DIRECT. Coronavirus : “Les grandes sections, les CP et les CM2” pourraient être les premiers à revenir en c… – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #CORONAVIRUS

12h13 : Il est l’heure de faire un point sur l’actualité :

Le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, a annoncé à l’instant, une série de pistes concrètes pour le retour à l’école à partir du 11 mai, face à la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale. Il a notamment annoncé que la rentrée pourrait se faire en trois étapes à partir de cette date :

  • les grandes sections, CP et CM2 seraient les premiers à reprendre
  • puis, le 18 mai, ce seraient les collèges, avec les sixièmes et les troisièmes, les lycées avec les premières et les terminales, les lycées professionnels avec les ateliers industriels
  • en semaine trois, ce serait l’ensemble des classes qui pourra rentrer

Le ministre de l’Education a également indiqué que le dispositif “école ouverte” sera“renforcé”, déclare également Jean-Michel Blanquer. “Les écoles et établissements resteront ouverts en juillet et août pour qu’il y ait des activités ludiques et sportives”, a-t-il indiqué.

12h04 : Bonjour @Laurent33. En effet, l’Agence nationale de sécurité du médicament, qui n’a pas autorisé la deuxième étude sur l’hydroxychloroquine conduite à l’IHU de Marseille par le Professeur Didier Raoult, attend que les investigateurs apportent des éléments objectifs pour démontrer son caractère observationnel. Et pour cause : les études observationnelles n’ont pas besoin du feu vert de l’ANSM… mais les études interventionnelles, oui !

12h04 : Bonjour et merci pour votre travail. L’ANSM aurait mis en demeure le prof Raoult de produire ces études ? Avez-vous plus d’infos ? Merci beaucoup.

11h56 : Enfin, pour la période d’été, Jean-Michel Blanquer annonce que les modules de soutien scolaire seront développés pendant les vacances, notamment dans la dernière semaine d’août”, pour permettre aux élèves ayant eu des difficultés de s’améliorer, avant la rentrée.

11h55 : Le ministre a également fait un point sur les colonies de vacances. Celles-ci “se feront dans un cadre régional”. Des “séjours plus longs” pourront être proposés, avec la création d’un “label qui permettrait aux acteurs classiques d’avoir des financements et une dynamique nouvelle”. Le ministre annonce que le “domaine des acteurs” des colonies de vacances pourrait être “élargi”.

11h53 : Le dispositif “école ouverte” sera“renforcé”, déclare également Jean-Michel Blanquer. “Les écoles et établissements resteront ouverts en juillet et août pour qu’il y ait des activités ludiques et sportives”.

11h48 : Par endroits, si nécessaire, la cantine pourra être remplacée par “une sandwicherie”, ajoute le ministre.

11h45 : Bonjour @Vincent. De nombreuses banques inscrivent la possibilité de demander une suspension des échéances d’un crédit. Si c’est le cas dans votre contrat, vous pouvez donc la réclamer sans problème. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez aussi tenter de négocier avec votre banque, mais il n’existe pas de mécanisme automatique de report pour les particuliers pendant cette période de crise.

11h45 : Bonjour fi et merci pour votre super travail. Pouvons-nous suspendre nos crédits à la consommation ou encore voiture durant la période de crise sanitaire que nous subissons avec une perte de nos salaires dû au chômage partiel ou nos arrêt maladie ? Merci et encore bravo

11h45 : “On peut imaginer que dans certains endroits, le confinement se maintienne et dans ce cas là, on aura l’enseignement à distance à plein régime”, ajoute le ministre de l’Education.

11h44 : “C’est en trois semaines qu’il y aura une sorte de rodage. C’est dans le mois de juin qu’on sera dans un fonctionnement rodé. Chaque territoire aura ses marges de manoeuvre”, précise Jean-Michel Blanquer. Certains iront “plus vite”, d’autres “plus lentement”.

