5 Conseils pour protéger votre sécurité en ligne

L’évolution technologique n’est pas restée sans inconvénients sur le monde des affaires. La fréquence des cyberattaques s’accroît avec une vitesse inquiétante. C’est là la première inquiétude de plusieurs internautes qui ne savent pas quoi faire pour protéger sa présence sur internet. Si vous êtes aussi dans le cas, suivez nos conseils pour plus de sécurité en ligne. Un système sécuritaire fragile présente trop de risques pour vos affaires.

Pourquoi renforcer votre sécurité en ligne ?

Dans un monde aussi virtuel, il est difficile d’apprécier à sa juste valeur le niveau de crédibilité des internautes. Les indicateurs physiques n’y sont pas, il faut juste prendre des risques. Certains risques sont un peu de trop quand on manque de prudence. Tel que vous vous acharnez à réaliser des exploits c’est de cette même manière que les pirates s’efforcent à avoir accès à vos données.

Dans une aussi grande concurrence comme celle sur les réseaux sociaux, il faut reconnaître que vous avez des milliers de concurrents qui travaillent à votre chute pour garder le monopole. Tous les coups sont possibles dans ces conditions. C’est pourquoi il faut craindre non seulement les cybercriminels mais aussi les concurrents.

Que faire pour être en sécurité en ligne !

Voici quelques principes ou choses à faire pour être en sécurité en ligne :

Une évaluation de votre système de sécurité

C’est un état des lieux pour mieux savoir le problème que vous avez afin de savoir avec précision la solution qu’il faut. Vous ne pouvez pas vous lancer dans un projet de renforcement de sécurité sans identifier le problème à régler. Dressez donc une liste des personnes qui ont assez aux bases de données de l’entreprise. Ce travail très important se fait d’une part avec vos collaborateurs et d’autre part avec des experts si possible. Si vous n’avez pas des compétences en la matière, il vous sera très facile de mal apprécier et de proposer des solutions inadéquates. N’ayez pas peur d’investir pour ce travail puisque c’est un gage pour vos affaires.

Faites un inventaire par priorité des ressources

Partez des plus importants aux moins importants en ce qui concerne votre actif numérique. En fonction de la valeur de chaque infrastructure vous définirez le type de sécurité nécessaire. Il ne faut pas prendre le risque d’avoir un système de sécurité trop général avec des possibilités d’accès unique. Le risque est qu’une fois un seul système atteint, tout le reste risque d’être atteint. A chaque niveau devrait correspondre un système de sécurité unique.

Un Cadre

Celui proposé par la National Institute for Standard and Technologies peut être utile à votre entreprise. Vous y comprendrez comment vous prendre pour réduire considérablement les risques de cyberattaques contre votre entreprise. Plusieurs bonnes pratiques vous mettent sur la bonne piste afin de mettre en sécurité vos données. Au-delà des données, ce sont vos investissements qui sont en sécurité dans le temps.

Tous les outils de sécurité sont bons pour votre sécurité

Il y en a tellement aujourd’hui que vous ne pouvez pas en manquer pour votre entreprise quelle que soit sa taille. Aujourd’hui que le télétravail commence par s’imposer progressivement, le VPN pour router permet un accès à distance à des ressources numériques. C’est un avantage qu’il faut saisir avec beaucoup de responsabilité. Un tunnel chiffré assez sécurisé vous rendra la tâche facile. Plusieurs outils permettent aujourd’hui une gestion de flotte mobile. Pas d’inquiétude si vos collaborateurs utilisent des appareils privés, vous pouvez bien gérer vos données consultées de même que vos terminaux.

 On peut associer aujourd’hui des éléments biométriques à l’utilisation d’authentification multi facteurs. Nous sommes à un moment de démocratisation de l’accessibilité aux outils de sécurité.

La formation continue de tous vos collaborateurs

Rien n’est fait s’il y a un seul défaillant. Tant que la menace est externe, il n’y a que la compétence et la vigilance des collaborateurs pour la repousser. Ils ont besoin d’être bien outillés dans ce sens. La réalité qu’il ne faut jamais négliger est que l’attaque peut bien aussi venir de l’intérieur, c’est-à-dire des collaborateurs. Dans plusieurs cas de cyberattaque, les délinquants de l’extérieur ont des espions internes. Repenser non seulement à outiller vos collaborateurs mais aussi à avoir un système de contrôle personnel de ceux-ci.

Rassurez-vous de leur vigilance en simulant des cyberattaques dont vous êtes le seul à savoir qu’elle n’est pas réelle. 

Leave a Reply