DIRECT. Coronavirus : près de 693 000 vaccinés en France mercredi soir – Le Parisien

Spread the love

L’essentiel :

  • Un nouveau Conseil de défense s’est réuni ce matin à l’Elysée. Le gouvernement a annoncé un peu plus tard qu’il «n’y aura pas d’évolution des restrictions nationales cette semaine»
  • En France, la deuxième vague a déjà fait davantage de victimes que la première. 316 nouveaux décès et 26 784 contaminations ont été enregistrés entre mardi et mercredi.
  • Ce mercredi soir, on recense 692 777 personnes vaccinées en France. Sera-ce suffisant ? L’UE demande à ses membres de vacciner 70 % des adultes d’ici à l’été.
  • Après les 23 décès post-vaccinatoires enregistrés en Norvège, la France en déplore cinq. Ces patients avaient des comorbidités mais leurs cas interrogent .

» Suivez l’évolution de la situation en direct

20h30. C’est fini pour ce soir. Nous fermons le direct Covid-19 pour aujourd’hui. En guise d’au-revoir, voici le dernier podcast CodeSource sur la stratégie de vaccination en France, en compagnie des deux spécialistes santé de notre rédaction.

20h20. « C’est vraiment un tsunami qui emporte la saison et va fragiliser les prochaines ». Auprès de l’AFP, Dominique Marcel, PDG de Compagnie des Alpes, exprime son pessimisme pour tout le secteur des vacances d’hiver. Les remontées mécaniques ne rouvriront pas le 1er février, a confirmé ce mercredi Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’État au tourisme. Le secteur s’orientant vers « une saison blanche », a-t-il précisé.

20h10. La DGS annonce que 692 777 personnes ont été vaccinées en France depuis le début de la campagne. Dont 107 113 en 24 heures.

Voici les données région par région :

Le tableau publié par la DGS ce mercredi soir
Le tableau publié par la DGS ce mercredi soir  

19h34. Un masque pour faire du sport? Roxana Maracineanu, ministre chargée des Sports, a indiqué mercredi qu’un masque destiné au sport était à l’étude afin de pouvoir pratiquer en sécurité. La ministre ne s’est pas avancée sur un calendrier quant à ce que l’idée devienne concrète, celle-ci devant être validée par différentes autorités dont le Haut Conseil à la Santé publique. Ce masque pourrait devenir et prérogative pour la possibilité de faire du sport à l’intérieur.

Newsletter L’essentiel du matin

Un tour de l’actualité pour commencer la journée

19h28. Nouveau bilan en France. Les autorités sanitaires recensent 316 nouveaux décès survenus à l’hôpital ces dernières 24 heures, contre 373 la veille. 2 842 malades sont pris en charge dans les services de réanimation, qui accueillent les patients atteints des formes les plus graves de Covid-19. C’est 13 de plus que la veille. Enfin, quelque 26 784 nouvelles contaminations ont été enregistrées en 24 heures, contre 23 608 mardi.

19h14. Des consultations avec les partenaires sociaux dès jeudi. Jean Castex va rouvrir à partir de jeudi un nouveau cycle de concertations avec syndicats et patronat, a annoncé Matignon ce mercredi soir. Le Premier ministre recevra jeudi matin le président de la CPME François Asselin, puis le patron de la CFDT Laurent Berger vendredi après-midi, avant d’autres rendez-vous la semaine prochaine. Il sera notamment question de la réforme des retraites et du contexte particulier qui met en difficultés nombre de travailleurs et entreprises.

18h55. Des cours en présentiel, à l’encontre de la loi. Alors que des centaines d’étudiants ont manifesté, dans toute la France, pour la réouverture des universités, certains profitent déjà de cours en présentiel. C’est le cas à Lorient (Morbihan), au sein de l’Université de Bretagne Sud (UBS), où une enseignante a décidé de tenir ses cours en physique. « Je ne suis pas la seule. J’ai des collègues à Vannes qui ont repris aussi. Je ne sais pas exactement combien nous sommes au total mais je pense que nous sommes une petite dizaine », a expliqué Florence Gourlay, maître de conférence en géographie. L’université, de son côté, « réprouve » l’initiative.

18h34. Les Régions achèteront-elles des vaccins? Le président (LR) de Régions de France et président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Renaud Muselier, révèle ce mercredi que le laboratoire AstraZeneca, dont le vaccin devrait bientôt être autorisé en Union européenne, « a pris en considération » sa demande d’achat. « Nous avons reçu une réponse négative de Pfizer », a ajouté Renaud Muselier. Légalement rien n’empêche les régions d’acheter des doses au laboratoire, mais cela pourrait tendre les stocks. Les commandes actuelles sont pour l’heure centralisées par l’Union européenne qui achète pour les 27.

18h12. Les tests antigéniques européens bientôt tous reconnus. La France le réclamait. Les tests antigéniques, qui permettent de détecter une contamination au Covid-19 en moins de trente minutes, seront bientôt tous reconnus en Union européenne. Les Etats membres se sont en effet entendus, ce mercredi, sur une reconnaissance mutuelle de ces tests.

