Covid-19 : 49 décès en 24 heures, et 2 217 patients en soins critiques, la décrue continue – Le Parisien

Spread the love

« On a une 4e vague qui évolue favorablement, avec une baisse des nouveaux cas de 20 % sur une semaine », a s’est félicité Jérôme Salomon sur le plateau de BFMTV, ce dimanche midi. Si les mots du directeur général de la santé sont rassurants, les chiffres le sont aussi.

La semaine de la rentrée pourtant risquée, n’a ne semble-t-il pas entraîné de rebond épidémique pour l’instant. Après être repassée sous la barre des 11 000 malades à l’hôpital pour une infection au Covid-19 cette semaine, la décrue se confirme avec 10 644 personnes prises en charge, contre 10 654 hier et 10 816 avant le week-end.

Les contaminations aussi marquent le pas. 10 410 nouveaux cas ont été recensés en 24h, contre 13 336 la veille.

Six « lits Covid » en moins

Du côté des soins intensifs, 2 217 patients y ont été admis en raison d’une infection grave au Covid. Il y en avait 2 223 la veille, soit six lits Covid de moins sur le territoire. Même si 60 nouveaux malades y ont été admis en raison de l’évolution de leurs symptômes.

Enfin, les autorités sanitaires recensent 49 décès liés au Covid-19 ces dernières 24 heures, contre 85 samedi. Portant le nombre total de morts en France à 114 912 personnes depuis le début de l’épidémie.

Après une journée de manifestation samedi, contre le pass sanitaire, qui a mobilisé plus de 140 000 manifestants, Jean Castex invité de l’émission On est en direct a appelé à ne « jamais se moquer des gens qui ont peur du vaccin». Ajoutant : « Il est donc de notre responsabilité d’expliquer la réalité. Ce qui a des effets secondaires graves, on en est sûr, c’est la Covid. Jamais aucun vaccin n’a fait l’objet d’une surveillance aussi étroite et dans tous les pays que les vaccins contre la Covid. »

Mais la campagne de vaccination continue de ralentir. Ce dimanche, 49 128 555 personnes ont reçu au moins une injection soit 72,9% de la population totale. 45 455 314 d’entre elles affichent désormais un schéma vaccinal complet, soit 67,4% de la population totale.

Leave a Reply