Tour de France 2021 : Julian Alaphilippe remporte la première étape et s’empare du maillot jaune – Le Monde

Spread the love

Ce qu’il faut retenir de la première étape :

  • Julian Alaphilippe en patron !

Le champion du monde a assumé son statut de favori dans une arrivée pour puncheur taillée pour lui. Dans les premières pentes de la Fosse-aux-Loups (3 km à 5,7 %), Alaphilippe s’est levé sur ses pédales pour décrocher ses concurrents. Calé dans sa roue, Wout Van Aert n’a pas réagi. Seul Pierre Latour a tenté de reprendre Alaphilippe mais celui-ci était bien trop fort. Il s’est imposé avec 8 secondes d’avance sur Michael Matthews (BikeExchange) et Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Au jeu des bonifications, il endosse le maillot jaune avec 12 s d’avance sur son plus proche poursuivant au général : Michael Matthews.

  • Une étape marquée par deux grosses chutes

C’est le gros point noir de cette première journée. La première est survenue à 45 km de l’arrivée. Provoquée par une spectatrice dont la pancarte a été heurtée de plein fouet par Tony Martin (Jumbo-Visma), la chute a envoyé la majorité du peloton au tapis dans un triste et choquant enchevêtrement de vélos. De nombreux coureurs sont allés au sol dont l’Allemand Jasha Sütterlin, premier abandon de l’édition 2021. La deuxième chute a eu lieu à seulement 6 km du terme de l’étape. Un coureur de l’équipe bretonne B&B Hotels-KTM est tombé, entraînant derrière lui un grand nombre de cyclistes. Ignatas Konovalovas (Groupama-FDJ) et Cyril Lemoine (B&B Hotels) ont dû abandonner.

  • Des prétendants qui perdent du temps

Les chutes ayant émaillé cette première journée, plusieurs prétendants à la victoire finale ont perdu du temps. Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers) pointe à 23 s d’Alaphilippe au général, Miguel Angel Lopez (Movistar), Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe) et Guillaume Martin (Cofidis) à 1’59’’. Richie Porte (Ineos-Grenadiers) est à 2’26’’, Dan Martin (Israel Start-Up nation) à 5’43’’. Marc Soler (Movistar), tombé lors de la première chute, est à 24’48’’. Chris Froome (Israel Start-Up nation), bien que dénué d’ambitions sur ce Tour, pointe à 14’47’’.

  • Ide Schelling anime l’étape

Le Néerlandais de l’équipe Bora-Hansgrohe a été désigné super-combatif du jour. Présent dans l’échappée matinale aux côtés de Danny Van Poppel (Intermarché-Wanty-Gobert), Franck Bonnamour (B&B Hotels-KTM), Anthony Perez (Cofidis), Connor Swift (Arkéa-Samsic) et Cristian Rodiguez (TotalEnergies), Schelling est parti en solitaire à 85 km de l’arrivée. Repris à 30 km de Landerneau, le jeune de 23 ans n’a pas tout perdu : il endossera demain le maillot à pois de meilleur grimpeur.

Leave a Reply