18h05. Les remontées mécaniques toujours à l’arrêt. Les remontées mécaniques ne rouvriront pas le 1er février, a confirmé ce mercredi Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’État au tourisme. Le secteur s’oriente vers « une saison blanche », a-t-il précisé.

17h54. Forte baisse des embauches fin 2020 en France. Les déclarations d’embauche de plus d’un mois sont reparties nettement à la baisse (- 14 %) au dernier trimestre 2020, marqué par le reconfinement de novembre, a annoncé mercredi l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss). Cette baisse succède « à la très forte progression de 72,5 % enregistré au trimestre précédent, qui faisait suite à une chute historique de 40,1 % au deuxième trimestre », souligne l’Acoss.

17h48. Les soldes sauveront-ils les commerçants? « Qui a envie de s’acheter un nouveau manteau en ce moment alors qu’on s’attend très vite à être reconfiné? » s’interroge un syndicaliste, dans un article du Parisien. Certains commerçants doutent que les soldes, qui ont commencé ce mercredi, ne les fassent sortir la tête de l’eau.

17h24. Record de décès au Royaume-Uni. 1 820 personnes supplémentaires sont mortes, mercredi, des suites du Covid-19 au Royaume-Uni. Au total, 93 290 personnes y sont décédées. Le pays a fait face à une forte augmentation du nombre de contaminations – 38 905 personnes ont été testées positives ces dernières 24 heures – en raison de l’apparition d’un variant. Celui-ci est désormais présent dans 60 pays, dont la France, a annoncé plus tôt mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

17h07. Des profs d’EPS manifestent partout en France. Faire cours à l’extérieur? Très peu pour eux! Des profs d’éducation physique et sportive (EPS) ont manifesté, ce mercredi, dans plusieurs villes de France. Ils dénoncent de devoir faire cours à l’extérieur – une mesure prise par le gouvernement pour faire face au Covid-19 – dans des conditions qui, selon eux, ne permet pas plus de lutter contre la propagation du virus. « Ce ne sont plus du tout des cours que l’on fait, regrette une professeure auprès de Paris-Normandie. On fait de la garderie. »

16h54. Le Covid-19 creuse le déficit français. Le déficit de l’Etat français a presque doublé en 2020, a annoncé ce mercredi le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire. Le déficit s’est ainsi creusé de 85 milliards d’euros, passant de près de 93 milliards d’euros en 2019 à 178,2 milliards. 44,1 milliards d’euros ont été engagés par l’Etat pour faire face à l’épidémie. Ce déficit budgétaire est « le plus élevé de notre histoire contemporaine », a précisé le ministre de l’Economie.

16h42. Quand rouvriront les restaurants? Alors que Le Point annonçait, ce mercredi midi, que les restaurants ne rouvriraient pas avant le 6 avril, on parle d’une « rumeur » au gouvernement. « La date du 6 avril est ridicule » affirme-t-on même dans l’entourage de Bruno Le Maire. Pourtant, cette date n’a rien de loufoque, comme nous l’expliquons dans cet article.

16h23. Plusieurs établissements scolaires fermés. Le nombre d’établissements scolaires fermés, en raison du Covid-19, en France, se multiplie. À Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire), le collège Pablo Neruda a fermé après la détection de sept cas de coronavirus, selon France Bleu. Dans le même département, à Amboise, l’ARS a pris la décision de fermer le collège Sainte-Clotilde après l’apparition d’une vingtaine de cas, explique La Nouvelle République. Plus tôt, on apprenait la fermeture d’un collège dans la Sarthe. Le Parisien révélait, mardi soir, la fermeture d’une école primaire à Paris, pour les mêmes raisons.

15h59. Nîmes-Lorient reporté. Le match de Ligue 1 opposant Nîmes à Lorient prévu dimanche est reporté « en raison d’un nombre important de cas de Covid-19 dans l’effectif lorientais », annonce Nîmes Olympiques ce mercredi. Lorient compte une dizaine de joueurs à l’isolement. Dimanche dernier, déjà, le match de Lorient contre Dijon avait dû être annulé.

15h39. Des manifestations d’étudiants, Macron à leur chevet jeudi. Alors que plusieurs manifestations ont lieu partout en France ce mercredi, pour demander la réouverture des universités, Emmanuel Macron se rendra lui jeudi à l’université de Paris-Saclay, en Essonne, pour évoquer les difficultés et le mal-être des étudiants privés de cours en présentiel.

Des étudiants ont manifesté, ce mercredi, à Paris. /AFP/Alain Jocard
Des étudiants ont manifesté, ce mercredi, à Paris. /AFP/Alain Jocard  

15h20. En Angleterre, des hôpitaux comme en «zone de guerre». Patrick Vallance, le conseiller scientifique du gouvernement britannique, tire l’alarme, alors que le pays fait face à une augmentation des cas de Covid-19, en raison de l’apparition d’un variant. La situation est « très, très mauvaise en ce moment, avec une pression énorme, et dans certains cas, cela ressemble à une zone de guerre pour ce que les gens doivent gérer », a-t-il dit sur Sky News.

