Coronavirus : en Belgique, réouverture progressive des écoles et commerces à la mi-mai – Le Parisien

Spread the love

L’essentiel :

Les événements de ce vendredi 24 avril :

Il est minuit, c’est la fin de ce direct. Merci de l’avoir suivi ! Rendez-vous dès demain sur LeParisien.fr pour un nouveau suivi, minute par minute, de l’épidémie.

23h55. Canada : 1 million de masques achetés en Chine jugés non conformes. Le gouvernement canadien a indiqué qu’environ un million de masques KN95 importés de Chine ne répondaient pas à ses normes et n’ont donc pu être distribués au personnel de santé mobilisé contre le coronavirus. Ces masques seront « évalués pour déterminer leur utilisation potentielle dans d’autres milieux » que celui de la santé, a indiqué un porte-parole du ministère de la Santé.

23h45. Les indigènes d’Amazonie appellent à l’aide internationale. Plusieurs chefs indigènes d’Amazonie ont appelé à l’aide internationale face à l’absence de structures, notamment médicales, qui les rend vulnérables au nouveau coronavirus, et mis en garde contre un risque d’« ethnocide », de disparition de leurs communautés. « Il n’y a pas de médecins dans nos communautés, il n’y a pas d’équipements de prévention face à cette pandémie […] Il n’y a pas de soutien en matière alimentaire », a dénoncé José Gregorio Diaz Mirabal, de la Coordination des organisations indigènes du bassin amazonien (Coica).

23h35. Standard and Poor’s abaisse la perspective de la note du Portugal. L’agence de notation financière souligne que cette petite économie européenne allait être affectée par la récession mondiale provoquée par la pandémie du coronavirus. La perspective passe de positive à stable mais la note est maintenue à BBB/A-2.

23h25. Soleil et coronavirus : que faut-il penser de l’étude américaine brandie par Trump? Les premiers résultats semblent appuyer l’idée que l’été pourrait freiner l’épidémie de Covid-19 dans les pays tempérés. Sans forcément y mettre un terme. Les détails à lire ici.

/LP/Philippe de Poulpiquet
/LP/Philippe de Poulpiquet  

23h15. La Belgique rouvrira progressivement commerces et écoles à la mi-mai. A partir du 11 mai, les commerces seront concernés par cette sortie progressive du confinement, tandis que c’est à compter du 18 mai que les écoles pourront rouvrir. Dans ce pays de 11,5 millions d’habitants qui recensait vendredi près de 6700 morts du Covid-19, la propagation du virus « a été ralentie » mais « l’équilibre est fragile », a déclaré la Première ministre Sophie Wilmès, insistant sur l’aspect « évolutif » du déconfinement. « Rien n’est gravé dans le marbre et surtout pas les échéances », a-t-elle ajouté.

23h05. Les Etats-Unis vont vendre des respirateurs à des pays en développement. Donald Trump a déclaré avoir parlé au téléphone avec ses homologues d’Indonésie, de l’Equateur, du Salvador et du Honduras, promettant de leur fournir ces équipements médicaux cruciaux pour les malades du Covid-19. « Nous allons leur envoyer des respirateurs dont ils ont désespérément besoin, nous en avons récemment produit en grand nombre, et nous allons les aider de beaucoup d’autres manières. »

22h55. Wall Street termine en hausse. La Bourse de New York a terminé vendredi sur une note positive une semaine marquée par des résultats d’entreprises mitigés, des indicateurs décevants et les yoyos du pétrole, mais aussi par un soutien gouvernemental massif et l’espoir de voir l’économie rouvrir prochainement. Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, est monté de 1,11 %, à 23.775,27 points, et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 1,65 % à 8.634,52 points.

22h45. « Peut-on me refuser de faire un état des lieux de sortie? ». Chaque jour, Le Parisien se mobilise pour répondre à vos questions autour du coronavirus. Nous nous intéressons aujourd’hui à l’interrogation d’Atala, qui nous demande quelles sont les règles encadrant les états des lieux de sortie d’un logement en plein confinement. Notre réponse à lire ici.

22h35. Standard and Poor’s maintient la notation de la dette de l’Italie. L’agence de notation financière a maintenu la notation financière de l’Italie pourtant durement affectée par la pandémie, mettant en avant notamment une « économie diversifiée et riche » et « des niveaux d’endettement privé les plus bas du G7 ». La notation reste ainsi BBB/A-2 assortie d’une perspective négative, ce qui signifie que l’agence n’exclut pas d’abaisser la notation dans les mois qui viennent si la situation de l’endettement se détériorait.

22h27. On n’arrête plus « Captain Tom ». Le vétéran de 99 ans fait une entrée fracassante dans le Guinness des records. Après avoir récolté 32 millions d’euros en multipliant les longueurs dans son jardin, le voici N°1 des ventes de singles au Royaume-Uni avec une reprise de « You’ll Never Walk Alone », l’hymne des supporteurs de Liverpool. Et tout cela pour les soignants. On vous raconte cette belle histoire dans cet article.

22h19. Dubaï lance un laboratoire mobile pour effectuer des tests à domicile, auprès des personnes âgées et vulnérables. L’émirat a assoupli les mesures de confinement en vigueur avec la réouverture des centres commerciaux, ainsi que les restaurants et cafés. Les transports publics doivent reprendre ce dimanche.

22h04. Coup de gueule des médecins, contre les trafics de masques. Depuis la crise sanitaire, des soignants font l’objet de démarchages de la part d’entreprises ou d’individus qui veulent leur vendre leurs stocks, souvent à prix d’or.

21h59. Le Canada juge non conformes un million de masques achetés en Chine. Le matériel n’a ainsi pas pu être distribué au personnel de santé mobilisé contre le coronavirus. Ces masques seront « évalués pour déterminer leur utilisation potentielle dans d’autres milieux » que celui de la santé, précise un porte-parole du ministère de la Santé.

21h54. Amazon prolonge la suspension de ses activités en France, au moins jusqu’à mardi, annonce la firme. Ce vendredi, la cour d’appel de Versailles a confirmé vendredi la décision du tribunal judiciaire de Nanterre, qui avait sommé Amazon le 14 avril de restreindre son activité aux produits essentiels et de procéder à une évaluation des risques professionnels pesant sur les salariés du groupe.

