Advertisements

DIRECT. Coronavirus : plus de 250 000 cas officiellement déclarés en Europe – Le Parisien

Spread the love

» L’évolution de la situation en direct

12h50. Pas de calendrier Pirelli en 2021. Ce n’était pas arrivé depuis 1983. Le géant du pneumatique a annoncé l’annulation l’édition 2021 de son célèbre calendrier publicitaire sexy. A la place Pirelli va faire un don de 100.000 euros pour la lutte contre le coronavirus.

12h45. Le Rassemblement national demande un report des loyers de ses permanences. Le Rassemblement national a demandé à ses fédérations de négocier « un report » du paiement des loyers de ses permanences, compte tenu des difficultés financières du parti et de la crise du coronavirus. Le parti de Marine Le Pen qui voulait lancer un emprunt national voit aussi ses adhésions baisser.

12h40. Le pape François testé négatif. Le pape François, qui a célébré comme chaque jour sa messe matinale dans sa résidence hôtelière, a été testé négatif au coronavirus, selon deux journaux italiens. Selon les vaticanistes, il a fait l’objet mercredi d’un test après la découverte le même jour d’un cas de contamination d’un prélat qui vit dans la même résidence depuis des années.

12h35. Du gel hydroalcoolique en préparation à Melun. Grâce à la société Ricard, qui lui a livré ce jeudi une cuve de 70 000 litres d’alcool, le laboratoire Cooper lance, à Melun (Seine-et-Marne), la production de 1,8 million de litres de gel hydroalcoolique qui sera conditionné en flacons individuels de 50 ml pour les pharmacies françaises.

12h30. Wuhan ne doit pas lever son blocus trop tôt. Selon une étude du journal The Lancet Public Health, la poursuite du confinement de Wuhan jusqu’en avril repousserait une deuxième vague potentielle de Covid-19, donnant aux services de santé plus de temps pour récupérer et se développer. « La ville doit maintenant être très prudente pour éviter de lever prématurément les mesures de distanciation physique, car cela pourrait conduire à un pic secondaire plus précoce », estime Kiesha Prem, de la London School of Hygiene & Tropical Medicine (LSHTM), qui codirigé la recherche.

12h25. 258 068 cas en Europe. Selon le comptage réalisé par l’AFP à partir des chiffres officiels, plus de la moitié (74 386) se trouve en Italie, 56 188 en Espagne. Avec au moins 14 640 décès, l’Europe est le continent le plus touché par la pandémie, devant l’Asie (100 937 cas dont 3 636 décès).

12h22. Le TGV médicalisé est en route pour l’ouest. Parti de Strasbourg vers 11h10, le convoi sanitaire, transportant 20 patients, suit sont parcours.

VIDEO. TGV médicalisé : 20 patients évacués du Grand-Est

12h20. 500 000 tests par semaine en Allemagne. « La raison pour laquelle l’Allemagne compte si peu de décès par rapport au nombre de personnes infectées peut s’expliquer par le fait que nous faisons beaucoup de diagnostics en laboratoire […] Nous effectuons un demi-million de tests chaque semaine en Allemagne », explique Christian Drosten, virologue et directeur de l’hôpital de la Charité à Berlin. Mercredi, l’institut Robert-Koch de Berlin, qui fait référence, recensait 31 554 cas mais seulement 149 décès.

12h10. Von der Leyen appelle à la cohésion. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a dénoncé devant le Parlement le « réflexe initial » des Etats membres d’élever des barrières au sein de l’UE. « Une crise sans frontières ne peut pas être résolue en mettant des barrières entre nous ». Le Parlement doit valider trois des mesures d’urgence proposées par la Commission : la suspension temporaire des règles sur les créneaux dans les aéroports, la mobilisation de 37 Mds€ de fonds et l’extension du Fonds de solidarité de l’UE pour couvrir les urgences sanitaires.

12h05. Une patinoire transformée en morgue. À Madrid, une patinoire abritée dans un centre commercial, le Palacio de Hielo, est utilisée comme morgue par le gouvernement régional. « Il s’agit d’une mesure temporaire et extraordinaire visant fondamentalement à atténuer la douleur des familles des victimes et la situation qui se produit dans les hôpitaux de Madrid », a fait valoir une source à El Pais.