15h12. Tout sur la vaccination en Île-de-France. Y aura-t-il assez de doses? Pourquoi Paris a plus de vaccins que tout le monde? Où sont les centres de vaccination? Découvrez les réponses aux questions que l’on se pose.

15h03. Le couvre-feu risque-t-il de généraliser le travail dominical? Plusieurs syndicats s’inquiètent du fait qu’avec le couvre-feu à 18 heures, mis en place en France, certaines enseignes ont décidé, « en dehors de tout cadre légal », d’ouvrir le dimanche ou d’ouvrir plus tôt le matin. « C’est une façon un peu déguisée de normaliser quelque chose qui devrait rester exceptionnel », dénonce Dejan Terglav, secrétaire général de la FGTA-FO.

14h41. Plusieurs manifestations pour la réouverture des universités. Des manifestations d’étudiants ont débuté ce mercredi après-midi, dans plusieurs villes de France, afin de demander la réouverture des universités. À Paris, les manifestants sont attendus devant le ministère de l’Enseignement supérieur.

14h34. Un collège fermé dans la Sarthe. Le collège Belle-Vue de Loué, dans la Sarthe, a fermé ce mercredi, pour au moins une une semaine, nous apprend France 3. Les élèves suivront les cours à distance. Selon l’arrêté préfectoral, en ligne sur le site du collège, quatre cas au Covid-19 ont été détectés « au sein de l’équipe vie scolaire et pédagogique », « révélant l’existence d’une chaîne de transmission du virus au sein même de l’établissement ».

14h23. Un couvre-feu aux Pays-Bas. Le Premier ministre Mark Rutte a annoncé, mercredi, qu’un couvre-feu sera mis en place aux Pays-Bas, face à la montée du nombre de cas. C’est la première fois qu’un couvre-feu est mis en place dans le pays. Celui-ci sera mis en place à compter de vendredi. Les habitants ne pourront pas sortir de 20 h 30 à 4 h 30. Le Parlement doit encore donner son aval pour voir la mesure définitivement entérinée. Le Premier ministre a également annoncé l’interdiction à compter de samedi des vols en provenance et à destination d’Angleterre, d’Afrique du Sud et d’Amérique du Sud.

14h10. L’Indonésie approche du million de contaminations. Avec une moyenne quotidienne supérieure à 10 000 contaminations, l’Indonésie atteint actuellement 940 000 personnes positives au covid. Quant à son bilan fatal, il est de 26 857 personnes.

14 heures. L’intention de se vacciner baisse aux USA. 63 % des Américains sont déterminés à se faire vacciner contre le coronavirus. Fin mai, ils étaient 71 % alors que la course au vaccin était lancée partout dans le monde. La baisse est la plus marquée chez les personnes qui n’ont pas fait d’études secondaires, chez les personnes d’origine hispanique, chez les 18-49 ans et chez les électeurs républicains.

13h50. Les gestes barrière font les affaires de Procter&Gamble. Le conglomérat américain basé à Cincinnati veut racheter jusqu’à 10 Mds$ d’actions au cours de l’exercice 2021, contre 7 à 9 Mds$ prévus auparavant, grâce à des résultats consolidés par la demande de produits de soin et de ménage. Les ventes nettes ont augmenté de 8 % pour atteindre 19,75 Mds$ au dernier trimestre 2020.

13h40. Un loupé en Espagne. 13 soignants et 14 patients ont été infectés au coronavirus à l’hôpital Perpetuo Socorro de Badajoz, en Espagne, près de la frontière portugaise. Or les autorités avaient affirmé que cet hôpital ne devait prendre en charge que les pathologies non liées au covid. Des transferts de personnels réalisés à la va-vite seraient responsables de cette situation.

13h30. Un million de vaccinés en Turquie. Au prix d’une campagne menée tambour battant, la Turquie a vacciné plus d’un million de personnes, majoritairement des personnels de santé, depuis jeudi. Mardi, les personnes âgées de plus de 80 ans ont commencé à recevoir leurs injections du vaccin chinois CoronaVac. Pour le moment, la Turquie n’a reçu que 3 des 50 millions de doses commandées.

13h25. La France favorable aux contrôles aux frontières. Angela Merkel a prévenu hier qu’elle allait réévoquer devant les membres de l’Union la nécessité de contrôles intra-européens face au danger des variants. « Il y a des questions qui sont posées sur les frontières au sein de l’Union européenne et ce sera l’objet des discussions qui auront lieu demain dans le cadre du Conseil européen », a reconnu Gabriel Attal, ajoutant que « la France est favorable à ce que des contrôles sanitaires puissent s’opérer dès lors que c’est possible et que la coordination européenne sur ce point avance ».

13h18. Pas de tour de vis cette semaine. « Nous donnons sa chance au couvre-feu », « il n’y aura pas d’évolution des restrictions nationales cette semaine », assure le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l’issue du conseil des ministres.

