VIDEO. Nucléaire : “Un réacteur, ça peut nous péter à la figure”, insiste Yannick Jadot – Franceinfo

Spread the love
Publié Mis à jour

Article rédigé par

Radio France

S’il accède à l’Élysée,  le candidat écologiste Yannick Jadot promet que la France sortira du nucléaire “en 20 ans”.

“On ne va pas construire ni mettre de l’argent, aujourd’hui, dans des petits réacteurs qui ne seront disponibles que dans au moins vingt ans, quand on aura gagné ou perdu ou perdu la bataille du climat”, a martelé Yannick Jadot, candidat écologiste à la présidentielle, lundi 11 octobre sur franceinfo, à la veille de la présentation par Emmanuel Macron du plan d’investissement “France 2030”. Le développement de mini-réacteurs nucléaires (SMR), qui viendraient en appoint des centrales existantes, fait partie des pistes de ce plan, selon les précisions d’une source gouvernementale à franceinfo, lundi 4 octobre.

“Moi, je suis anti-nucléaire parce qu’un réacteur, ça peut nous péter à la figure, rappelons-nous Fukushima”, a déclaré l’eurodéputé Europe Écologie-Les Verts. Le nucléaire, “ce sont des déchets” et “une énergie de plus en plus chère”, a-t-il affirmé. “Est-ce qu’on peut aujourd’hui prendre acte de la réalité économique dans le secteur de l’énergie ?”, a-t-il demandé, ajoutant que “dans le monde entier, plus de 80% des nouvelles capacités de production électrique installées sont des énergies renouvelables, qui sont des énergies aujourd’hui deux fois moins chères que le nucléaire.”

S’il accède à l’Élysée, Yannick Jadot promet que la France sortira du nucléaire “en 20 ans”. “On va économiser l’énergie, déployer les énergies renouvelables et progressivement, on fermera les réacteurs nucléaires sans se mettre jamais en danger”, a-t-il indiqué, ajoutant que s’“il faut mettre cinq ans de plus, on mettra cinq ans de plus”. “Je suis parfaitement responsable, personne ne dit de fermer les centrales nucléaires françaises demain”, a-t-il assuré.

Leave a Reply