Un million de vaccinations en janvier, 14 en mars, gratuité : Castex dévoile la stratégie nationale – LCI

Spread the love

VACCINATION – Le Premier ministre Jean Castex a précisé ce jeudi soir la stratégie vaccinale du gouvernement contre le Covid-19. Trois phases se succèderont à partir de janvier, tandis que le vaccin sera gratuit pour tous.

Trois phases pour vacciner un maximum de Français. Le Premier ministre Jean Castex a dévoilé ce jeudi soir la stratégie vaccinale mise en place par le gouvernement pour contrer l’épidémie de Covid-19. “L’arrivée du vaccin est une étape importante”, a indiqué le locataire de Matignon en débutant sa conférence de presse. “Il s’agit d’une arme supplémentaire qui va nous permettre de mieux nous protéger.” Les délais de mise au point du précieux sésame “nous permettront d’entamer la campagne de vaccination environ un an après l’apparition du virus […] mais cela ne signifie en aucun cas que nous nous serions précipités au détriment de la sécurité sanitaire”, a-t-il insisté.

Toute l’info sur

Covid-19 : vaccin, traitements… Où en est la recherche ?

La campagne se déroulera en trois phases, la première commençant dès janvier, réservée aux personnes âgées en Ehpad “et les personnels” de ces établissements “lorsqu’ils sont à risque de développer une forme grave”. “Cela représente environ un million de personnes, ce qui correspond aux quantités de vaccins qui nous seront livrées au cours du premier mois”, a précisé Jean Castex. Ces derniers seront des doses en provenance de Pfizer/BioNTech et de Moderna, dont les autorisations européennes et françaises seront délivrées au mieux fin décembre, grâce aux commandes prises au niveau européen.

La vaccination sera gratuite pour tous– Jean Castex

Au total, “la France disposera d’un potentiel de 200 millions de doses, ce qui permettrait de vacciner 100 millions de personnes”, a poursuivi le Premier ministre, puisque le vaccin nécessite deux injections à quelques jours d’intervalle. Un stock potentiel nécessaire pour débuter, dès février, la deuxième phase. “Au fur et à mesures des livraisons, nous élargirons le périmètre en commençant par les 14 millions de personnes qui présentent un facteur de risque et certains professionnels de santé”, a-t-il indiqué. Cette phase 2 “s’étendra jusqu’au printemps”, et le vaccin sera ensuite accessible, à compter de cette échéance, “à l’ensemble de la population”, au cours de la phase 3.

Lire aussi

En outre, “la vaccination, que nous préparons depuis des mois, sera gratuite pour tous”, a annoncé le Premier ministre. Pour cela, le gouvernement a budgété 1,5 milliard d’euros dans le budget de la sécurité sociale pour 2021. Comme l’a déjà indiqué Emmanuel Macron, le vaccin ne sera pas obligatoire. “Mais il faut que nous soyons les plus nombreux possibles à nous faire vacciner”, a insisté Jean Castex. “Se faire vacciner, c’est se protéger face à un virus dont nous connaissons maintenant la dangerosité et la contagiosité. Se faire vacciner, c’est aussi protéger les autres.”

En outre, le Premier ministre a annoncé que l’immunologue Alain Fischer serait chargé de présider le “conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, chargé d’appuyer le gouvernement dans les choix qu’il sera conduit de faire en la matière”. Jean Castex s’engage également “à ce que durant la campagne, toute la transparence et la pédagogie soient faites sur les décisions que nous prendrons et sur l’organisation que nous mettrons en place”.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT – Mort de VGE : l’ancien Président sera enterré à Authon ce samedi

“Jean Moulin était un scientifique” : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Non, l’application TousAntiCovid ne sera pas indispensable pour entrer dans un supermarché

EN DIRECT – Covid-19 : 12.600 nouveaux cas ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

Leave a Reply