Tesla loupe de peu son objectif de l’année

Spread the love

Pour pouvoir se revendiquer comme tel, le constructeur automobile Tesla menait depuis six ans un défi de taille : celui de réussir à livrer 500 000 voitures en 2020. Alors que la course contre la montre comptait sur les dernières heures de l’année pour pouvoir dépasser l’objectif, Tesla annonçait finalement samedi que le nombre de livraisons pour l’année 2020 s’élevait à 499 550 unités.

Tesla a produit 509 737 exemplaires durant ces douze derniers mois, en progression de 40 % sur un an. Mais bien qu’il ne s’agisse que de quelques centaines d’exemplaires, 2021 sera arrivé trop rapidement pour arriver à dépasser le cap des 500 000 livraisons. En 2014, dans une interview à Fox Business, Elon Musk fixait bien son objectif en termes de livraisons et non de production.

Bien évidemment, le résultat sera le même pour les investisseurs. Comparé à l’année précédente, le nombre de client qui auront reçu leur modèle en 2020 a augmenté de 36 %. La Chine et l’usine de Shanghai a grandement contribué à la croissance, mais le défi était de taille alors que la crise sanitaire avait fait fermer l’usine de Fremont en avril. « C’est le dernier succès d’une entreprise qui a excellé en 2020, malgré la pandémie », déclarait un journaliste du New York Times.

Les actionnaires de Tesla seront aussi heureux de constater le stock dynamique de la marque, qui reste à flux tendu. Tesla vend principalement des Model 3 (ses Model S et Model X sont plus en retrait à 10,8 % des commandes, malgré qu’elles soient plus rentables pour la marque), mais capitalisera bientôt sur l’arrivée de la Model Y en Chine puis en Europe (l’usine de Berlin continue ses travaux).

Des objectifs différents pour 2021

Elon Musk semble avoir fixé Tesla sur des objectifs au rythme de chaque décennie. 2020 aura été l’accomplissement de ces dix dernières années. 2021, quant à elle, se tourne définitivement sur un marché et des enjeux différents. Alors que le Nouvel An était fêté dans le monde entier, un premier prototype de Model S restylée se faisait apercevoir.

Comme le signe que 2021 et ces prochaines années seront propice au renouvellement. La Model S accuse son âge, mais c’est aussi l’ensemble de la gamme qui se tournera bientôt vers de nouvelles technologies de batterie et de système autonome. En face, les constructeurs historiques seront aussi présents. Et en Chine comme aux États-Unis, de nouvelles marques chercheront elles aussi à profiter de la mouvance vers les voitures électriques.

Verra-t-on le Cybertruck cette année ? Rien n’est moins sûr en revanche.

Leave a Reply