11h41 : “L’objectif qu’on peut se fixer, c’est que chaque enfant de France puisse avoir le matériel informatique lui permettant de travailler“.

11h43 : “Bien sûr il y aura une forte autonomie laissée aux établissements dans la manière de faire pour tenir compte d’une certain nombre de réalités”, précise le ministre de l’Education. “Mais un élève ne sera jamais en dehors de l’obligation scolaire. Si des familles ne veulent pas envoyer leur enfant, c’est possible, mais il faudra assurer l’enseignement à distance”, déclare-t-il.

11h39 : Ces déclarations de Jean-Michel Blanquer sont des pistes de réflexion qu’il avance pour le retour en classe, face à la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale.

11h36 : Bonjour @Sandra. A priori, cela est possible. Du 16 au 30 avril, ce seront toujours les indemnités journalières, puis à compter du 1er mai, les personnes concernées vont passer à un régime de chômage partiel qui permet au salarié d’être indemnisé à hauteur de 70% du salaire brut et 84% du salaire net (100% pour le Smic). Et ce en théorie jusqu’au 11 mai, où doit s’ouvrir une première période de déconfinement.

11h36 : Bonjour, Est il toujours possible de demander un arret pour garde d’enfant jusqu’au 30/04 alors que mon entreprise est en activité partielle svp ?Merci

11h33 : “Les professeurs seront au travail dans l’établissement” ou, s’ils sont vulnérables du point de vue de leur santé, “ils resteront chez eux et pourront être en télétravail”, précise Jean-Michel Blanquer.

11h33 : “Les élèves seront soit en demi-groupe, soit en présence, soit à distance, soit en troisième lieu, l’élève sera à l’étude, si l’établissement le permet, et nous proposerons, quatrièmement, de manière facultative, d’avoir des activités sportives à côté de l’établissement”.

11h31 : “Ensuite le 18 mai : ce sera les collèges, avec les sixièmes et les troisièmes puis les lycées avec les premières et les terminales et les lycées professionnels avec les ateliers industriels. En semaine 3, ce sera l’ensemble des classes qui pourra rentrer mais le système sera réorganisé avec des groupes de pas plus de 15 élèves”, précise le ministre de l’Education.

11h31 : “Nous laisserons des marges de souplesse importantes localement pour définir notamment la manière de faire des demi-groupes”, précise le ministre, qui insiste sur la “progressivité” de l’accueil des élèves.

11h31 : “Nous ferons rentrer à partir de la semaine du 11 mai : les grandes sections, les CP et les CM2”, annonce Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education.

11h25 : “On travaillera par petits groupes, nous définirons le plafond de ces petits groupes : par exemple 15 élèves. Pas une seule classe n’aura plus de 15 élèves, ce qui reviendra à faire un demi-groupe avec une classe”.

11h22 : Bonjour @nono Gentil. Fin mars, le Premier ministre a fait savoir que le Covid-19 serait considéré comme une “maladie professionnelle” pour les médecins, infirmiers et aides-soignants. L’Académie de médecine recommande, elle, de l’élargir à tous les professionnels de santé, de l’alimentation, des transports ou de la sécurité qui seraient contaminés.

11h22 : Bonjour est-ce que le covid 19 va être reconnue maladie professionnelle et si oui dans quelles conditions ?

11h35 : On doit bien se rendre compte que le 11 mai, on ne va pas avoir tous les élèves qui vont entrer en classe, comme si on reprenait normalement”, précise le ministre de l’Education, qui avance des pistes de réflexion concernant la rentrée physique des classes, à partir du 11 mai, devant la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée Nationale.

11h21 : Il y a eu 15 millions d’euros supplémentaires en appui au monde associatif pour que la distribution de tablettes continue (…) On a pu diminuer la fracture numérique mais elle n’est pas résorbée”.

11h17 : “Dès le début, on a pu voir une certaine efficacité de notre système scolaire grâce à l’engagement de tous : ce qui nous a permis d’atteindre plus de 80% des élèves (…) autour de 92% des élèves sont concernés par l’enseignement à distance”, indique le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, qui s’exprime depuis l’Assemblée nationale.

