Apple et Samsung vont mener la vie dure au couple Google/Fitbit

Spread the love

En proposant un chèque de 2,1 milliards de dollars pour s’offrir Fitbit, Google s’offre potentiellement la troisième place du marché des montres connectées (l’accord reste dépendant d’une validation par l’autorité américaine de la concurrence).

Un secteur dans lequel ce pionnier des bracelets fitness se heurte à la croissance de Samsung et à la domination toujours sans partage d’Apple. Au troisième trimestre, le cabinet Strategy Analytics a comptabilisé 14 millions de ventes pour ces objets connectés, au lieu de 10 millions au même trimestre de 2018.

Sur ce total, il y aurait eu 6,8 millions d’Apple Watch (4,5 millions il y a un an) ce qui confère à son fabricant quasiment la moitié du marché mondial (47,9 %) durant cette période.

Samsung est loin derrière mais il allonge la foulée, il aurait écoulé 1,9 millions de montres. Cela peut paraître faible face à Apple mais c’est une progression de 73 % sur la période de 2018.

Ce qui amène à Fitbit. Le fabricant américain est dans le dos de Samsung avec ses 1,6 millions de montres, au détail près que sa progression annuelle n’est que 7%. Dix fois moins que celle du sud-coréen.

Fitbit

Fitbit se retrouve ainsi pris en tenaille entre deux mastodontes qui ont représenté 61 % du marché ce trimestre et la multitude d’autres marques (Garmin, Xiaomi…) qui ont pris les 27 % restants.

Google, dont la stratégie avec WearOS est restée passablement molle depuis deux bonnes années, n’a pas donné beaucoup d’informations sur ce qu’il entendait faire concrètement avec Fitbit. Comment allaient s’articuler ou fusionner les deux environnements qui ont des services et surtout des systèmes complètement différents (Fitbit avait acheté l’OS de Pebble en 2017 pour ses montres, il n’utilise pas WearOS).

Il faudra voir également dans quelle mesure l’annonce de l’arrivée de Google dans la maison Fitbit aura un impact sur la fidélité de ses clients. Il y a peut-être une opportunité pour la concurrence de récupérer quelques utilisateurs.

Autant dire que la piste est encore dégagée pour un petit moment pour Apple et Samsung.

Leave a Reply