VIDEO. Covid-19 : «Il n’y aura pas d’évolution des restrictions nationales cette semaine », annonce Attal

13h05. Appels malveillants au Pr Raoult : 300 euros d’amende pour le médecin nantais. L’infectiologue nantais, qui avait effectué en mars des appels malveillants au professeur Didier Raoult sur fond de débat sur la chloroquine, a accepté une amende de 300 euros lors d’une composition pénale, a-t-on appris ce mercredi auprès de son avocat. « Dans le volet pénal on a accepté la proposition de 300 euros d’amende. Dans le volet indemnitaire, on a proposé 500 euros de dommages et intérêts sur les 100.000 sollicités par M. Raoult », a indiqué à l’AFP Me Franck Boezec, avocat de François Raffi, chef de service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Nantes. La proposition sur le volet civil est en cours d’étude par le procureur de la République, a-t-il précisé.

12h51. Nouveau bilan. La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 2 058 226 morts dans le monde depuis l’apparition de la maladie fin décembre 2019. Plus de 96 144 670 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués ? Rien que sur la journée de mardi, 16 132 nouveaux décès et 635 378 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

12h42. La parade de la Saint-Patrick annulée pour la deuxième fois à Dublin. La parade de la Saint-Patrick prévue le 17 mars à Dublin a été annulée pour la deuxième année consécutive en raison de la pandémie, ont annoncé ce mercredi les organisateurs de cet événement très populaire dans la capitale irlandaise. Des célébrations virtuelles seront prévues du 12 au 17 mars et seront diffusées sur une chaîne télévisée Internet dédiée, accessible sur le site du festival, ont précisé les organisateurs. « Nous ne pouvons pas nous réunir dans les rues pour la parade de la Saint-Patrick ce 17 mars, mais nous réimaginons comment donner vie au cœur et à l’âme de la parade nationale », avec des spectacles et des fanfares notamment auxquels « le public est invité à participer virtuellement », ont-ils expliqué.

12h35. Délaissés face à l’épidémie de Covid-19, des étudiants appelés à se mobiliser ce mercredi. Plusieurs rassemblements sont prévus en France , dont un qui débutera à 14 heures à Paris.

12h25. Gennevilliers : deux gardes à vue après la fête clandestine qui a rassemblé 150 personnes. La soirée s’est tenue dans un entrepôt, le week-end dernier. Deux organisateurs présumés sont convoqués devant le tribunal correctionnel pour « mise en danger de la vie d’autrui ».

12h16. Régionales : les sénateurs veulent garantir la tenue du scrutin en juin. Les sénateurs ont adopté ce mercredi en commission le projet de loi reportant de mars à juin les élections régionales et départementales, en raison de l’épidémie de Covid-19, mais ont « sécurisé » sa rédaction pour garantir la tenue du scrutin en juin et éviter un nouveau report. Le texte sera examiné mardi en première lecture dans l’hémicycle du Sénat, avant d’aller à l’Assemblée nationale. Pour le président de la commission des Lois, François-Noël Buffet (LR), « ce report des élections régionales et départementales est acceptable car il est limité à trois mois. Tout nouveau report soulèverait davantage de difficultés, y compris sur le plan constitutionnel ».

12h08. Les Etats-Unis de retour à l’OMS. Parmi les premières mesures annoncées pour ce mercredi, au premier jour de son entrée en fonction, Joe Biden a ordonné le retour des Etats-Unis au sein de l’OMS, après le retrait ordonné par son prédécesseur en 2020. Le nouveau président, qui veut faire de la lutte contre le coronavirus sa priorité, a déjà annoncé qu’il prendrait dans la journée un décret pour rendre obligatoire le port du masque dans les locaux et espaces dépendant de l’Etat fédéral, ainsi que lors des déplacements entre Etats, ce que le président sortant Donald Trump a toujours refusé. Afin d’atténuer son impact sur les personnes ayant perdu leurs revenus, il étendra également le moratoire sur les expulsions de logement et la pause dans le remboursement de prêts étudiants fédéraux.

11h55. Loire : fermeture d’une école après 26 cas positifs au Covid-19 Une école primaire de la métropole stéphanoise, où 26 cas de Covid-19 ont été détectés, est fermée depuis ce mercredi matin pour une semaine sur décision de la préfecture de la Loire. « Huit professionnels et 18 enfants ont été testés positifs à la Covid-19 au sein de l’école primaire privée Notre-Dame, de Saint-Genest-Lerpt », a indiqué dans un communiqué la préfète de la Loire. Elle précise que la réouverture de l’établissement, fermé jusqu’au 27 janvier, sera précédée d’une « réévaluation sanitaire de l’Agence régionale de santé Auvergne Rhône-Alpes ». La direction académique de la Loire a annoncé pour sa part la mise en place d’une « continuité pédagogique par voie numérique », assurée par « l’équipe enseignante de ces enfants ».

