EN DIRECT – Pont effondré à Mirepoix-sur-Tarn : une enquête ouverte, les causes de l’accident toujours inconnues | LCI – LCI

Spread the love








EN DIRECT – Pont effondré à Mirepoix-sur-Tarn : une enquête ouverte, les causes de l’accident toujours inconnues | LCI

































Police

ACCIDENT – Un pont s’est effondré ce lundi matin à Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne) et plusieurs véhicules sont tombés dans le Tarn. Une adolescente de 15 ans a trouvé la mort dans l’accident, selon le procureur de la République. Suivez les dernières informations.

L’ESSENTIEL

• Un pont s’est effondré ce lundi 18 novembre au matin à Mirepoix-sur-Tarn, au nord de Toulouse (Haute-Garonne). Plusieurs véhicules, dont un camion, sont tombés dans le Tarn.  

• Selon le procureur de la République, l’accident a fait un mort, une adolescente âgée de 15 ans. Les secours recherchent toujours le chauffeur du poids lourd et d’éventuelles autres personnes disparues. 

• Une enquête a été ouverte par le parquet et confiée à la gendarmerie. Une seconde enquête du Bureau d’Enquêtes  sur les Accidents de Transport Terrestre a été lancée, indique le Gouvernement dans un communiqué. 

• Emmanuelle Wargon et Laurent Nunez se rendront sur place, dans l’après-midi. 

>> Notre papier récapitulatif sur cet accident 

PHILIPPE

“Une enquête administrative a été ouverte. Nous allons voir ce que donne l’enquête pour en tirer les leçons et les responsabilités”, déclare Edouard Philippe, en déplacement au Sénégal. “Nous pensons aux victimes”

GOUVERNEMENT 

Dans un communiqué, le gouvernement annonce qu’une enquête du Bureau d’Enquêtes sur les accidents de transport terrestre a été ouverte. “A cette heure, on ignore encore les causes précises de l’accident”, précise le communiqué. 

ENQUÊTE

Ce lundi matin, dans un communiqué la préfecture nous avons appris qu’une enquête avait été ouverte par le parquet et confiée à la gendarmerie. En début d’après-midi, le gouvernement indique à l’AFP que les causes de cet effondrement sont encore inconnues et qu’une enquête est ouverte.

CE QUE L’ON SAIT DE L’EFFONDREMENT DE CE PONT 

Ce que l’on sait de l’effondrement mortel d’un pont à Mirepoix-sur-Tarn

Ce que l'on sait de l'effondrement mortel d'un pont à Mirepoix-sur-Tarn

LE POINT EN VIDÉO

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

OFFICIELS 

Les deux ministres Emmanuelle Wargon et Laurent Nunez, à Mirepoix-sur-Tarn, à 16h. Ils s’exprimeront à 17h après avoir rencontré les secours mobilisés. 

DISPARITION

Le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzéari, a donné des précisions à la mi-journée sur l’avancée des investigations. Il évoque désormais la disparition “d’une personne qui est le conducteur du véhicule lourd qui s’est engagé sur le pont”. 

Il n’y aurait a priori pas d’autre disparu.  “Nous recherchons actuellement le chauffeur de ce poids-lourd et nous vérifions aussi et surtout s’il n’y a pas d’autre véhicule impliqué ce qui ne semble pas être le cas pour le moment, sous toute réserve”, a-t-il précisé. 

TÉMOIGNAGE DU LIEUTENANT COLONEL GERGAUD

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

LE POINT EN VIDÉO 

RÉACTION 

L’effondrement du pont “illustre malheureusement” les conclusions de la mission d’information sénatoriale sur la sécurité des ponts, à savoir qu’il y a “une vraie dangerosité de l’état de nos ponts”, a déclaré lundi son président Hervé Maurey à l’AFP.

>> Le rapport est disponible ici 

“Lorsqu’on a titré notre rapport ‘Sécurité des ponts, éviter un drame’ on était dans le vrai”, a ajouté l’élu centriste. “Et malheureusement ce qui s’est passé illustre bien ce qu’on disait dans ce rapport, à savoir qu’il y avait une vraie dangerosité sur l’état de nos ponts”.

CIRCULATION 

TÉMOIGNAGE

Un habitant de Mirepoix indique avoir vu les “véhicules dans l’eau”. “Des ouvriers travaillaient sur les attaches du pont”, indique-t’il sur LCI. Précisant qu’il n’avait aucune crainte particulière, vis à vis de cet ouvrage. “De temps en temps, des poids lourds passent sur le pont”, dit-il. “Il y a toujours énormément de pompiers, de véhicules, des zodiacs…”, précise-t-il. 

BILAN PROVISOIRE

Selon un bilan de la préfecture effectué à 10H30, “un personne est décédée, trois personnes en urgence relative dont des témoins qui ont tenté de porter secours aux victimes et deux urgences relatives parmi les sapeurs-pompiers”. “Une estafette est recherchée”, selon le communiqué des services de l’Etat. 

Le président du Conseil départemental Georges Méric a adressé ses “pensées aux victimes” de l’effondrement du pont, soulignant qu’une “enquête est en cours pour déterminer les causes de ce terrible accident”. 