11h10 : Bonjour @Une maman inquiète. En début de semaine dernière, Jean-Michel Banquer avait été interrogé à ce sujet dans le JT de France 2 : “c’est le genre de sujet concret que nous allons traiter au cours des deux prochaines semaines“, avait-il simplement répondu. Pour le moment, aucune précision n’a été apportée.

11h10 : Bonjour à toute l’équipe,Savons-nous si les internats pourront rouvrir le 11 mai ?

11h06 : Airparif a évalué l’impact du confinement sur la qualité de l’air en Île-de-France. Résultat : sur trois semaines de mesures (du 7 mars au 6 avril) la qualité de l’air est largement supérieure à d’habitude. En revanche, les particules atteignent toujours des niveaux soutenus ces derniers jours. Cela s’explique par le fait qu’elles ne sont pas seulement émises par le trafic mais aussi par le chauffage, l’agriculture ou encore la météo printanière.

11h03 : Bonjour @Christel. Il existe plusieurs stratégies de déconfinement : par région, par âge, mais aussi par période. Plutôt que de prolonger le confinement pendant des mois, on pourrait alterner des périodes de confinement et des périodes de retour à la normale”, explique Le Monde. C’est ce que l’on appelle le “stop-and-go”. Une étude prépubliée le 24 mars par des chercheurs de Harvard estime qu’avec cette méthode, des mesures de distanciation sociale pourraient être nécessaires jusqu’en 2022 aux Etats-Unis.

11h03 : Bonjour FI, j’ai lu que les chercheurs de Harvard préconisaient le stop and go c’est à dire une alternance des périodes de confinement – de confinement jusqu’en 2022. Avez vous des infos sur le sujet? Merci

10h59 : Les Français vivent assez bien le confinement, selon un sondage de l’Ifop mené sur 1 500 personnes début avril. Ceux qui le vivent le mieux sont les 65 ans et plus (80%) puis les 18-24 ans (65%). Pour 41% des Français, ce qui leur manque le plus, ce sont les échanges avec leurs collègues.

10h53 : “Personne n’imagine qu’on ait un vaccin avant 12 ou 18 mois”, a déclaré sur franceinfo le professeur William Dab, ancien directeur général de la Santé, épidémiologiste. Pour lui, la difficulté n’est pas de trouver des “solutions vaccinales” mais d’avoir “l’appareil industriel qui permettra de produire rapidement, 5, 6, 7 milliards de doses de vaccin”, a-t-il expliqué.

10h48 : Bonjour . Il existe plusieurs explications à ces nouveaux cas : parce que le confinement n’est pas totalement hermétique (quand on fait ses courses par exemple), parce que des Français continuent de travailler (et prennent les transports en commun), parce que le nombre de tests a beaucoup augmenté et parce que la maladie peut se transmettre malgré l’absence de symptômes.

10h48 : Bonjour, je ne comprends pas pourquoi, malgré le confinement il y a encore de nouveaux cas de covid ?

10h46 : La vente à la sauvette du muguet le 1er mai sera “totalement interdite” et les fleuristes n’ouvriront pas, a annoncé le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume sur Europe 1. En revanche, “on pourra trouver du muguet dans tous les magasins qui sont ouverts” dans le contexte du confinement car jugés essentiels, a-t-il détaillé, prenant l’exemple des boulangeries.

10h43 : Les infirmiers et infirmières du CHU Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne) ont esquissé une petite chorégraphie pour remercier de tous les messages de soutien reçus ces dernières semaines, pour eux et les patients.

10h33 : Bonjour @Al_amical. Les compagnies aériennes doivent proposer un remboursement en cas d’annulation, selon le règlement européen en vigueur. “Donc, en l’état actuel de la réglementation qui n’a pas évolué, les compagnies ne peuvent pas imposer un avoir à leurs clients”, explique l’avocate Pauline Marcé à BFMTV. Mais les règles pourraient changer sous la pression des compagnies et le risque de faillites.