12 heures. L’Iran enregistre 157 décès de plus. Au total, 2 234 personnes sont décédées. 29 406 cas d’infections ont été recensés. « Heureusement, à ce jour, 10 457 des personnes contaminées ont guéri et ont pu quitter l’hôpital », a souligné le porte-parole du ministère de la Santé.

11h50. Le bilan s’alourdit en Espagne. Selon le gouvernement, la barre des 4 000 morts a été dépassée, avec 655 nouveaux décès, tandis que le royaume compte plus de 56 000 patients malades.

11h40. L’OMS-Europe voit des « signes encourageants » d’amélioration dans la région. « Bien que la situation reste très préoccupante, nous commençons à voir des signes encourageants », a affirmé Hans Kluge lors d’une conférence de presse diffusée en ligne depuis Copenhague. L’Italie, a-t-il noté, « vient de connaître un taux d’augmentation légèrement inférieur, bien qu’il soit encore trop tôt pour dire que la pandémie ait atteint son apogée dans ce pays ».

11h30. La Corée du Sud intraitable sur le confinement. Au moins 11 personnes ont violé les règles d’auto-quarantaine entre le 13 et le 24 mars. « Les ressortissants étrangers seront rapatriés de force et les citoyens coréens seront dénoncés à la police pour des sanctions appropriées, ils perdront le soutien financier accordé à ceux qui ont fidèlement mis en place une quarantaine de 14 jours », a déclaré Yoon Tae-ho, directeur général de la politique de santé publique au ministère de la Santé.

11h25. Shanghai durcit sa quatorzaine. La ville de Shanghai, dans l’est de la Chine, impose à partir de jeudi 14 jours d’observation à tout voyageur entrant. Jusqu’ici les autorités locales ne confinaient que les personnes arrivant de 24 pays gravement touchés.

11h20. Récession annoncée en Norvège. Le fonds souverain de la Norvège de 930 Mds$, le plus grand du monde, a perdu 1,33 milliard de couronnes norvégiennes (124 Mds$) depuis le début de l’année, à cause du coronavirus.

11h15. Départ du TGV médicalisé. Le premier TGV médicalisé évacuant des malades du coronavirus quitte Strasbourg. Ce convoi sanitaire transporte vingt patients, qui vont être transférés dans quatre hôpitaux des Pays de la Loire.

11h05. À Londres, un « tsunami continu ». Les hôpitaux publics londoniens sont soumis à une « explosion » du nombre de malades « gravement » touchés par le coronavirus, c’est une « sorte de tsunami continu », a déclaré Chris Hopson, responsable du système public de santé britannique, sur BBC Radio 4. Il a également annoncé que, dans certains services, 30, 40 voire 50 % des personnels étaient souffrants.

10h55. L’Autriche va souffrir. Le gouvernement autrichien estime que la récession due à l’épidémie s’élèvera à 2,5 % pour 2020.

10h50. Opération stups à Marseille. Mercredi, 16 heures (mais on ne l’apprend que maintenant), une trentaine de policiers de la BAC et de la BST (brigade spécialisée de terrain) ont encerclé la cité des Oliviers, une longue barre d’immeuble du XIIIe arrondissement de Marseille. Leur mission : vérifier la stricte application du confinement auprès des vendeurs et acheteurs de stupéfiants. Aucune marchandise n’a été saisie mais une cinquantaine de PV, de 135 €, ont été dressés. Certains acheteurs avaient leur attestation indiquant qu’ils venaient pour des produits de première nécessité.

10h40. Couvre-feu total prolongé de deux semaines en Irak. Les autorités irakiennes prolongent le couvre-feu total de deux semaines après que le nouveau coronavirus a tué 29 personnes et contaminé près de 350 autres dans un pays au système de santé indigent. Les établissements scolaires et universitaires ainsi que l’ensemble des aéroports du pays restent également fermés en Irak, frontalier de l’Iran où le virus a déjà tué plus de 2000 personnes.

