Il a fait le calcul. Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a estimé, dimanche 20 janvier, qu’un éventuel envoi par courrier de la lettre d’Emmanuel Macron adressée aux Français pourrait coûter “entre 5 et 7 millions d’euros” à l’Etat. Malgré tout, il se dit favorable à l’opération.

Cette lettre a été publiée sur le site de l’Elysée et reprise par les médias dès le 13 janvier, à la veille du lancement par le gouvernement du grand débat national, sans qu’il soit clair si elle allait être envoyée à tous les résidents du pays par la suite.

“Est-ce que la lettre aux Français va être envoyée à tous les Français ?” “Je ne le sais pas. Moi je souhaite qu’elle le soit. J’imagine qu’elle le sera dans les semaines qui viennent”, a répondu Gérald Darmanin, lors de l’émission “Dimanche en politique”. “Ça coûte combien une opération comme ça ?” “Lorsqu’on décide de faire un référendum et donc d’adresser à tous les Français une propagande électorale ça coûte entre 5 à 7 millions d’euros”, a ajouté le ministre.

Gérald Darmanin a ensuite balayé toute critique sur une telle dépense : “Je suis toujours étonné de la façon dont les gens souhaitent à la fois plus de démocratie, plus d’information, plus d’échanges, et rejettent parfois le montant du coût de la démocratie.” Puis il a prudemment ajouté : “Je n’ai pas d’ordre à donner au président de la République.” Sollicité dimanche par l’AFP, l’Elysée n’a pas fait de commentaire sur un éventuel envoi massif du message présidentiel par courrier.

Let a comment