11h45. L’Inde exporte ses premiers vaccins contre le Covid-19. L’Inde a expédié ce mercredi aux Maldives et au Bhoutan des milliers de doses de ses premiers lots de vaccins contre le Covid-19 alors qu’elle s’efforce de répondre à la demande accrue d’autres pays pressés, selon les autorités. Le gouvernement indien a déclaré que les Maldives recevraient « en cadeau » 100 000 doses de Covishield, le vaccin développé AstraZeneca-Oxford et produit par Serum Institute of India (SII), le plus grand fabricant de vaccins au monde, en volume. Le Bhoutan doivent prendre livraison également de 150 000 doses, ensuite ce sera le tour du Bangladesh, du Népal, de la Birmanie et des Seychelles ;

11h35. En RDC, couvre-feu de tous les dangers pour les femmes. Sept femmes affirment à l’AFP avoir été violées chez elles lors de cambriolages à main armée la nuit à Lubumbashi, capitale économique de la République Démocratique du Congo où les habitants dénoncent une hausse de l’insécurité chronique avec le couvre-feu décrété le 18 décembre face au coronavirus.

11h25. Retards des vaccins : l’Italie prendra des actions en justice contre Pfizer. L’Italie compte prendre « dans les prochains jours » des actions légales contre le laboratoire Pfizer en raison des retards de livraisons de ses vaccins anti-Covid, a annoncé mardi soir le patron de la cellule de crise italienne pour la pandémie, Domenico Arcuri. « La campagne de vaccination ne peut pas être ralentie, encore moins pour l’administration des deuxièmes doses à de nombreux Italiens qui ont déjà reçu la première », a-t-il ajouté.

11h13. Des étrangers surpris sans masque à Bali contraints à faire des pompes. Des étrangers surpris par les autorités sans masque sur l’île indonésienne de Bali ont été réprimandés et contraints à faire des pompes. Sur des vidéos partagées sur les réseaux sociaux, on peut voir des touristes en shorts et T-shirts s’exécuter, et faire des pompes dans la chaleur tropicale, sous le regard d’officiers du maintien de l’ordre masqués.

Il est obligatoire à Bali depuis l’an dernier de porter un masque dans les lieux publics pour limiter la propagation du coronavirus. Mais des dizaines d’étrangers ont été interpellés sans masque depuis le début de l’année, a indiqué l’officier chargé du maintien de l’ordre Gusti Agung Ketut Suryanegara. « D’abord ils disent qu’ils ne sont pas au courant de cette réglementation », explique-t-il à l’AFP. « Ensuite, ils disent qu’ils l’ont oublié, que leur masque était mouillé ou endommagé ».

11h06. Le Danemark revoit un peu à la baisse ses objectifs face aux retards Pfizer. Le Danemark a annoncé ce mercredi revoir à la baisse de 10 % ses objectifs de vaccination contre le Covid-19 au premier trimestre, à cause de la réduction temporaire des livraisons de Pfizer/BioNTech en Europe. « Le Danemark pourra pratiquer au premier trimestre environ 85 000 à 100 000 vaccinations de moins qu’initialement prévu – ce qui correspond de 42 à 50 000 Danois vaccinés en moins » avec le Comirnaty, a indiqué dans un communiqué l’Agence danoise de contrôle des maladies infectieuses (SSI).

11 heures. Covid : premiers cas liés au variant anglais découverts à Pékin. Le foyer de contagion au Covid-19 découvert en banlieue sud de Pékin comprend deux cas du nouveau variant d’origine britannique, beaucoup plus contagieux, ont annoncé ce mercredi les autorités sanitaires locales. Ces cas découverts dans l’arrondissement de Daxing sont les premiers signalés dans la capitale, qui compte 21 millions d’habitants. La Chine avait déjà fait état de ce variant anglais fin décembre chez une étudiante arrivée à Shanghai (est) en provenance du Royaume-Uni.

10h50. Bath ferme son centre d’entraînement après des cas de Covid-19. Bath a fermé son centre d’entraînement mardi après des tests positifs au Covid-19 de plusieurs joueurs et membres de l’encadrement, a annoncé le club anglais de rugby sans préciser le nombre de contaminations. « Nos séances d’entraînement ont été annulées et ceux qui peuvent s’entraîner de chez eux le feront à partir de maintenant », a affirmé l’entraîneur Stuart Hooper dans un communiqué du club publié mardi.

10h40. Covid-19 : réunions annulées ou à distance… quand le lien parents-profs se détériore. À l’heure où il faut parfois statuer sur l’orientation des élèves, les mesures restrictives liées au Covid sont en train de tuer le lien entre familles et établissements. Résultat, des parents moins impliqués dans la scolarité de leur enfant.

10h27. Netflix, « grand gagnant des batailles du streaming », dépasse les 200 millions d’abonnés payants Le carton de Netflix s’est encore amplifié en 2020 à la faveur des confinements de par le monde, malgré une compétition accrue et une récente hausse de ses tarifs.

10h15. Arrivée des premières doses de vaccin au Panama. Le Panama a reçu ce mercredi les premières doses du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19, un lot beaucoup moins important qu’attendu qui soulagera toutefois ce pays d’Amérique centrale frappé du plus grand nombre de contaminations en Amérique centrale. La cargaison de vaccin a été accueillie à l’aéroport par le président du Panama, Laurentino Cortizo, accompagné de plusieurs ministres.

