Il est certain que toute personne travaillant dans un bureau s’est déjà vu gratifiée du classique « Alors, tu as pris ton après-midi ? », lancé alors qu’il est 18 heures. La plateforme de recrutement Glassdoor s’est demandé si le présentéisme était toujours aussi présent qu’il y a quelques années en France et si les employés se sentaient toujours obligés d’être présents au bureau pour, justement, faire acte de présence sans pour autant être productif.

Comme le montre celle-ci, il semblerait que ce principe soit toujours d’actualité.

Le présentéisme, une tendance française sur le déclin ?

Pour réaliser son étude, Glassdoor a mené un sondage en ligne sur son site web auprès de plus de 760 utilisateurs basés en France. Si l’on en croit les résultats, 30% des personnes interrogées se sentiraient encore jugées en quittant le travail avant 18 heures. De la même façon, ils seraient 1 sur 4, 28% exactement, à se sentit gêné lorsqu’ils arrivent au bureau en dernier.

Pour ce qui est du présentéisme pur, 1 Français sur 4 avoue être déjà resté au bureau plus tard sans pour autant être productif, mais pour laisser à penser qu’il travaillait et être bien vu. D’ailleurs, une personne sur 6 (16%) considère qu’il est important d’être à son poste pour être vu par ses collègues et ses managers. D’autre part, les français seraient 1 sur 5 à consacrer du temps pour des tâches personnelles afin de faire passer le temps.

Si le présentéisme semble encore être la norme, les envies des personnes interrogées sont pourtant bien différentes. En effet, 27% des Français déclarent qu’ils pensent pouvoir être plus efficaces en télétravail plutôt que d’être au bureau. De la même façon, ils sont 28% à assurer qu’ils se sentiraient plus efficaces en travaillant 4 jours par semaine au lieu de 5.

Force est de constater que le présentéisme est encore bien présent dans la culture d’entreprise française. Pour Marie Mure-Ravaud, Experte de la Communauté Glassdoor en France : « Les Français partent avec un sérieux handicap : la culture managériale française valorise le présentéisme beaucoup plus que celle d’autres pays européens, comme le Danemark ou l’Allemagne […] Il existe de nombreuses raisons de penser que la tendance du présentéisme entame son déclin en France. Avec l’avènement du télétravail, les équipes sont de plus en plus éclatées géographiquement. Le management devient asynchrone. Dans ce contexte, la présence au bureau ne peut plus être un indicateur de motivation des collaborateurs ».

présentéisme France Glassdoor

© Glassdoor

Advertisements

Leave a Reply