L’accident s’est produit sur le tramway T2, entre les stations Issy-Val-de-Seine et Jacques-Henry Lartigue. Une enquête interne a été ouverte afin d’en déterminer les causes.

Le Monde avec AFPPublié aujourd’hui à 02h08

Temps de Lecture 1 min.

Ce type de collision est extrêmement rare : deux tramways se sont entrechoqués, lundi 11 février, au soir à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), faisant douze blessés, dont un grave, selon un bilan définitif communiqué par les pompiers. L’accident, survenu pour une raison encore inconnue, s’est produit peu après 21 heures sur le tramway T2, entre les stations Issy-Val-de-Seine et Jacques-Henry Lartigue, a précisé la RATP à l’AFP.

« Deux rames de tramway sont entrées en collision avec des voyageurs à leur bord. La première rame, à l’arrêt, se serait fait rentrer dedans par l’arrière par la rame qui la suivait », la faisant dérailler, selon la même source.

« Une victime est dans un état grave et onze autres sont plus légèrement blessées », a rapporté un porte-parole des pompiers à l’Agence France-Presse (AFP), alors que l’intervention des secours avait pris fin. Neuf des victimes ont été transportées vers des services hospitaliers d’urgence, selon lui.

Une cellule de crise activée

La circulation sur la ligne T2 a été « entièrement interrompue » dans la soirée, selon la RATP. Des bus de substitution ont été mis en place et le resteront mardi entre les stations Parc de Saint-Cloud et Porte de Versailles. La circulation sera en revanche normale entre Pont de Bezons et Parc de Saint-Cloud.

Une cellule de crise et une cellule d’aide aux victimes ont été « activées pour accompagner les voyageurs blessés ainsi que leurs familles », a déclaré Catherine Guillouard, PDG de la RATP, dans un communiqué. Parallèlement, « une enquête interne a immédiatement été déclenchée afin de faire toute la lumière sur les causes de cet accident », a précisé la RATP.

Let a comment