21h45. Le bilan de la pandémie dans le monde. Le nouveau coronavirus a fait au moins 193 930 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine. Plus de 2 770 750 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 193 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès sont le Royaume-Uni avec 684 nouveaux morts, les États-Unis (601) et l’Italie (420). Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 50 360 décès pour 884 004 cas.

21h35. L’Equateur prolonge le confinement jusqu’au 3 mai. « Nous allons terminer le mois d’avril la semaine prochaine en isolement et entamer une nouvelle étape lundi 4 mai, une étape avec distanciation », a déclaré la ministre du Gouvernement (Intérieur), Maria Paula Romo. Et d’ajouter qu’à partir du 3 mai, l’Equateur connaîtra une « nouvelle normalité », selon laquelle « les choses se feront de manière très progressive et très prudente » pour relancer les activités dans le pays, qui compte 22 719 cas confirmés de Covid-19, dont 576 morts.

21h25. Les experts craignent plus de 20 000 morts en Haïti. « Dans le meilleur scénario possible, nous prévoyons environ 2000 décès mais, suivant l’évolution de la situation, nous pouvons prendre ces prévisions et les multiplier par cinq, par dix », a annoncé l’épidémiologiste haïtien Patrick Dely. « Et dans un cadre catastrophique, nous pouvons aller au-delà de 20 000 décès », a-t-il ajouté lors de la première conférence de presse de la cellule scientifique mise sur pied le mois dernier par le gouvernement haïtien. Avec une population de 11,2 millions d’habitants, Haïti n’est encore qu’aux prémices de l’épidémie de Covid-19, avec un total de 72 cas officiellement diagnostiqués et 5 décès enregistrés.

21h15. Composition des aliments : les contraintes d’étiquetage allégées. Confrontée à des difficultés d’approvisionnement, l’industrie agroalimentaire peut temporairement modifier ses recettes sans le préciser sur l’étiquette, s’inquiète vendredi l’ONG Foodwatch, qui appelle les autorités et les marques à plus de transparence. « Comment savoir ce que nous mangeons réellement ? » interpelle l’ONG dans un communiqué. Contactés par l’AFP, les services de la répression des fraudes (DGCCRF) confirment appliquer une « tolérance ponctuelle » sur l’étiquetage des aliments du fait de la crise sanitaire.

21h05. Régions, secteurs d’activité… la carte de France du chômage partiel. Plus de 10 millions de salariés sont concernés par le dispositif de chômage partiel depuis le début de l’épidémie de Covid-19 en France. Sans surprise, ce chiffre recouvre des disparités en fonction de la région, du secteur, et de la taille de l’entreprise. On vous explique pourquoi dans cet article.

20h55. Facebook lance Messenger Rooms. Le réseau social planétaire a lancé ce vendredi un nouveau service qui permet de retrouver ses amis dans des « pièces » virtuelles, signe que la concurrence se resserre autour de Zoom, le logiciel de visioconférence qui a conquis des millions d’utilisateurs confinés chez eux à cause de la pandémie. L’idée est de pouvoir « faire un saut » chez quelqu’un, a expliqué Mark Zuckerberg, le patron de Facebook. « C’est conçu pour être spontané. Je peux juste garder une fenêtre ouverte et des personnes que je n’aurais peut-être pas pris la peine d’appeler peuvent faire un saut par là », a-t-il détaillé. Les appels vidéo pourront accueillir jusqu’à 50 personnes, et durer aussi longtemps que souhaité.

20h45. Pourquoi l’Allemagne craint tant une deuxième vague « plus violente ». Jusqu’ici, le pays a réussi à endiguer le premier flux de contaminés grâce à un dispositif massif et précoce de dépistage, et à une entrée plus tardive dans l’épidémie. Mais les craintes se renforcent outre-Rhin. Notre article à lire ici.

20h23. Renault concerné aussi. Air France n’est pas la seule entreprise concernée par les annonces de Bruno Le Maire. Le ministre a annoncé que le constructeur automobile bénéficierait lui de 5 milliards d’euros de prêts.

20h19. Bruno Le Maire écarte une nationalisation d’Air France. Du moins, le ministre de l’Economie et des Finances a fait savoir ce vendredi soir dans le JT de TF1 qu’un tel projet n’est « pas à l’ordre du jour ». Des prêts à hauteur de 7 milliards d’euros seront en revanche accordés pour « sauver » l’entreprise.

20h08. Les Pays-Bas stoppent leur championnat de foot. C’est une première en Europe, la Fédération néerlandaise de football (KNVB) a mis officiellement fin au championnat 2019-2020 sans désigner le champion de cette saison, prématurément clôturée en raison de la crise du Covid-19, a-t-elle annoncé vendredi. « Malheureusement, vu les mesures (d’interdiction de rassemblement de masses) prises par le gouvernement, il est devenu impossible de terminer la saison 2019-2020 », indique la fédération dans un communiqué.

20h01. Vers un effondrement du PIB américain ? C’est ce que laissent entendre les prévisions établies pour le deuxième trimestre 2020 par une agence indépendante. Le produit intérieur brut pourrait ainsi chuter de 12 % et le chômage bondir de 14 %.

19h54. Le bilan du jour en une infographie. Voici l’évolution de l’épidémie en France dans une infographie à jour des annonces de ce vendredi soir.

19h50. La LDH demande aux députés de voter contre. Pour rester sur ce thème, la Ligue des droits de l’Homme a publié ce vendredi une lettre ouverte adressée aux parlementaires pour faire part de son opposition à ce projet. « Les risques d’atteinte au respect de la vie privée et au secret médical, les risques de surveillance généralisée au regard d’une efficacité tout à fait incertaine conduisent la Ligue des droits de l’Homme à vous demander instamment de vous opposer au projet StopCovid », peut-on lire.

19h44. Jérôme Salomon favorable au « contact tracing ». Lors de sa conférence de presse, le directeur général de la santé a pris position sur un débat sur lequel se pencheront prochainement les parlementaires : le tracking. Interrogé sur la possibilité que le Covid-19 devienne une maladie à déclaration obligatoire, Jérôme Salomon a assuré que l’essentiel était de « tester tout le monde, faire du contact-tracing pour rechercher ses contacts, les tester, et isoler les contacts ».

