Advertisements

Déconfinement: la date du 11 mai pourrait être «remise en question» – La Voix du Nord

Spread the love

Gare au relâchement, prévient en substance le ministre de la Santé, Olivier Véran, dans une interview qu’il a donnée au Parisien. « Si le nombre de nouveaux malades devait être trop élevé, la date de lever du confinement pourrait être remise en question et appréciée selon les départements », a-t-il déclaré ce samedi 2 mai.

L’objectif est clair, a-t-il insisté : il faut qu’au 11 mai, « il y ait suffisamment peu de malades par jour à tester, tracer et isoler pour réussir le déconfinement ». Certes, les dernières « modélisations scientifiques » laissent à penser que le virus est en bonne voie de ralentissement mais le ministre rappelle que le « tout le scénario construit dépend du respect, jusqu’au dernier moment, du confinement ». « Nous ne prendrons aucun risque avec la santé des Français », prévient Olivier Véran.

Ne pas réserver ses vacances

Le ministre de la Santé recommande également aux Français ne pas engager de réservations pour les vacances. « À titre personnel, je ne m’engagerais pas sur l’achat d’un billet d’avion. Ne soyons pas trop pressés de faire des réservations ». En même temps, si la limite des 100 km de déplacement autour de son domicile est voté ce lundi dans le cadre de la prorogation de l’État d’urgence sanitaire, on voit déjà mal comment les juillettistes pourraient prendre l’avion.

Advertisements

Leave a Reply