10 000 morts en France, aucun nouveau décès en Chine… le point sur le coronavirus – Paris Match

Spread the love

Voici les développements concernant l’épidémie du nouveau coronavirus dans le monde et en France.

La situation en France

La France a passé mardi la barre des 10.000 morts depuis le début de l’épidémie de coronavirus, qui “continue sa progression” a indiqué le directeur général de la Santé. Depuis début mars, 7.091 décès ont été enregistrés en milieu hospitalier, soit 597 de plus en 24 heures, et 3.237 dans les Ehpad et établissements médico-sociaux, soit un total de 10.328 morts, a précisé Jérôme Salomon lors d’un point quotidien.

Le bilan dans les maisons de retraite médicalisées et autres établissements médico-sociaux a augmenté de 820 décès par rapport à celui communiqué lundi, mais ce bond est sans doute “lié à un retard de saisie et au fait qu’on sort d’un weekend” a souligné M. Salomon. Les bilans en Ehpad n’ont commencé à être comptabilisés que début avril.

A ce jour, 2.958 Ehpad et 1.595 autres établissements médico-sociaux ont signalé au moins un cas avéré ou présumé d’infection au Covid-19, a précisé M. Salomon. Quelque 30.000 personnes sont hospitalisées pour une infection au coronavirus (+305) dont 7.131 cas graves en réanimation. “C’est un indicateur que l’épidémie continue sa progression”, a relevé M. Salomon.

A lire :Symptômes, transmission, risques… où en sont les connaissances sur le coronavirus?

Toutefois, avec les sorties, l’augmentation nette du nombre de patients en réanimation -indicateur très suivi par les professionnels car mesurant la pression sur le système de santé- est de moins en moins forte, avec un solde de +59 (contre +94 lundi et +140 dimanche).

Mais “nous ne sommes pas encore au pic puisque tous les soirs il y a un peu plus de malades en milieu hospitalier, un peu plus de malades à prendre en charge en réanimation, nous avons atteint un niveau jamais atteint en France, nous ne sommes qu’à la phase ascendante même si elle ralentit un peu”, a averti M. Salomon.

A lire :Edouard Philippe, “L’heure du confinement va durer”

En conséquence, “aborder le déconfinement aujourd’hui n’a aucun sens”, a-t-il estimé, alors que la mesure de confinement général de la population, instaurée jusqu’au 15 avril, devrait être prolongée.

Aucun nouveau décès en Chine

La Chine n’a recensé aucun nouveau décès du Covid-19 au cours des dernières 24 heures, ont annoncé mardi les autorités, trois mois après le premier mort enregistré dans ce pays.

Le géant asiatique, où le nouveau coronavirus est apparu fin 2019, avait fait état d’un premier décès le 11 janvier dernier. Depuis, 3.331 personnes ont succombé à la maladie dans le pays. Après avoir dépassé la centaine courant février, le nombre quotidien de nouveau décès s’est régulièrement réduit depuis pour tomber à un seul mort annoncé lundi par le ministère de la Santé, puis zéro mardi. Les nouveaux cas de contamination diminuent aussi constamment depuis début mars, mais le pays est confronté à une deuxième vague d’infections importées de l’étranger, avec près d’un millier de cas cumulés, selon le ministère. L’organisme a fait état mardi de 32 nouveaux cas de contamination, tous d’origine importée. Les autorités ont aussi dénombré 30 nouveaux patients asymptomatiques, portant le total à 1.033.

A lire :Covid-19 : comment la technologie chinoise a freiné le virus

A Wuhan, berceau de l’épidémie, les restrictions à la sortie de la ville sont censées être levées mercredi, deux mois et demi après la mise en quarantaine de la métropole de 11 millions d’habitants. Mais seules les personnes en bonne santé seront autorisées à quitter la ville du centre de la Chine, même si la capitale, Pékin, reste fermée aux voyageurs originaires du Hubei, la province de Wuhan.

Le bilan dans le monde

Aux Etats-Unis, Donald Trump a invité ses compatriotes à se préparer à “subir le pic de cette terrible pandémie”. La semaine qui démarre aux Etats-Unis, où on dénombrait lundi 10.871 morts et plus de 365.000 cas, sera “comme Pearl Harbor” ou “le 11-Septembre” sauf que “ce sera dans tout le pays”, a prévenu l’administrateur fédéral des services de santé publique. La première puissance mondiale est désormais le troisième pays le plus endeuillé après l’Italie et l’Espagne. A New York, les mesures de confinement sont prolongées jusqu’au 29 avril.

A lire :Boris Johnson admis en soins intensifs

Le Royaume-Uni a enregistré 786 décès supplémentaires de personnes atteintes du coronavirus en 24 heures, un nouveau record, portant à plus de 6.000 le nombre de morts dans le pays, a annoncé mardi le gouvernement. Au total, 6.159 patients sont morts à l’hôpital après avoir été testés positifs au Covid-19, a indiqué le ministère de la Santé. 213.181 personnes ont été testées au Covid-19 dont 55.242 se sont révélées positives.

L’Europe, le continent le plus frappé par la pandémie, espérait une confirmation de la lueur d’espoir du week-end, lorsque le nombre de décès avait baissé dans les deux pays en première ligne, l’Italie et l’Espagne. Mais si la tendance s’est poursuivie en Espagne, le bilan est reparti à la hausse en Italie lundi, avec 636 décès supplémentaires en 24 heures. Et la France a aussi annoncé un nombre important de décès, 833 de plus, soit 8.911 depuis début mars. En Espagne, le nombre de décès a baissé pour le quatrième jour de suite avec 637 morts en 24 heures, chiffre le plus bas depuis 13 jours. Le gouvernement équatorien a rendu obligatoire lundi le port du masque dans l’espace public, afin de lutter contre l’épidémie de coronavirus, qui a contaminé 3.747 personnes dans le pays sud-américain, et dont 191 sont mortes.

Le nombre de contaminations officiellement déclarés atteint 1,31 million dans le monde.
Toute reproduction interdite

Leave a Reply