19h34. Une double crise sanitaire au Zimbabwe. En pleine épidémie de coronavirus, le pays fait également face a une très forte hausse du nombre de cas de paludisme, de près de 50 % par rapport à l’an dernier.

19h30. Pour Alain Ducasse, les restaurants pourraient rouvrir en juin. Le chef multi-étoilé s’est entretenu ce vendredi avec Emmanuel Macron. « S’il y a une relative sérénité » dans l’évolution de l’épidémie, « nous pouvons imaginer sereinement qu’entre le 2 juin et le 20 juin, l’ensemble des acteurs qui le souhaitent pourront rouvrir à la clientèle », s’est justifié ensuite celui qui s’est fait le porte-voix du secteur lors de cette visioconférence. Le gouvernement a indiqué que la décision sur la date de la réouverture serait prise fin mai.

19h21. Des marchés parisiens autorisés à livrer. L’annonce a été faite ce vendredi par la mairie de Paris. Les commerçants de neuf marchés parisiens couverts sont ainsi autorisés, dès ce vendredi, à recourir à la vente à distance de leurs produits.

19h18. 389 personnes sont décédées en France ces dernières 24 heures des suites du Covid-19, annonce ce vendredi soir le directeur général de la Santé Jérôme Salomon. 22 245 personnes ont perdu la vie du fait du virus dans le pays depuis le début de l’épidémie. 4870 personnes se trouvent toujours en réanimation dans les hôpitaux. Le solde continue ainsi de baisser, avec 183 patients en moins.

Coronavirus en France : 389 nouveaux décès en 24 heures

18h52. Donald Trump revient sur ses propos polémiques. Le président américain, qui avait choqué la communauté scientifique après avoir suggèré une « injection » de désinfectant ou des UV contre le Covid-19, affirme ce vendredi que ses propos étaient « sarcastiques ».

18h45. Une demande d’interdiction d’Uber rejetée. La demande émanait notamment de la Fédération française des taxis de province (FFTP), qui représente 528 adhérents en France. Elle réclamait la cessation de l’activité d’Uber dans le pays, estimant que la plateforme ne respectait pas loi. Le Tribunal de commerce, dans son ordonnance publiée jeudi, a rejeté l’action en référé engagée par la FFTP avec la société de VTC Viacab et les a condamnés à verser 20 000 euros à Uber au titre des frais de procédure.

18h42. Trump signe un nouveau plan d’aide. Une enveloppe de quelque 500 milliards de dollars a été débloquée de l’autre côté de l’Atlantique pour faire face à la crise.

18h37. Du foot, toujours, en attendant l’annonce du bilan quotidien de l’épidémie de Covid-19 par Jérôme Salomon. La Ligue a annoncé que l’ensemble des joueurs de Ligue 1 subiront un bilan médical complet avant la reprise du championnat espérée en juin.

Par ailleurs, le président de la Fédération française de football Noël Le Graët souhaiterait que les deux finales de coupe nationale soient disputées avant la reprise du Championnat.

18h29. Accord entre la LFP Canal + et beIN Sports. La fin d’un bras de fer : la Ligue de football professionnel annonce avoir trouvé un accord avec ses diffuseurs Canal + et beIN Sports, pour obtenir le versement des droits TV des rencontres de L1 et de L2 déjà jouées qu’ils refusaient de payer jusque-là.

18h22. Les maires réunis lundi. La ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault, accompagnée d’une dizaine de membres du gouvernement, réunira lundi à 15h00 toutes les associations d’élus pour une « concertation » autour du déconfinement. Ce rendez-vous doit précéder les annonces par Edouard Philippe du plan général de déconfinement préparé par Jean Castex et attendu la semaine prochaine.

Ce point de situation doit permettre de « passer en revue certaines hypothèses » avec les collectivités mais ne donnera pas d’arbitrages définitifs, précise une source gouvernementale.

18h17. Pas facile de communiquer, pour nos responsables politiques en pleine épidémie. Annonces contradictoires, trop de ministres qui s’expriment… Alors que le 11 mai approche, les Français ont du mal à suivre. La faute à la complexité du chantier qui nécessite, en prime, de larges consultations.

18h12. Couvre-feu au Maroc. La mesure est liée au début du ramadan. A partir de samedi, premier jour du ramadan au Maroc, il sera « formellement interdit aux citoyens de se déplacer hors de leur domicile ou sur la voie publique » entre 19h00 et 05h00 locales, fait savoir le ministère de l’Intérieur.

Traditionnellement, pendant le ramadan, les Marocains sortent en foule dans les rues après la rupture du jeûne pour se rendre à la mosquée, prendre un café ou se promener dans les rues.

18h07. Un plan d’urgence contre les violences anti-LGBT. La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes a annoncé ce jour avoir débloqué une enveloppe de 300 000 euros. L’objectif est de financer des nuitées d’hôtel aux victimes qui devraient quitter leur lieu de confinement, pour se protéger.

17h50. Masques pour la France : un fournisseur chinois tourne 24 heures/24. Dans une usine de masques de Pékin, des ouvriers en combinaison bleue font tourner les machines 24 heures sur 24 : l’entreprise prépare une commande de 188 millions d’unités pour la France. Naton Medical Group fabrique d’ordinaire des prothèses orthopédiques et des implants dentaires. Mais début février, au cœur de l’épidémie en Chine, l’entreprise commence à produire des masques sur ordre de la mairie de Pékin.

En cinq jours, avec des machines d’occasion, l’entreprise crée une chaîne de production. Quelques jours plus tard, le Premier ministre chinois Li Keqiang en personne vient visiter le site devant les caméras de télévision. Une médiatisation qui attire l’attention de l’ambassade de France en Chine : l’ambassadeur Laurent Bili fait le déplacement jusqu’à l’usine. Au final, une commande est signée pour 188 millions de masques. C’est environ 10 % des près de deux milliards d’unités que le gouvernement français affirme avoir commandé à des entreprises chinoises. Le montant est gardé secret.