10h32. Le rouge reprend le dessus sur les marchés. L’horizon s’obscurcit pour les marchés, à nouveau en baisse, effrayés par la propagation implacable du coronavirus partout dans le monde et en particulier aux États-Unis, première économie de la planète. Le rouge a fait son retour en Asie, où Tokyo notamment, après deux séances de gains spectaculaires, a brutalement marqué le pas, face aux craintes croissantes d’une flambée de la maladie dans la capitale japonaise. La petite éclaircie des deux derniers jours en Europe a également été balayée.

10h17. 40 000 nouveaux cas estimés par les généralistes la semaine dernière.

10h11. Angoisse dans camps rohingyas. Accueillant près d’un million de réfugiés, les camps de cette minorité musulmane qui a fui en masse des persécutions birmanes, implantés dans le sud du Bangladesh, font craindre un scénario cauchemar à mesure que la pandémie de coronavirus se rapproche. « Nous sommes extrêmement inquiets. Si le virus arrive ici, il se propagera comme un feu de forêt », explique à l’AFP le leader communautaire rohingya Mohammad Jubayer, qui vit au milieu de collines couvertes de bicoques de bambous et bâches tassées les unes contre les autres.

10h07. Décès de neuf médecins aux Philippines. Neuf médecins sont décédés aux Philippines des suites du coronavirus, a annoncé jeudi le responsable du Conseil national de l’ordre des médecins, au moment où les hôpitaux sont débordés et le personnel médical manque d’équipements de protection. Cette nouvelle fait craindre une crise sanitaire plus grave que le bilan communiqué par les autorités, de 38 personnes décédées du Covid-19.

9h59. Plus de 24 millions de téléspectateurs pour les annonces de Macron à Mulhouse. Un total de 24,1 millions de téléspectateurs a regardé mercredi soir les déclarations du président depuis Mulhouse, selon les données de Médiamétrie. Cette allocution du président, qui était retransmise en direct sur les chaînes généralistes TF 1, France 2, M 6 et C8, et sur les chaînes d’info BFMTV, LCI, CNews et Franceinfo, a enregistré une part d’audience globale de 77,9 %, toutes catégories de téléspectateurs confondues, selon la société spécialisée dans la mesure d’audience.

9h54. Nouvelles restrictions à Moscou. Du 28 mars au 5 avril, seront fermés « les restaurants, bars, cafés et cantines » ainsi que « les commerces de détail » à l’exception des magasins alimentaires et des pharmacies, annonce sur son blog le maire de la capitale russe, Sergueï Sobianine. « Tout en comprenant les sentiments des croyants moscovites, je leur recommande de s’abstenir de visiter durant cette période les lieux de culte », a-t-il ajouté.

9h43. Le gouvernement veut « un peu de recul » avant de décider de la durée du confinement. Le gouvernement veut évaluer les effets du confinement dans les zones les plus touchées par le coronavirus avant de prendre une décision sur sa durée, promise « dans les tout prochains jours » par Sibeth Ndiaye. « Nous souhaitons avoir une information complète, notamment avec un peu de recul sur les résultats du confinement dans l’Oise, qui a été l’un des premiers départements touchés, avec aussi un retour d’expérience sur ce qui se passe dans le Grand Est », a expliqué la porte-parole sur LCI.

9h26. La Bourse de Paris débute en baisse de 2,25 %. Les investisseurs s’inquiètent de la propagation de l’épidémie de coronavirus aux Etats-Unis, malgré l’adoption mercredi d’un plan de relance historique par le Sénat américain. À 9 heures, l’indice CAC 40 reculait de, à 4 332,79 points. La veille, il avait fini en nette hausse de 4,47 %.

9h21. Le report des J0-2020 devrait coûter cher, selon les organisateurs. Le report des JO-2020 à 2021, au plus tard l’été, représente un défi logistique majeur pour les organisateurs, alors que les nouvelles dates n’ont pas encore été fixées. « Nous devons-nous s’assurer que les problèmes auxquels nous faisons face peuvent être réglés, un par un », a expliqué jeudi le directeur général du comité d’organisation de Tokyo-2020, Toshiro Muto, promettant des décisions « aussi vite que possible ».

9h15. Un syndicat de police menace de cesser les contrôles de respect des règles du confinement. La décision du ministère de l’Intérieur de donner au personnel soignant son stock de masques FFP2 a mis les syndicats en colère. L’Unsa Police a d’ores et déjà prévenu dans un communiqué qu’il appellera ses troupes à cesser de contrôler les attestations « si les moyens de protection font défaut ».

