Huawei pourrait remplacer Android par HarmonyOS sur 300 millions d’appareils dès le mois d’avril

Spread the love

En cette fin de semaine, la presse chinoise a annoncé que Huawei s’apprête à installer son système d’exploitation HarmonyOS sur 300 millions d’appareils, dont la quasi-totalité est des smartphones (200 millions).

Huawei devrait commencer à entamer cette transition dès le mois d’avril prochain sur 90% des appareils actuellement en circulation. Pour le moment, il ne s’agit que de rumeurs lancées par quelques médias chinois, mais la firme de Shenzhen devrait officiellement communiquer à ce propos dans les prochaines semaines.

Si toutefois cette nouvelle est officialisée, cela signifierait que Huawei a fait d’énormes progrès en ce qui concerne son système d’exploitation. Il y a encore quelques mois, la société aurait eu beaucoup de mal à faire transiter 200 millions de smartphones vers HarmonyOS.

Une copie d’Android ?

Il y a à cela une explication très simple, Huawei a développé un système d’exploitation très semblable à Android 10. Le média américain Ars Technica n’hésite pas aller jusqu’à dire qu’il s’agit d’un véritable clone. En d’autres termes, cette migration pourrait n’être qu’une illusion, Huawei modifierait alors simplement sa surcouche sans toucher au système.

Si Huawei cherche par tous le moyens à regagner du terrain en Europe suite au ban américain, la situation reste compliquée pour le géant chinois. Une situation qui permet à Xiaomi, l’un de ses principaux concurrents, de prendre le large.

À cause de la crise sanitaire, le marché des smartphones dans sa globalité a subi de lourdes pertes. Toutefois, Xiaomi semble parvenir à traverser la tempête sans trop de problèmes puisque la société a augmenté sa part de marché de 8% à 17% en l’espace d’un an. Actuellement, si l’on en croit la nouvelle étude de Couterpoint Research sur le marché des smartphones en Europe, Xiaomi occupe la troisième place derrière Samsung et Apple.

D’autres marques concurrentes comme Vivo, ou encore Oppo, cherchent également à faire leur place en France et en Europe.

Leave a Reply