17h40. Des cheminots réclament la reconnaissance automatique en maladie professionnelle. L’Unsa ferroviaire et FO-Cheminots, deuxième et cinquième syndicats de la branche ferroviaire, ont réclamé la reconnaissance automatique en maladie professionnelle pour les salariés du secteur infectés par le Covid-19. Le ministre de la Santé avait annoncé mardi a que cette pathologie serait reconnue de façon « automatique » comme maladie professionnelle pour les personnels soignants, mais pas pour les autres catégories de travailleurs. L’Unsa ferroviaire « attend davantage de considération du gouvernement pour les cheminots » et a écrit au ministère de la Transition écologique et solidaire, pour qu’il intervienne auprès du ministère de la Santé, « afin de compléter le dispositif de reconnaissance en maladie professionnelle ».

17h20. Plus de 50 000 morts aux Etats-Unis. Washington recense vendredi 50 031 morts dues au coronavirus, le pire bilan officiellement enregistré au monde, selon le comptage de l’université Johns Hopkins qui fait référence. Le pays compte plus de 870.000 personnes atteintes par le virus. Entre mercredi soir et jeudi soir, les Etats-Unis avaient enregistré 3 176 morts, l’un des pires bilans journaliers.

17h15. Les magasins de tissu autorisés à rouvrir pour faire des masques. Dès ce vendredi, les enseignes « qui commercialisent à titre principal des tissus, textiles, fils et autres articles de couture » vont rouvrir pour « permettre à chaque Français qui le souhaite de se procurer les matières premières nécessaires » pour des masques, en prévision du déconfinement prévu le 11 mai. Le décret daté du 23 avril « entrera en vigueur immédiatement », est-il indiqué au Journal officiel. Il modifie le décret du 23 mars 2020, qui précisait quelles enseignes pouvaient rester ouvertes pendant le confinement, par l’ajout des commerces « de détail de textiles en magasin spécialisé ».

17 heures. Céline Dion reporte sine die le début de sa tournée européenne. La star canadienne va reporter ses six concerts parisiens prévus en juin et juillet. Mais vous pouvez garder vos billets.

16h55. Désinfectant : la Maison Blanche accuse les médias de déformer les propos de Trump. Après le tollé provoqué par ses déclarations du président américain suggérant qu’on pouvait combattre le coronavirus avec une « injection » de désinfectant, la Maison Blanche accuse les médias d’avoir sorti les propos du président américain de leur contexte. « Le président Trump a déclaré maintes fois que les Américains devraient consulter leurs médecins au sujet des traitements pour le coronavirus », déclare la porte-parole de la Maison Blanche, Kayleigh McEnany.

VIDÉO. Coronavirus : Trump suggère une injection de désinfectants ou des UV

16h45. Uber annonce un plan de déconfinement. L’entreprise américaine va distribuer en France, d’ici le 11 mai, 595 000 masques aux chauffeurs, opérateurs JUMP et livreurs qui travaillent avec elle. Dans le détail, 350 000 masques chirurgicaux seront distribués aux chauffeurs VTC et 20 000 aux opérateurs JUMP. Les livreurs de l’application Uber Eats se verront également remettre 225 000 masques.

16h25. 684 morts en 24 heures à l’hôpital au Royaume-Uni. Le bilan du Covid-19 au Royaume-Uni s’est alourdi de 684 morts à l’hôpital vendredi, soit plus que la veille (+ 616), portant à 19 506 dans le pays le nombre total de décès depuis le début de la pandémie. Selon le ministère de la Santé, 143 464 personnes (+5 386) ont été testées positives dans le pays, l’un des plus durement touchés en Europe.

16h15. E motion à Belfort après le décès d’une aide-soignante dans un Ehpad. Une aide-soignante de 52 ans de l’Ehpad La Rosemontoise, à Valdoie (Territoire de Belfort) est décédée après plusieurs semaines de réanimation, suscitant une vive émotion dans la région. Cet établissement avait été placé sous administration provisoire en raison de dysfonctionnements.

16 heures. L’Ile-de-France enregistre 91 % de décès en plus par rapport à 2019. Les régions les plus touchées par l’épidémie de coronavirus entre le 1er mars et le 13 avril restent celles qui enregistrent les plus fortes hausses de décès par rapport à l’an dernier : Ile-de-France (+ 91 %), Grand Est (+ 61 %), Bourgogne-Franche-Comté et Hauts-de-France (+ 24 % chacune), selon l’Insee. Trois départements comptent au moins deux fois plus de décès que l’an passé : le Haut-Rhin (+ 144 %), la Seine-Saint-Denis et les Hauts-de-Seine (+ 128 %).

15h50. Les décès en hausse de 25 % depuis le 1er mars par rapport à l’an passé. Le nombre de décès constatés en France depuis le 1er mars est en hausse de 25 % par rapport à l’an passé à la même période, majoritairement dans les régions les plus touchées. C’est ce qu’indiquent des données encore provisoires publiées l’Insee. En France, le nombre de décès enregistrés entre le 1er mars et le 13 avril est supérieur à celui enregistré sur les mêmes périodes en 2019 ou 2018: 93 839 contre 75 100 en 2019 et 83 108 en 2018. C’est 25 % de plus de décès que pour la même période l’an passé et 13 % par rapport à 2018. Depuis le 7 avril, les chiffres tendent à diminuer avec environ 2 300 décès par jour pour la période du 7 au 13.

15h40. 800 000 vies sauvées grâce au confinement d’après une modélisation par Intelligence artificielle. Les algorithmes de l’entreprise française Devoteam ont analysé les données publiques afin d’établir les répercussions du confinement. Le Covid-19 aurait fait 802 610 victimes contre un peu plus de 21 000 sans l’obligation de rester à la maison.