9h07. Une prime de 1 000 € pour les salariés de Danone sur le terrain. Le PDG du groupe agroalimentaire Emmanuel Faber, annonce sur RTL que les « salariés qui ne sont pas en télétravail » toucheront « une prime de 1 000 € ». Le grand patron promet également que « tous les contrats de travail et les salaires » seraient « garantis pour les trois prochains mois ». « Il n’y aura aucune rupture de contrat de travail », assure-t-il.

8h53. Dix détenus positifs au coronavirus. C’est ce que vient d’annoncer la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, sur France Inter. Quelque 450 détenus présentent en outre des symptômes de la maladie, mais ils n’ont pas été testés, précise la garde des Sceaux.

8h41. Un Tour de France à huis clos? Cette option, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, ne l’a pas exclue mercredi dans une interview à France Bleu. Il s’agirait de maintenir la course, mais sans spectateur au bord des routes. « Ce ne serait pas si pénalisant puisqu’on pourrait [la] suivre à la télévision », a avancé la ministre.

8h24. Alcool, tabac, drogue… Tous addicts après le confinement ? « Encore un apéro-visio ! Je vais finir alcoolique… » « Au boulot je peux pas descendre fumer à la moindre contrariété, en télétravail je te dis pas ! » Les témoignages du genre se multiplient sur les réseaux sociaux, rigolards ou angoissés. Alors, tous « accros » à la fin du confinement ? Pas forcément, mais attention, répondent des spécialistes.

8h10. Premier décès d’un gendarme des suites du Covid-19. Un premier gendarme est décédé des suites de l’épidémie de Covid-19, mercredi dans sa caserne de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), annonce la gendarmerie nationale. Ce sous-officier de la gendarmerie, qui était en arrêt maladie pour suspicion de Covid-19, avait 51 ans. Il était marié et père de trois enfants.

8h06. Le TGV médicalisé s’apprête à partir. Les préparatifs pour l’évacuation vers des hôpitaux des Pays de la Loire de 20 patients d’Alsace contaminés par le coronavirus à bord d’un TGV médicalisé – opération inédite en Europe —, commencent en gare de Strasbourg. Peu après 6 heures, les premières ambulances sont arrivées sur le quai 1 de la gare où stationne depuis mercredi soir le TGV Duplex médicalisé.

8h02. Moscou suspend tous ses vols internationaux. La Russie va suspendre tous ses vols internationaux à partir de vendredi minuit (jeudi 22 heures en France), selon un décret du gouvernement. Ce décret s’applique à tous les vols entrant et sortant du territoire russe, à l’exception des avions spéciaux affrétés pour rapatrier les citoyens russes bloqués à l’étranger.

7h45. 35 % de perte d’activité économique en France. Selon l’Insee, les mesures de confinement pour lutter contre le coronavirus entraînent une perte d’activité économique d’environ 35 % par rapport à une « semaine normale » avec un effet « assez hétérogène » selon les secteurs. L’insee estime aussi qu’un confinement d’une durée d’un mois se traduirait par 3 points de produit intérieur brut (PIB) en moins sur un an.

7h40. L’évacuation des patients dans le TGV en cours. Le TGV médicalisé arrivé, mercredi soir en gare de Strasbourg est prêt à évacuer vingt patients alsaciens atteints du Covid-19 vers quatre CHU de l’ouest de la France. Selon les DNA, l’embarquement des malades a débuté vers 6 heures.

7h30. L’Espagne prolonge le confinement. Le Parlement espagnol a adopté dans la nuit un texte portant à 30 jours, contre 15 jours jusqu’alors, l’état d’urgence déclaré en Espagne pour endiguer la propagation du coronavirus. La fermeture des écoles, restaurants et de la plupart des commerces est ainsi prolongée jusqu’au 14 avril. Le bilan dans le pays dépasse désormais, en nombre de décès, celui de la Chine.