10h06. Premier foyer du Covid-19, Crépy-en-Valois veut tourner la page. Un an après avoir déploré le premier mort recensé du Covid-19 en France, les habitants de Crépy-en-Valois veulent tourner la page. « On a été touchés de plein fouet avant même de comprendre qu’il s’agissait du Covid », résume Stéphanie Quéant, médecin généraliste. Le décès de la première victime officielle, le 26 février 2020, prend la population de court. Cet homme de 60 ans enseignait la technologie au collège Jean-de-La-Fontaine. À la « stupéfaction » succède, dès le 29 février, la restriction des déplacements et rassemblements par arrêté. « Depuis, l’histoire ne s’est jamais arrêtée », souffle Bruno Fortier, maire (sans étiquette) depuis 2014.

9h55. « Monsieur le président, rendons hommage aux victimes du Covid » : la lettre de Sabrina à Macron. Dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron que nous dévoilons, Sabrina, endeuillée par le décès de son père et de son frère en mars, demande l’organisation d’une cérémonie nationale. Un cri de colère, doublé d’un appel au secours.

9h45. Ouverture de Parcoursup, sous l’ombre du Covid. Dès mercredi, les lycéens pourront commencer à sélectionner leurs vœux d’études supérieures qu’il faut parfois remettre en question à cause du Covid. Cette plateforme d’admission post-bac, inaugurée il y a trois ans, intègre toutes les formations reconnues par l’Etat. Jusqu’au 11 mars, les candidats pourront formuler jusqu’à 10 vœux (avec possibilité de sous-voeux selon les formations), sans avoir à les classer.

9h41. Une banlieue de Pékin confinée après six cas de Covid. Pékin a annoncé ce mercredi le confinement strict de cinq résidences de Daxing, une banlieue du sud de la capitale, après quelques cas de Covid-19 et au moment où la Chine lutte contre plusieurs petits foyers d’infection. Le confinement concerne quelques dizaines de milliers de personnes, soit une petite fraction des 21 millions d’habitants de la capitale, où la situation épidémique reste largement sous contrôle. L’ensemble des 1,6 million d’habitants de Daxing sont par ailleurs appelés à rester chez eux, à éviter les foules et ont interdiction de quitter la capitale – laquelle est vaste comme la moitié de la Belgique.

9h35. C oupe de France : une reprise avec les clubs qui pose questions. Les clubs amateurs pourront reprendre la compétition dès le 30 et 31 janvier. Ils sont désormais autorisés à s’entraîner collectivement. Mais des interrogations ne sont pas levées.

9h26. Au Portugal, des électeurs en quarantaine votent à domicile. Des milliers d’électeurs Portugais, en quarantaine ou confinés dans des maisons de retraite, voteront quand même pour la présidentielle de dimanche grâce à des volontaires venus recueillir leur bulletin porte-à-porte, dans un pays mis sous cloche pour freiner une explosion des cas de Covid-19. 13 000 personnes interdites de quitter leur domicile ou leur maison de retraite ont demandé à en bénéficier.

9h18. Covid-19, vaccin, Donald Trump… le difficile numéro d’équilibriste de Marine Le Pen. Sur plusieurs sujets, la présidente du RN est sur une ligne de crête, tentant d’être anti-establishment tout en rassurant. Elle revendique une « ligne de raison ».

9h10. À Manaus, l’oxygène, nerf de la guerre contre le Covid-19. Dans les hôpitaux de Manaus, cité brésilienne de deux millions d’habitants, la pénurie d’oxygène, vital pour la respiration artificielle de patients gravement atteints de Covid-19, a causé la mort de dizaines de personnes la semaine dernière. Des habitants attendent parfois plus de 12 heures pour faire remplir des bonbonnes d’oxygène et tenter de sauver la vie de leurs proches dans cette ville affectée par l’explosion de cas de Covid-19. « Ici, tout le monde a un membre de sa famille qui est soigné à domicile. On préfère faire ça que de les laisser mourir à l’hôpital », déplore l’un d’eux auprès d’un journaliste de l’AFP.

9h02. L‘institut responsable du vaccin brésilien demande l’aide de Bolsonaro. L’institut Butantan, responsable au Brésil de la production de l’unique vaccin utilisé jusqu’à présent dans le pays, a demandé mardi l’aide du président Jair Bolsonaro pour faciliter l’envoi depuis la Chine du principe actif servant à sa fabrication. L’autorité sanitaire brésilienne, Anvisa, a autorisé dimanche l’utilisation en urgence du CoronaVac, tout comme le vaccin britannique AstraZeneca, toujours pas disponible au Brésil. La vaccination a démarré au Brésil avec la distribution de six millions de doses de CoronaVac et l’institut Butantan a demandé une autorisation pour l’utilisation de 4,8 millions de doses supplémentaires.