15h10. L’OMS lance une initiative « historique ». L’Organisation mondiale de la Santé veut accélérer la production de vaccins et traitements. « C’est une collaboration historique pour accélérer le développement, la production et la distribution équitable de vaccins, de diagnostics et de traitements contre le Covid-19 », a déclaré le patron de l’OMS, l’agence sanitaire de l’ONU, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse virtuelle à laquelle participaient notamment le président français Emmanuel Macron et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

15 heures. Amazon devra réaliser une évaluation des risques. La cour d’appel de Versailles confirme l’ordonnance du 14 avril qui imposait à Amazon de procéder à une évaluation des risques professionnels liés à l’épidémie de Covid-19 et de restreindre en attendant son activité, mais en précisant les produits visés. La cour a élargi la liste des produits qu’Amazon peut continuer à livrer (informatique, santé, nutrition, épicerie, boissons…) et a limité l’astreinte à 100 000 euros par infraction au lieu d’un million d’euros.

14h50. L‘économie polynésienne frappée de plein fouet. La Polynésie française, relativement épargnée par l’épidémie de Covid-19, est en revanche touchée de plein fouet dans son économie, notamment touristique, sur ce territoire de l’Océan Pacifique qui ne dispose pas de caisse de chômage. L’arrêt des vols commerciaux a frappé le cœur de son économie, essentiellement basée sur le tourisme, puisque aucun voyageur n’a débarqué à Tahiti ou Bora Bora depuis un mois et d’autres moteurs de l’économie locale, comme la perliculture et la pêche, sont en grande difficulté. La collectivité territoriale a dû mettre en place en urgence, au début du confinement, un revenu exceptionnel de solidarité de 100 000 francs Pacifique par personne et par mois (838 euros).

14h40. Polémique autour des tarifs du fret outre-mer. La polémique enfle en Outre-mer sur l’augmentation des prix du fret de la compagnie Air France, la seule à maintenir des rotations avec les Antilles et la Guyane pendant la crise du coronavirus, que beaucoup jugent trop élevés. Pour Jean-Claude Florentiny, président du Syndicat des commissionnaires en douane et transitaires de Martinique (SCDTM), « la situation est très préoccupante sur le fret aérien sur la destination Antilles/Guyane, puisque le coût du fret a été multiplié par deux, voire même par trois sur certaines destinations ». « Du coup, les produits alimentaires, dont le frais, n’échappent pas à cette augmentation », explique-t-il.

14h30. Une ganterie de luxe propose des gants antivirus. La ganterie Agnelle, qui travaille en Haute-Vienne pour des marques de luxe comme Dior, Givenchy, Ralph Lauren, Agnès B ou Calvin Klein, s’adapter à l’épidémie de Covid-19 en produisant des gants en tissu lavable, non doublé, pour se protéger du virus au quotidien. « Nous avons fabriqué un prototype de gant très souple, agréable à porter dans une matière très stretch, qui fait une jolie main », assure Sophie Grégoire qui préside aux destinées de cette société familiale. Agnelle, qui n’a pas encore détaillé ses prix, compte proposer ces gants à la vente sur son site internet.

14h15. L’Iran estime ne plus être « dans le rouge ». Pays le plus touché par la pandémie au Moyen-Orient, l’Iran n’est plus « dans le rouge », estime le ministère iranien de la Santé, annonçant 93 décès supplémentaires des suites de la maladie. Au total, 5 574 personnes sont mortes du Covid-19. Certains, à l’étranger comme à l’intérieur du pays, estiment que le nombre de victimes de l’épidémie dans la République islamique est sous-estimé, évoquant quatre à cinq fois plus de morts. L’Iran a annoncé ses premiers premiers cas de nouveau coronavirus mi-février. Dès le 11 avril, le pays a autorisé de nombreux commerces à rouvrir.

13h55. Décès de Jean-Philippe Ruggieri, directeur général de Nexity. Âgé de 51 ans, Jean-Philippe Ruggieri qui avait pris la direction du groupe immobilier en mars est décédé du coronavirus. Le ministre chargé du logement Julien Denormandie salue un « bâtisseur » et un « innovateur perpétuel », « engagé sur les défis sociaux et environnementaux ».

13h50. Essai clinique sur une huile à base de noix de coco aux Philippines. Cette étude cherche à démontrer que les patients prenant cette huile guérissent plus vite du Covid-19 que les autres.

13h30. Bruno Le Maire annonce qu’une décision sur la réouverture des cafés et restaurants sera prise fin mai. Le ministre a mis en garde contre toute « précipitation » faisant courir le risque d’une deuxième vague épidémique.

13h20. Soutien élargi aux entreprises. A la sortie de la réunion avec les restaurateurs, Bruno Le Maire annonce que l’accès au fonds de soutien va être élargi jusqu’à 20 salariés et 2 millions de chiffre d’affaires. En outre, le montant de l’aide sera doublée à 10.000 euros au maximum pour les entreprises du secteur en grande difficulté.

120 marins du porte-avions Charles-de-Gaulle guéris et sortis de confinement. Cent vingt marins du porte-avions Charles de Gaulle, testés positifs au Covid-19 à bord ou à leur retour à terre, ont été déclarés guéris et sont sortis de l’hôpital ou de leur confinement en enceinte militaire.

12h45. Macron : une « opportunité » pour la restauration. L’AFP publie des propos prononcés par Emmanuel Macron en amorce de la réunion à l’Elysée avec plusieurs chefs cuisiniers en visioconférence. « Ce virus n’aime pas l’art de vivre à la française […] parce qu’il se propage essentiellement par contact humain », a estimé Emmanuel Macron. Durant la réunion, il faut qu’on discute de savoir « comment on accompagne la réouverture », « comment on construit le plan de relance de vos activités. Il faut qu’on prépare bien la reprise ». « Cette période est aussi une opportunité pour l’ensemble du secteur pour réussir les transformations qu’on n’avait pas toujours réussi à faire à temps », a-t-il détaillé.

12h35. Restauration, hôtellerie : des « secteurs essentiels », selon Macron. BFMTV diffuse plusieurs propos attribués à Emmanuel Macron à l’adresse des restaurateurs vendredi, alors qu’une réunion se tient à l’Elysée sur ce sujet. « Vos secteurs sont essentiels », aurait déclaré le président de la République. « Il ne faut pas que cette période nous fragilise », aurait-il également dit, tout en assurant que les restrictions visant ce secteur étaient nécessaires.