7h25. La Bourse de Tokyo replonge. Après deux séances de gains spectaculaires, la Bourse de Tokyo a brutalement marqué le pas, alors que s’accroissent les craintes d’une flambée du coronavirus dans la capitale japonaise, dont les habitants ont été priés d’éviter les déplacements ce week-end. L’indice vedette Nikkei a fini en retrait de 4,51 %.

7h15. Un sommet du G 20 en vidéoconférence. Les dirigeants du G 20 tiennent un sommet virtuel pour coordonner leur réponse à la menace de récession que fait peser le nouveau coronavirus sur l’économie mondiale. Les présidents américain Donald Trump et russe Vladimir Poutine se joindront à la vidéoconférence présidée par le roi Salmane d’Arabie saoudite.

7 heures. Tous les vols internationaux suspendus en Russie. Le gouvernement russe a annoncé vouloir suspendre tous les vols réguliers et spécialement affrétés au départ et à destination de la Russie à partir de vendredi. Les compagnies aériennes russes pourront encore effectuer des vols à l’étranger pour rapatrier des locaux.

6h45. Le Chili met Santiago en quarantaine. Le Chili, où la barre du millier de cas de contamination au nouveau coronavirus a été franchie a annoncé le placement en quarantaine d’une grande partie de sa capitale. Ce confinement entrera en vigueur ce soir et sera appliqué pendant une durée de sept jours.

6h35. Tests multipliés par cinq en Belgique. Le pays veut augmenter ses capacités de dépistage de la maladie du Covid-19 jusqu’à 10 000 tests par jour, contre environ 2 000 actuellement.

6h30. Pas de nouveau cas en Chine. La Chine n’a enregistré aucun nouveau cas de contamination d’origine locale au coronavirus, mais les autorités sanitaires ont fait état de 67 cas importés supplémentaires. Six décès ont par ailleurs été enregistrés, dont cinq dans la ville de Wuhan, berceau chinois de l’épidémie. Signe de cette amélioration : certains aéroports et gares de la province ont rouvert. Mais les écoles restent fermées pour l’instant.

6h20. Pas de travail le dimanche pour les salariés de la grande distribution. Selon nos informations, le FGTA-FO appelle les salariés de la grande distribution à rester chez eux dimanche 29 mars. « Certaines enseignes de la Grande distribution hésitent encore à fermer le dimanche car elles souhaitent récupérer toujours plus de chiffre d’affaires », estime le syndicat en ajoutant : « dans un contexte de charge de travail accrue et de manque de personnel, faire travailler les salariés le dimanche n’a aucun sens et augmente le danger de contamination. »

PODCAST. Comment le coronavirus fait basculer l’économie mondiale dans l’inconnu

6h15. « Plan historique » pour les Etats-Unis. Le Sénat américain a approuvé à l’unanimité un plan « historique » de 2 000 Mds$ pour soutenir la première économie mondiale, asphyxiée par la pandémie de coronavirus qui a déjà fait plus de 1 000 morts aux Etats-Unis. Ce texte inclut environ 500 milliards de prêts et d’aides pour les entreprises et secteurs clé dont près de 30 milliards d’aides au secteur aérien (passagers et fret) mais aussi l’envoi d’aides directes aux Américains, allant jusqu’à 1 200 $ par adulte et 500 par enfant, pour les ménages gagnant moins de 150 000 $ par an. 100 Mds$ sont aussi mobilisés pour les hôpitaux.

6h10. Un TGV médicalisé pour des évacuations. Arrivé à Strasbourg, doit évacuer aujourd’hui vers des hôpitaux des Pays de la Loire vingt patients infectés par le coronavirus afin de soulager les hôpitaux alsaciens totalement saturés.

6 heures. Lancement de l’opération Résilience. Emmanuel Macron a annoncé mercredi à Mulhouse le lancement de l’opération Résilience qui mobilisera les forces armées pour aider la population face à la pandémie. Distincte du dispositif Sentinelle qui mobilise quotidiennement jusqu’à 7 000 militaires contre risque terroriste, cette nouvelle opération « sera entièrement consacrée à l’aide et au soutien aux populations, ainsi qu’à l’appui aux services publics pour faire face à l’épidémie, en métropole et en Outre-mer », a-t-il affirmé.

VIDÉO. Coronavirus : Macron lance l’opération militaire « Résilience »

Advertisements

Leave a Reply