8h57. Vers un « mois de mars très dur ». Sur le plateau de BFMTV, l’infectiologue Karine Lacombe constate qu’« on n’est pas pour l’instant dans une augmentation foudroyante du nombre d’infectés et de décès ». Elle prédit toutefois « un mois de mars très dur », avec une augmentation des cas dans les prochaines semaines, en raison du variant britannique. « Il faut absolument accélérer la vaccination », a aussi intimé la cheffe du service Infectiologie de l’Hopital Saint-Antoine à Paris.

8h50. Le président des urgentistes craint une troisième vague « fatale ». Un an après le début de la pandémie de Covid-19 en France, le président de Samu-urgences de France, le Dr François Braun, s’inquiète auprès de l’AFP d’une « troisième vague fatale » en mars, car la deuxième n’a pas assez reflué et « les mauvaises habitudes du passé sont revenues ». « Très clairement, on craint cette troisième vague », a affirmé le Dr Braun, rappelant que malgré « les mesures prises » le virus continue de circuler « à un niveau élevé ». « On ne va pas être en capacité d’absorber de la même façon cette troisième vague que la première et a fortiori la deuxième », assure-t-il.

8h43. « Je ne crois pas que l’on est en train de cacher une pénurie de vaccin ». Au micro de France info, Martin Hirsch, le directeur Général de l’APHP assure ce mercredi matin que l’« on vaccine plus de 100 000 personnes par jour dans ce pays ». Il s’est défendu de tout manque de sérums : « Je ne crois pas que l’on est en train de cacher une pénurie de vaccin », a-t-il clamé, rapportant avoir ce mercredi 16 000 doses à sa disposition. 35 000 personnes ont été vaccinées dans ses hôpitaux, soignants et patients confondus.

À propos des effets du couvre-feu, il indique que « peut-être qu’il faut aller au-delà », en évoquant d’éventuelles nouvelles mesures, si la courbe des contaminations poursuivait son ascension. Le directeur de l’AP-HP déplore aussi une « course de vitesse », liée au variant, mais aussi à la vaccination, dont, selon lui les effets ne seront pas visibles immédiatement et à la continuité des gestes barrière et du dépistage. Martin Hirsch, qui se dit « un peu inquiet », évoque une légère augmentation du nombre de soignants contaminés, « un indicateur assez fiable de tout ce qui se passe dans la population générale ».

8h38. Transports : en 2020, les Français ont plébiscité le vélo et la marche. La crise sanitaire liée au coronavirus a relégué au fond du classement l’usage des transports collectifs. Une tendance de fond qui inquiète beaucoup la SNCF.

8h32. IAG confirme le rachat d’Air Europa à un prix divisé par deux. Le groupe aérien IAG, maison mère de British Airways et Iberia, a confirmé son projet de rachat de la compagnie aérienne Air Europa mais à un prix divisé par deux, soit 500 millions d’euros, en raison des dégâts de la pandémie sur le secteur. Outre le prix réduit, IAG, qui acquiert Air Europa via Iberia, ne déboursera d’argent qu’au bout de la sixième année suivant la date d’acquisition. Il avait dévoilé ce rachat en novembre 2019, proposant alors 1 milliard d’euros pour racheter l’ensemble du capital d’Air Europa auprès du groupe touristique espagnol Globalia.

8h25. Vaccination : les aides à domicile « maillons essentiels » mal reconnus. Les aides à domicile, supports de la pédagogie vaccinale auprès des plus de 75 ans, sont prêtes une nouvelle fois à jouer le rôle de « maillon essentiel » dans la chaîne contre le Covid-19 mais attendent toujours une revalorisation salariale. Elles sont 226 000 aides à domicile ou auxiliaires de vie – 97 % de femmes – qui accompagnent les personnes âgées en perte d’autonomie.

« On est rompu chaque année à participer à la campagne de vaccination contre la grippe. Les aides à domicile informent, rassurent aussi », explique Frédéric Brun, président de l’association Entr’Aide. Claire Perrault, de la Fédération de l’aide à domicile (FNAAFP), rappelle aussi que « la crise sanitaire a montré que les aides à domicile ont été un maillon essentiel dans l’accompagnement des personnes isolées ».

8h15. Masques médicaux, écoles fermées, télétravail… l’Allemagne renforce ses mesures. Angela Merkel a annoncé durcir et prolonger jusqu’à la mi-février son arsenal anti-Covid, face à la crainte d’une propagation de nouveaux variants plus contagieux. Elle prône notamment des masques médicaux obligatoires dans les transports, la fermeture des écoles et le télétravail « partout où cela est possible ». Le détail de ces nouvelles restrictions à lire par ici.

8h05. « Elle est dangereuse » : la fausse médecin proposait des tests Covid bidon. Profitant des inquiétudes face à la pandémie, l’escroc assurait pouvoir détecter le virus à domicile pour 70 euros. Une pure invention qui a fait des victimes partout en France. Elle est appelée à comparaître ce jeudi au tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine). Récit.