12h25. Une étude pour comprendre l’impact sur les personnes âgées. Tous les patients âgés du Covid-19 n’en meurent pas et qu’advient-il des survivants ? Pour répondre à ces questions, le CHU de Grenoble coordonne une étude sur les impacts à plus long terme de la maladie chez les plus de 70 ans. Le taux de mortalité n’est que la partie émergée de l’iceberg et l’étude « Covid old » vise à explorer ce qui ne se voit pas encore. Elle a démarré « il y a une semaine » et comptait vendredi « 73 patients », sur un objectif de 1000 à inclure dans la cohorte.

12h10. Popularité en baisse pour l’exécutif. La cote de popularité de l’exécutif, après une hausse le mois dernier au début du confinement, repart à la baisse, Emmanuel Macron perdant ainsi 2 points (à 38 %) et Edouard Philippe reculant de 3 points (à 41 %), selon un sondage BVA. Avec 62 % de mauvaises opinions (+ 2) pour le président de la République et 58 % (+ 3) pour le Premier ministre selon cette enquête pour RTL et Orange, les deux têtes de l’exécutif retrouvent, après l’embellie de mars, des niveaux de popularité proches de ceux obtenus depuis la rentrée 2019.

12 heures. Le bilan quotidien en Espagne descend à 367 morts, plus bas depuis un mois. L’Espagne annonce que 367 personnes sont décédées en 24 heures de coronavirus, ce qui constitue le bilan quotidien le plus bas en un mois, portant le nombre total de décès à 22 524. Le nombre total de cas est de 219 764, incluant les personnes dont les tests ont montré qu’elles avaient développé les anticorps contre la maladie.

11h50. Des cambriolages de commerces en hausse à Paris. Les cambriolages dans les « établissements commerciaux et sociétés » ont bondi de plus de 50 % au premier trimestre 2020, par rapport à 2019, selon les derniers chiffres communiqués par la préfecture de police aux élus parisiens. Les cambriolages des sociétés ont atteint 1114 au premier trimestre de l’année, incluant la période de confinement entamée en France le 17 mars, contre 714 en 2019, soit une hausse de 56 %. « Les pharmacies ont beaucoup été cambriolées », relève un responsable de la mairie de Paris, « pour voler des denrées rares comme les masques ou certains médicaments, mais aussi parce que les pharmacies sont les rares commerces ouverts et, donc à avoir du cash ».

11h40. La fête pour les marins d’un sous-marin nucléaire britannique. La Royal Navy a annoncé l’ouverture d’une enquête après des informations faisant état d’une fête organisée par le commandant d’un sous-marin nucléaire pour son équipage malgré le confinement. Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des membres de l’équipage du HMS Trenchant profiter d’un barbecue et de la musique techno, après l’amarrage du sous-marin à la base navale de Devonport, à Plymouth (sud-ouest de l’Angleterre), à la suite de plusieurs mois en mer.

11h30. Le Rassemblement national prévoit un « 1er mai en ligne ». Pour remplacer sa traditionnelle manifestation, le Rassemblement national prévoit une « émission-web » diffusée sur les pages numériques de sa présidente Marine Le Pen. Selon le parti, cette émission va porter sur « la crise sanitaire que vit la France et les nécessaires perspectives politiques à tracer ». Elle sera composée de « reportages, interventions et tables rondes à distance. »

11h10. Les vacances de juillet reportées à septembre ? Une trentaine de députés LR, inquiets pour le secteur du tourisme, proposent « de reporter les congés de la première quinzaine de juillet sur la première quinzaine de septembre, en reportant également à la mi-septembre la rentrée des classes ». Ces députés demandent aussi au gouvernement d’« indiquer clairement si les plages, campings, parcs naturels seront rouverts au public d’ici à début juillet. »

10h45. la vente des substituts nicotiniques limitée. La vente en pharmacie des substituts nicotiniques a été limitée et celles par internet ont été suspendues par le gouvernement. Après l’annonce d’un éventuel effet protecteur de la nicotine contre le Covid-19, le gouvernement veut éviter une ruée sur ces patchs, gommes à mâcher ou pastilles.

Le but de cette décision est « de prévenir les risques sanitaires liés à une consommation excessive ou un mésusage liés à la médiatisation d’une éventuelle action protectrice de la nicotine contre le Covid-19 », selon un arrêté paru au Journal officiel. En outre, il s’agit de garantir « l’approvisionnement continu et adapté des personnes nécessitant un accompagnement médicamenteux dans le cadre d’un sevrage tabagique. » Jusqu’au 11 mai 2020, la délivrance en pharmacie de ces substituts sera limitée au nombre de boîtes nécessaire pour un traitement d’une durée de 1 mois.

10h40. Déjà plus de 190 000 morts dans le monde. Au total, 190 089 décès ont été recensés dans le monde (pour 2 698 733 cas). Les deux tiers des morts sont comptabilisés en Europe (116 221), continent le plus touché.

10h30. Un vaccin efficace chez le singe ? Selon un laboratoire chinois, un vaccin expérimental a pour la première fois « largement protégé » des singes contre le nouveau coronavirus. Le vaccin, qui utilise des agents pathogènes inertes du virus à l’origine de la maladie Covid-19, a été administré à huit macaques qui ont ensuite été artificiellement contaminés trois semaines plus tard, selon la recherche publiée par le géant pharmaceutique Sinovac Biotech. « Les quatre macaques qui ont reçu le vaccin à haute dose n’avaient aucune trace détectable du virus dans les poumons sept jours après leur contamination », assure le laboratoire. Quatre autres singes, à qui le vaccin a été administré à moins forte dose, présentaient une hausse de leur charge virale dans l’organisme mais parvenaient néanmoins à résister à la maladie. Ces résultats doivent encore être validés par la communauté scientifique.

10h20. Une tombola avec des cadeaux de stars au profit des soignants. Le maillot du Real de Madrid de Zidane, un cours de cuisine avec Thierry Marx, des disques d’or de Jane Birkin… Une centaine de souvenirs appartenant à des célébrités sont à gagner à l’occasion d’une tombola au profit des soignants. Jusqu’au 8 mai midi, chaque participation à cette tombola au tarif de 10 euros par objet convoité, est enregistrée en ligne sur le site www.stars-solidaires.com. Les bénéfices seront intégralement reversés au collectif Protège Ton Soignant.

