Coronavirus en France : 25 nouveaux décès, plus de 30000 morts depuis le début de l’épidémie – Le Parisien

Spread the love

Dans l’Hexagone, « la circulation du SARS-CoV-2 augmente», prévient ce vendredi Santé publique France, appelant les citoyens à ne pas se relâcher en matière de gestes barrière. Car si la tendance reste à la baisse, le bilan global des victimes du Covid-19 dépasse tout de même les 30 000 à la veille de ce long week-end du 14 juillet.

En effet, selon le dernier communiqué de la Direction générale de la Santé (DGS), 25 nouveaux décès sont à déplorer ce vendredi, portant à 30 004 le nombre total de morts en France depuis le début de l’épidémie.

Parmi ces victimes, 19 528 personnes sont décédées au sein des établissements hospitaliers et 10 476 dans les établissements sociaux et médico-sociaux. ces derniers, les chiffres seront actualisés le 15 juillet.

Moins de 500 patients en réanimation

Par ailleurs, 7 062 personnes sont hospitalisées en raison du Covid-19 et 136 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures. Neuf nouveaux cas graves ont été admis en réanimation. Le solde reste négatif, avec 16 malades en moins par rapport à mercredi, et 496 patients se trouvent actuellement en réanimation.

Quatre régions (Île-de-France, Grand-Est, Hauts-de-France et Guyane) regroupent toujours 70% des patients hospitalisés en réanimation. « Depuis le début de l’épidémie, 105 417 personnes ont été hospitalisées, dont 18 469 en réanimation. 78 388 personnes sont rentrées à domicile », résume la DGS.

Les autorités de santé sont vigilantes aux clusters qui apparaissent toujours le territoire. Un plan de dépistage massif a notamment été lancé en Mayenne après le constat d’un accroissement anormal de la circulation du virus dans le département.

« Avant le début du week-end prolongé de fête nationale et avec les départs en vacances de nombreux Français, il convient de rappeler que les gestes barrières restent plus que jamais de mise : protection des personnes âgées et des plus fragiles, hygiène des mains, distanciation physique et port du masque grand public dès lors que les distances ne sont pas respectées, en particulier en espaces clos », rappelle la Direction générale de la santé.

Leave a Reply