Pénuries de CPU et GPU, la situation ne va pas s’améliorer dans les prochains mois

Spread the love

La situation sur le marché des semi-conducteurs ne va pas s’améliorer tout de suite. C’est la position d’AMD. Il va falloir patienter encore plusieurs mois.

Lors d’une interview accordée à CNBC la PDG d’AMD, Lisa Su a déclaré que les pénuries de puces vont se poursuivre au cours des prochains mois. Il faut s’attendre à des difficultés durant tout le premier semestre 2022. La situation devrait ensuite s’améliorer progressivement.

La crise sanitaire mondiale est à l’origine d’importants problèmes de production. L’industrie des semi-conducteurs vit la pire pénurie de son histoire. Les choses ont commencé à se détériorer à la fin 2019 puis ont empiré aux fils des mois entre 2020 et 2021. L’industrie a tenté à plusieurs reprises de rebondir mais rien n’a fonctionné pour le moment.

Processeurs et cartes graphiques, aucune amélioration avant plusieurs mois

La pénurie mondiale va progressivement devenir de moins en moins importante au cours du second semestre 2022. Pour le moment il faut se préparer à une situation compliquée durant les prochains mois. Le premier semestre de l’année prochaine s’annonce « serré ».

Lisa Su explique

« Nous avons toujours traversé des cycles de hauts et de bas, où la demande a dépassé l’offre, ou vice versa. Cette fois, c’est différent.  Cela pourrait prendre entre 18 à 24 mois pour que la situation change et dans certains cas même plus longtemps que cela. Les investissements ont commencé il y a peut-être un an maintenant. »

Selon AMD, ces pénuries, qui ne se limitent pas aux processeurs et aux GPU vont se poursuivre au minimum un an. Des signes de reprise sont attendus au second semestre 2022. Il est important de noter que Lisa Su n’évoque pas un retour à la normale mais seulement des pénuries moins importantes au cours du 2ième semestre 2022…

Leave a Reply