10h10.Tom Hanks écrit à Corona. L’acteur américain Tom Hanks, guéri du coronavirus, a adressé une lettre réconfortante à un jeune Australien, Corona, victime de harcèlement en raison de son prénom. Il lui a offert une machine à écrire de la marque homonyme. « J’aime mon nom mais à l’école, les gens m’appellent le coronavirus », avait expliqué dans une lettre à l’acteur, le jeune garçon. « Je suis ton ami », a assuré Tom Hanks.

10heures. Une cinquantaine d’arrestations liées aux violences des derniers jours. Les violences urbaines de ces derniers jours dans une quinzaine de quartiers ont donné lieu à une cinquantaine d’interpellations, a annoncé Laurent Nuñez, secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’Intérieur sur Europe 1. « Ces phénomènes de violences urbaines demeurent de basse intensité mais sont néanmoins sont très graves », a-t-il expliqué en assurant que ces violences faisaient l’objet d’« une réponse de fermeté » de la part des autorités.

9h30. La CGT réclame une rentrée scolaire en septembre. « Notre position, mais aussi la position des scientifiques, parce que j’ai l’occasion de discuter avec certains, c’est que cette rentrée devrait se faire en septembre et non le 11 mai », a expliqué Philippe Martinez sur Sud Radio. « Qu’est-ce que ça veut dire sur la base du volontariat ? C’est les parents qui n’auront pas le choix qui enverront leurs enfants à l’école ? Dans quelle mesure ? Dans quelle proportion ? Et des parents qui ne voudraient pas pour des raisons valables envoyer leurs enfants à l’école mais qui auraient la pression de leur employeur pour retourner au boulot, comment ils sont pris en compte ? », s’est-il interrogé.

9h25. Risque de faillite des stations services en zone rurale. Le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA) estime « probable » le risque de faillite de nombreuses stations service à campagne. Selon le CNPA après avoir, recueilli les réponses de 1 800 exploitants, « 52 % confirment être impactés très fortement et estiment probable le risque de faillite de leur entreprise sans un retour d’activité soutenue au 11 mai » et « 4 % confirment qu’ils déposeront le bilan de leur entreprise avant le 11 mai. » Avec le confinement, les ventes de carburants ont chuté de 80 %.

9h15. la RATP vise 70 % du réseau en service le 11 mai. Catherine Guillouard, la présidente de la RATP a annoncé qu’elle visait de faire fonctionner 70 % du réseau de transports en commun parisiens à partir du 11 mai, contre 30 % actuellement. Elle a rappelé que le cahier des charges sanitaire et opérationnel pour la reprise des transports en commun était attendu dans les prochains jours.

8h50. Olivier Véran affirme qu’il n’est pas démontré que le virus n’aime pas le printemps. Selon une étude sur le coronavirus, le Covid-19 s’affaiblit dans une atmosphère chaude et humide ainsi que sous les rayons du soleil. Mais pour Olivier Véran, le ministre de la Santé, cette hypothèse n’est pas démontré. « Il est de ma responsabilité de toujours envisager le scénario le plus dur. Je ne peux pas fonder des hypothèses sur une idée absolument pas démontrée selon laquelle le virus n’aimerait pas le printemps ou l’été », a-t-il expliqué sur France Inter.

8h45. Vers 50 % des TGV en circulation. Selon Jean-Baptiste Djebbari, le ministre des Transports, seulement 6 % des TGV sont actuellement en circulation. Un chiffre qu’il qualifie de « très faible. »

« Nous sommes en capacité de monter assez rapidement vers 50 % de TGV », a-t-il assuré sur BFMTV. « Nous avons une demande de réservation qui commence à augmenter », a-t-il ajouté. Selon lui, un certain nombre de Franciliens qui sont partis juste avant le confinement en province « vont pour certains devoir rentrer. Nous voulons organiser aussi ces retours » reprend-il en affirmant ne pas porter de « jugement sur ceux qui sont partis ».

8h30. L’UFC-Que choisir menace d’assigner devant la justice 57 compagnies aériennes sur les remboursements. L’association de consommateurs UFC-Que choisir menace d’assigner devant la justice 57 compagnies aériennes dont Air France pour non-respect de la législation européenne en matière de remboursement. La plupart fournissent des avoirs, utilisables sous un an ou deux. Or, la législation européenne impose, en principe, à une compagnie aérienne qui annule un vol de procéder dans les sept jours à un remboursement. Seulement 23 % d’entre elles respectent leurs obligations et proposent le remboursement immédiat des billets annulés aux passagers.

8h15. Vers une deuxième vague en Allemagne ? Le pays se prépare déjà à faire face à une deuxième vague de coronavirus. Même si dans le même temps l’heure est au déconfinement dans le pays, les hôpitaux se tiennent prêts pour une nouvelle hausse des infections que pourrait provoquer justement le déconfinement. Une crainte réelle soulignée cette semaine par la chancelière Angela Merkel qui est sortie de ses gonds en dénonçant « l’orgie » de discussions autour du retour à la normale et le manque de discipline de la population.

8h10. Décès du comédien Claude Evrard. Le comédien et homme de théâtre Claude Evrard est décédé, lundi, à l’âge de 86 ans, a annoncé sa famille. Il est décédé à Clamart des suites du coronavirus. Avec son complice Philippe Avron, il avait écrit de nombreux sketches humoristiques et tourné en tandem (« Avron et Evrard ») avec succès dans les années 1970-1975 dans les cabarets de la rive gauche, puis à Bobino, à l’Olympia et à la télévision. Sa carrière a également été jalonnée de petits rôles au cinéma, dans « Le Distrait » de Pierre Richard (1970) ou plus récemment dans « Ce qui nous lie » de Cédric Klapisch (2017).

8heures. Boeing pourrait supprimer 7 000 postes aux Etats-Unis. Frappé de plein fouet par la crise du coronavirus qui s’est ajoutée aux déboires du 737 MAX, son avion vedette cloué au sol depuis mars 2019, Boeing devrait supprimer 10 % des effectifs de sa division aviation civile. Boeing emploie plus de 160 000 personnes à travers le monde, dont 70 000 dans l’Etat de Washington, dans la région de Seattle, où sont assemblés la quasi-totalité de ses avions civils. Un programme de départs volontaires devrait être mis en place.

