Spotify s’ouvre aux podcasts payants : comment ça marche ?

Spread the love

Quelques jours après Apple, Spotify annonce le lancement des abonnements premium pour accéder à certains épisodes de podcast. La marque à la pomme l’avait présenté lors de son dernier keynote, voilà que son concurrent principal dans le streaming musical et le podcast n’a pas tardé à s’aligner. Une nouvelle importante pour le secteur.

Chez Spotify comme chez Apple, les podcasteurs vont bientôt pouvoir proposer certains – voire la totalité – de leurs épisodes par abonnement payant. Les auditeurs ne pourront pas écouter l’audio s’en avoir payé au préalable le programme. Un moyen d’ouvrir enfin le milieu à la rémunération, alors qu’il n’avait pas encore pleinement trouvé un équilibre pour son modèle d’affaires.

Quelles différences entre Spotify et Apple ?

Spotify a annoncé la nouvelle ce mardi, deux mois après avoir évoqué le sujet dans une conférence plus globale sur les objectifs de la société. Cela dit, à l’inverse d’Apple qui compte déployer la fonctionnalité dès le mois de mai pour tous, Spotify prendra plus de temps. Seuls les États-Unis et des podcasts partenaires seront éligibles au lancement de la fonctionnalité, et le reste du déploiement « prendra plusieurs mois ».

Une exclusivité Anchor sur Spotify

La plateforme de streaming n’héberge pas les podcasts qu’elle diffuse. Le fonctionnement des podcasts est différent de celui des vidéos avec YouTube par exemple, où les chaînes téléchargent directement leurs vidéos sur la plateforme. Ici, chaque podcast est hébergé sur le web, sur une plateforme dédiée ou un serveur personnel, puis son flux est proposé sur les plateformes de streaming.

Ainsi, pour pouvoir proposer des podcasts payants sur Spotify, il faudra impérativement utiliser la plateforme d’hébergement Anchor, que Spotify a racheté en février 2019. Dans un communiqué de presse, il est précisé que les équipes travailleraient sur un système pour que les autres hébergeurs puissent proposer l’option, mais rien n’est encore clair sur ce point.

À l’inverse, Apple ne précise pas de plateforme en particulier. L’objectif semble être d’autant plus de satisfaire tous les podcasteurs plutôt que seulement les nouveaux qui chercheraient une plateforme pour héberger leur podcast, à l’image de Spotify avec Anchor. En plus de réserver certains épisodes aux abonnés payants, Apple Podcasts propose aussi des contenus sans publicité, des accès anticipés à des épisodes, des échantillons pour découvrir le contenu, etc…

Commission des plateformes

Sur la question de la rémunération, Spotify ne prendra pas de commission sur les abonnements reversés aux podcateurs. Du moins, pas avant 2023. À ce moment, Spotify annonce qu’il prendra 5 % de commission. Pour éviter de devoir reverser une partie des futures commissions à Apple, sur les achats intégrés sur iOS, Spotify demandera à ses utilisateurs de s’abonner via le profil Anchor de leurs podcasteurs préférés.

Apple, de son côté, est bien plus rigide. 30 % des abonnements reviendront à la marque lors de la première année, puis cette commission sera réduite à 15 %. En plus de cela, les podcasteurs auront la possibilité de souscrire à un abonnement de 19,99 $ par mois afin d’accéder à des statistiques détaillées sur leur audience.

4.6 / 5

24,1 M avis

Leave a Reply