7h55. Le Livret A a attiré deux fois plus d’épargne en 2020. Ce placement très répandu en France a attiré en 2020 deux fois plus d’épargne qu’en 2019, engrangeant un montant net de 26,4 milliards d’euros, annonce ce mercredi la Caisse des dépôts. Il a connu en 2020 un succès historique dans le contexte d’incertitudes économiques et sanitaires liées au Covid-19. De son côté, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) a signé en décembre une collecte nette d’un peu plus d’un milliard d’euros, ce qui porte à 8,8 milliards le montant total moissonné sur l’année 2020 par ce placement, deux fois mieux là aussi qu’en 2019.

7h40. Le Japon planifie sa vaccination. Le vaccin Pfizer-BioNTech devrait être autorisé le mois prochain et le gouvernement vaccinera d’abord les 10 000 soignants en première ligne. Puis, d’ici fin avril, 50 millions de personnes doivent être vaccinées. Il s’agit des plus de 65 ans et des personnes vulnérables. La vaccination du reste de la population de l’Archipel, qui compte au total quelque 126 millions d’habitants, devrait démarrer en mai au plus tôt, selon la presse. Objectif : avoir couvert la moitié de la population adulte pour l’ouverture des JO.

7h30. Nouveaux verrouillages en Chine. La ville de Songyuan, à Jilin, province qui compte 46 cas en 24 heures (lire ci-dessous) a verrouillé sa principale zone urbaine et commencé les tests de masse. Harbin, la capitale provinciale du Heilongjiang, a décrété la fermeture des commerces et des lieux accueillant du public (gymnases, cafés, karaokés, institutions religieuses).

7h25. En Chine. La Commission nationale de la santé a recensé hier 103 nouveaux cas, contre 118 lundi. 46 de ces cas viennent de la province de Jilin, dans le nord-est du pays. Pékin a signalé sept nouveaux cas ; six vivent dans le district de Daxing. L’opérateur du métro de la ville a fermé la station de métro Tiangong Yuan située à proximité. Par ailleurs, 58 nouveaux cas asymptomatiques ont été dépités. La Chine ne les classe pas comme cas confirmés.

7h15. Deux nouveaux joueurs de l’Open d’Australie testés positifs. Les autorités australiennes n’ont pas donné leurs noms. Au total, dix contaminations sont liées au tournoi qui doit débuter le 8 février, avec trois semaines de retard. Plus d’un millier de personnes sont arrivées la semaine dernière sur l’île-continent par 17 vols charters spécialement affrétés et les premiers cas ont été recensés au sein des passagers.

7h05. Tempête sur les JO de Tokyo. Les responsables des Jeux olympiques de Tokyo-2020 sont « inflexibles », ils se tiendront cet été après avoir été repoussés d’un an. Le directeur général du comité d’organisation Toshiro Muto n’a cependant pas exclu que les Jeux puissent se tenir sans spectateurs si la situation sanitaire l’imposait. Plus de 80 % des Japonais sont désormais très réticents à organiser les JO cette année ; Taro Kono, ministre clé du gouvernement nippon, a reconnu la semaine dernière que rien ne devait être exclu sur le sort des JO.

6h55. Les variants présents dans 60 pays, selon l’OMS. Le variant britannique du virus était présent la semaine dernière dans 60 pays et territoires, soit 10 de plus qu’au 12 janvier, indique ce matin l’Organisation mondiale de la santé. Le variant sud-africain se diffuse plus lentement et est présent dans 23 pays et territoires, soit 3 de plus qu’au 12 janvier. Les détails à lire ici.

6h45. Agenda. Après le Conseil de défense sur le Covid-19 prévu 9 heures à l’Elysée, il est prévu à l’Assemblée nationale à 15 heures et 21 heures l’examen en première lecture du projet de loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire.

6h35. Biden rend hommage aux 400 000 morts américains du Covid. « Pour guérir, nous devons nous souvenir » : à la veille de son investiture, Joe Biden a rendu un hommage solennel aux morts du Covid-19. Ils sont 401 586 selon la comptabilisation, actualisée en temps réel, de l’université Johns-Hopkins. Le cardinal Wilton Gregory, archevêque de Washington, a ouvert la cérémonie. À la nuit, 400 lumières ont été allumées autour du grand bassin de la vaste esplanade du National Mall à Washington. Les cloches ont sonné en hommage aux victimes. « Bien que nous soyons séparés physiquement, nous, les Américains, sommes unis par l’esprit », a abondé la future vice-présidente Kamala Harris.

6h25. Des contrôles aux frontières entre pays de l’UE ? Deux jours avant un conseil de l’Union européenne consacré aux variants du virus, Angela Merkel prévient qu’un rétablissement des contrôles entre pays de l’UE n’était pas exclu si la situation vient à se dégrader encore.

6h15. Tragédie au Mexique. Le pays a enregistré un nouveau record de décès avec 1 584 morts comptabilisés en 24 heures. Soit un bilan fatal dû à l’épidémie de 142 832 disparitions.

6 heures. Bonjour et bienvenue dans ce direct. Dans quatre jours, cela fera un an que le coronavirus a été détecté sur le sol français. Trois premiers cas étaient alors trouvés. Aujourd’hui, le nombre de personnes infectées en France s’élève à 2,93 millions, selon Santé Publique France.

Leave a Reply