SÉCURITÉ 

Le pont, qui avait “fait, semble-t-il, l’objet d’un suivi correct”, selon le procureur de la République de Toulouse, ne présentait “aucun problème de structure” lors de sa dernière inspection “détaillée en 2017″ selon le Conseil départemental. Une inspection détaillée avait été faite en 2017 et n’avait révélé aucun problème de structure”, avec seulement des “désordres de type évolutif normaux”. 

A l’entrée du pont, dont une partie reste encore accrochée, un panneau mentionne qu’il est interdit aux véhicules de plus de 19 tonnes. A cet endroit, le Tarn fait plus de 20 mètres de profondeur et 100 mètres de large.

EFFONDREMENT

Georges Méric, président du Conseil départemental a annoncé qu’une enquête aurait lieu pour faire la lumière sur l’état de ce pont suspendu. 

Le pont qui s’est effondré à Mirepoix-sur-Tarn n’était pas un “ouvrage sensible”

Le pont qui s'est effondré à Mirepoix-sur-Tarn n'était pas un "ouvrage sensible"

Info tf1/lci

La Secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon et le Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, Laurent Nunez se rendent sur place cet après-midi.

POINT

“On parle d’au moins 3 véhicules, mais certains témoins parlent d’un quatrième véhicule” selon notre correspondant Pascal Michel. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

PONT

Selon France Bleu Occitanie, qui a contacté la commune et le conseil départemental, le pont n’était pas considéré comme un ouvrage sensible et ne faisait pas l’objet d’une surveillance particulière. 

Construit en 1935, il avait fait l’objet de travaux en 2003 et était régulièrement entretenu. La dernière inspection, réalisée en 2017, n’avait pas fait état d’une quelconque faiblesse.

L’ESSENTIEL

• Un pont s’est effondré ce lundi 18 novembre au matin à Mirepoix-sur-Tarn, au nord de Toulouse (Haute-Garonne). Plusieurs véhicules, dont un camion, sont tombés dans le Tarn.  

• Selon le procureur de la République, l’accident a fait un mort, une adolescente âgée de 15 ans. Les secours recherchent toujours le chauffeur du poids lourd et d’éventuelles autres personnes disparues. 

• Une enquête a été ouverte par le parquet et confiée à la gendarmerie. Une seconde enquête du Bureau d’Enquêtes  sur les Accidents de Transport Terrestre a été lancée, indique le Gouvernement dans un communiqué. 

• Emmanuelle Wargon et Laurent Nunez se rendront sur place, dans l’après-midi. 

>> Notre papier récapitulatif sur cet accident 

DISPARUS

Un pont routier suspendu franchissant le Tarn s’est effondré lundi matin à Mirepoix-sur-Tarn, tuant une adolescente de 15 ans et faisant “probablement plusieurs disparus” recherchés par les services de secours. 

“On recense d’ores-et-déjà une victime de 15 ans (dont le corps a été repêché), sa mère (…) qui était dans le véhicule a pu être sauvée, notamment par des témoins”, a indiqué le procureur de Toulouse Dominique Alzéari. Il y a “probablement plusieurs disparus, potentiellement le chauffeur du camion” et, “peut-être”, celui d’un éventuel troisième véhicule, a précisé le préfet Etienne Guyot. Selon les pompiers, quatre personnes ont pu être “secourues”.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

TRAGÉDIE 

Selon le procureur de la République, le premier bilan fait état de la mort d’une adolescente de 15 ans qui se trouvait à bord d’une voiture tombée dans la rivière.

Les secours font par ailleurs état de 8 blessés impliqués dans cet accident, dont 4 qui ont été “secourues”. 

9 VICTIMES

Selon les sapeurs-pompiers de la Haute-Garonne, un premier bilan provisoire : 9 victimes dont 2 urgences absolues et 4 victimes localisées sur les berges.

PREMIERS ÉLÉMENTS

Un camion et une voiture ont été précipités dans le Tarn ce lundi matin, quand un pont suspendu qui enjambe la rivière s’est effondré en Haute-Garonne.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

PAS DE BILAN IMMÉDIAT

Le préfet de la Haute-Garonne s’est rendu sur place, “nous sommes en cours d’évaluation” de l’accident, a indiqué la préfecture.

ACCIDENT

Un camion et une voiture ont été précipités dans le Tarn lundi matin, quand un pont suspendu qui enjambe la rivière s’est effondré en Haute-Garonne, a-t-on appris auprès des pompiers.

Ni la préfecture de Haute-Garonne, ni pompiers et gendarmes n’étaient en mesure de fournir un bilan dans l’immédiat. Le pont métallique reliait Mirepoix-sur-Tarn et Bessières, selon les gendarmes.

Un pont s’est effondré ce lundi 18 novembre au matin à Mirepoix-sur-Tarn, au nord de Toulouse (Haute-Garonne). Plusieurs véhicules, dont un camion, sont tombés dans le Tarn.  

Selon le procureur de la République, l’accident a fait un mort, une adolescente âgée de 15 ans, tandis que le préfet cité par l’AFP fait état de “probablement plusieurs disparus”.

Ce pont métallique reliait Mirepoix-sur-Tarn et Bessières. Il était interdit aux poids lourds de plus de 19 tonnes. Sur Twitter, un internaute a partagé une photo du drame. 

Suivez les dernières informations dans le module ci-dessus.

Sur le même sujet

Et aussi

Leave a Reply