10h33 : Bonjour et merci pour votre travail ! Pourriez-vous faire un point sur les règles applicables en cas d’annulation d’un vol pour cause de Coronavirus ? Je suis en attente d’une réponse de la compagnie Croatia Airlines et j’ai cru comprendre que les instances internationales autorisent désormais les compagnies à proposer uniquement des avoirs plutôt qu’un remboursement, en dérogeant aux règles européennes. Du coup ai-je le droit de continuer à exiger un remboursement ? Merci de votre éclairage !

10h31 : A partir d’aujourd’hui, les facteurs passeront un jour de plus par semaine dans toute la France pour distribuer le courrier. “Les facteurs et livreurs vont réaliser une distribution basée sur quatre jours consécutifs, au lieu de trois jours actuellement”, a annoncé hier le groupe public dans un communiqué.

10h44 : “Nous sommes dans le montant de déficits et de dette jamais atteint depuis la Seconde Guerre mondiale”, affirme ce matin sur France Inter le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin. Il a indiqué qu’un troisième budget rectificatif “n’est pas à exclure”.

(FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

10h21 : Bonjour @mrhappy93. En effet, Malte et l’Italie ont officiellement fermé leurs ports aux migrants. Face au risque de blocage en pleine mer, l’Ocean Viking opéré par SOS Méditerranée pour secourir des migrants, restera donc à son port d’attache. Une décision dénoncée par Médecins sans frontières : “La lutte contre le Covid-19 ne doit pas être un prétexte pour imposer des politiques migratoires meurtrières.”

10h21 : Bonjour, avant l’épidémie de nombreux migrants traversaient la Méditerranée pour entrer en europe.Ils étaient secourus par humanité.Le ministre des affaires étrangères et le président ont dit que toutes les frontières extérieures et intérieures étaient fermées et que personne ne pouvait entrer dans la C.E.Qu’en est-il pour ceux qui tentent aujourd’hui la traversée. Sont-ils secourus ? Comment sont-ils traités ?

10h17 : Vous avez de la toux et de la fièvre ? Vous êtes peut-être atteint du Covid-19. Dans ce cas, restez bien chez vous, limitez vos contacts avec d’autres personnes et appelez votre médecin. Si vos symptômes s’aggravent (difficultés respiratoires, essoufflement), appelez sans attendre le 15. Voici l’ensemble des gestes à adopter pour vous protéger et protéger les autres du Covid-19.

10h12 : Pour se procurer des masques contre le Covid-19, “c’est la jungle surtout pour les professions libérales”, témoigne sur franceinfo Christophe Salvignol, infirmier libéral et trésorier du syndicat Infin’idel (syndicat des infirmiers libéraux). “On nous délivre des masques chirurgicaux alors qu’on aurait besoin de FFP2”, explique-t-il notamment.

10h15 : Bonjour @Béa. Du 24 février au 12 avril, les laboratoires hospitaliers ont réalisé 365 589 tests et 89 142 (24%) étaient positifspour le Sars-CoV-2, selon les derniers chiffres de Santé publique France. Après une augmentation observée jusqu’en semaine 13, le nombre de tests positifsainsi que le taux de positivité des tests étaient en baisse ces 2 dernières semaines.

10h10 : Bonjour, peut on avoir le ration nombre de tests PCR positifs sur nombre total de tests effectués ??? je trouve que c’est une information qui manque… merci pour votre travail..

09h57 : Depuis quelques semaines, plusieurs laboratoires proposent des dépistages dans des lieux inhabituels, comme un parking du Parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, où 20 Minutes s’est rendu en reportage. Dans leurs voitures, des soignants et des particuliers, envoyés par leurs médecins, attendent de subir le prélèvement naso-pharyngé pour savoir s’ils sont porteurs du Covid-19.

Leave a Reply