Covid-19 : le préfet des Bouches-du-Rhône adapte le dispositif et réduit la jauge dans les enceintes sportives – Le Monde

Spread the love

Annulation de la Foire de Marseille, des Journées du patrimoine et de la Fête des voisins. Jauge réduite à 1 000 personnes pour les prochaines rencontres de l’OM au stade Vélodrome et les autres manifestations publiques. Interdiction des rassemblements statiques de plus de dix personnes sur les plages et dans les jardins publics, ainsi que de la vente et de la consommation d’alcool sur la voie publique après 20 heures. Lundi 14 septembre, le préfet des Bouches-du-Rhône, Christophe Mirmand, a présenté, comme le lui avait demandé le premier ministre, Jean Castex, les nouvelles mesures sanitaires pour lutter contre la progression du coronavirus dans les Bouches-du-Rhône.

Lire aussi Le point sur l’épidémie de Covid-19 en France : renforcement des mesures sanitaires dans les Bouches-du-Rhône et en Gironde

Des mesures applicables jusqu’au 1er octobre, mais qui pourront être réévaluées à tout moment en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, et qui répondent à une « dégradation continue depuis le début du mois de septembre ». « Nous figurons en tête des départements dont la situation évolue le plus défavorablement », a rappelé le préfet Mirmand alors que le directeur de l’Agence régionale de santé (ARS), Philippe De Mester, évoque « des taux d’incidence de plus de 300 pour 100 000 dans certaines villes des Bouches-du-Rhône » et « un doublement des personnes admises en réanimation tous les huit jours ».

Reconfinement écarté

Avec ces mesures, le préfet des Bouches-du-Rhône assure avoir voulu « concilier la lutte contre l’épidémie et la reprise de la vie quotidienne ». Une prise en compte des demandes répétées des élus locaux et des acteurs de la vie économique départementale, qu’il a consultés tout au long du week-end. Ainsi l’option d’un reconfinement global de Marseille est écartée et certaines mesures ne concernent qu’une liste de 27 communes, dont la plupart des grandes villes du département, dans lesquelles le taux d’incidence est aujourd’hui supérieur à 100 pour 100 000.

Dans ces villes, dont Aix-en-Provence, le port obligatoire du masque est partout étendu de 6 heures à 2 heures du matin. Une obligation qui ne touche pas les espaces naturels, comme le parc national des Calanques à Marseille. Dans les autres communes, souvent les plus rurales, seuls les lieux publics les plus fréquentés, comme les marchés, les commerces, les établissements scolaires ou les zones d’attente des réseaux de transports en commun sont concernés par cette obligation.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Face à une seconde vague locale, les hôpitaux de Marseille ouvrent des « lits Covid » supplémentaires

Le préfet des Bouches-du-Rhône a également annoncé qu’il suspendait les sorties scolaires et interdisait les fêtes étudiantes. Les visites dans les établissements accueillant des personnes âgées sont désormais limitées à « une visite par jour de deux personnes au maximum » dans l’ensemble du département. Dans ces mêmes établissements, les tests préventifs de tous les nouveaux personnels et des personnels de retour de vacances sont obligatoires.

Il vous reste 47.23% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Leave a Reply