7h55. Le pire bilan aux Etats-Unis. Avec près de 50 000 morts, les Etats-Unis a connu le pire bilan en 24 heures où 3 176 décès ont été enregistrés. Près de 867 000 cas de contamination ont été recensés depuis le début de l’épidémie.

7h50. La présidence saoudienne du G20 appelle à plus de dons. Dans un communiqué, le secrétariat du G20 a indiqué que 1,9 milliard de dollars avait été offert par des pays, des organisations philanthropiques et le secteur privé pour financer la réponse d’urgence à la crise sanitaire et de développer des vaccins. L’objectif est d’atteindre 8 milliards de dollars.

7h40. Sanofi profite de la crise. Le géant pharmaceutique a vu au premier trimestre, son e chiffre d’affaires progresser de 6,9 % à 8,973 milliards d’euros et le résultat net des activités s’est élevé à 2,042 milliards, en hausse de 15,9 %. « La constitution de stocks dans les circuits de distribution liée à la pandémie de COVID-19 représente environ la moitié de la hausse du chiffre d’affaires au premier trimestre », a expliqué Sanofi dans un communiqué.

7h30. Des bons pour les vacances des soignants. Les initiatives se multiplient dans le secteur du tourisme pour offrir aux soignants des séjours ou des « bons vacances » à utiliser pour leurs congés d’été. Homair Vacances, acteur du secteur du camping, spécialisé dans les séjours en mobil-home, a offert 10 000 bons, d’une valeur de 250 euros chacun, valables tout au long de la saison estivale dans ses 130 destinations. Fin mars, le département les Pyrénées-Atlantiques avait été le premier à lancer une opération de solidarité, baptisée « Le repos des héros », en offrant au personnel soignant 200 « bons vacances » d’une « valeur minimale » de 500 euros pour des séjours en Béarn-Pays basque.

7h25. Retour impossible à l’école et aux collèges en Martinique. Le président du Conseil exécutif de la collectivité territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne, alerte sur le manque de masques pour le personnel chargé de nettoyer les locaux. « Il s’avère impossible de rouvrir les collèges et les lycées aux scolaires en mai », a-t-il affirmé en ajoutant : « il ne saurait être question d’exposer les scolaires et les personnels au risque de contamination. »

7h20. Donald Trump suggère d’injecter des UV et du désinfectant comme de l’eau de Javel. Pour venir à bout du Covid-19, Donald Trump a suggéré d’injecter des UV et de l’eau de javel dans le corps des patients sous la « supervision d’un médecin. « Je ne suis pas un docteur, mais ça peut marcher », a-t-il affirmé. Immédiatement, la presse américaine a alerté sur les risques d’une telle méthode.

7h15. Hôteliers et restaurateurs s’entretiennent avec Emmanuel Macron. La profession qui a perdu 91 % de son activité espère une aide massive. Le gouvernement a promis un plan d’aide spécifique aux entreprises du secteur qui ne pourra pas rouvrir en mai lors du déconfinement. Les professionnels attendent notamment l’exemption du paiement des taxes et impôts locaux en 2020, l’annulation des loyers pour six mois, la prolongation des mesures en faveur du chômage partiel des salariés et la prise en charge, au moins partielle, des pertes d’exploitation.

7h10. Des dizaines de nouveaux cas dans un navire à quai au Japon. Plus de 90 membres d’équipage du navire de croisière italien Costa Atlantica, en escale technique dans le port japonais de Nagasaki, sont infectés par le coronavirus. Les autorités japonaises s’activent pour effectuer le dépistage d’environ 290 des 623 membres d’équipage présents à bord. Le navire ne transporte aucun passager.

7h05. Des distributions de masques à partir du 4 mai. Le gouvernement va procéder à de premières distributions de masques grand public a uprès des Français à partir du 4 mai. Il étudie plusieurs modes de distribution, affirme la secrétaire d’État à l’économie Agnès Pannier-Runacher dans un entretien aux Échos.

Le Parisien
Le Parisien  

7 heures. La chaleur et les rayons du soleil pourraient affaiblir le virus. Selon une étude sur le coronavirus, le Covid-19 s’affaiblit dans une atmosphère chaude et humide ainsi que sous les rayons du soleil. Le vice-président américain Mike Pence a qualifié ces observations d’ « encourageantes ». Donald Trump, de son côté, est resté prudent mais a noté que les Etats-Unis pourraient être en meilleure position avec l’arrivée de l’été.

6h55. Le parlement du Salvador évacué pour un soupçon de Covid-19. L’Assemblée législative du Salvador a mis soudainement fin à sa session jeudi soir après l’annonce d’un soupçon de contamination au Covid-19 dans le bâtiment. Plus de la moitié des 84 députés ont décidé de se retirer de l’hémicycle.

6h50. Boris Johnson de retour aux affaires. Hospitalisé après avoir contracté le Covid-19, Boris Johnson, le Premier ministre britannique pourrait retourner à son poste pour travailler dès lundi prochain, selon The Telegraph.

6h40. Le pétrole confirme sa hausse en Asie. Ils sont confortés par des indications de réduction de la production et en raison de la tension entre l’Iran et les Etats-Unis. Le prix du pétrole West Texas Intermediate (WTI), référence sur le marché américain, pour livraison en juin, était en hausse de 4,61 % à 17,26 dollars. Le prix du Brent de la mer du Nord, était lui en hausse de 3 % à 21,97 dollars le baril.

6h35. Vers un feu vert à la reprise des entraînements des clubs de foot pro. La Ligue de football professionnel doit tenir son bureau aujourd’hui. L’instance croit savoir que le gouvernement va l’autoriser à reprendre les entraînements en clubs. En cas de feu vert de l’Etat, le Championnat de France de Ligue 2 recommencerait le 16 juin et la Ligue 1, le lendemain.

6 heures. 186 000 morts dans le monde. La pandémie de Covid-19 a fait plus de 186 000 morts dont près des deux tiers en Europe, depuis son apparition en décembre en Chine. Plus de 2 675 050 cas ont été diagnostiqués dans 193 pays et territoires.

Leave a Reply