Les smartphones sont encore loin de proposer une autonomie correcte si bien qu’un rechargement toute les 24 heures est une obligation pour ne pas se retrouver sans téléphone.

One : Performance de l'écran face à un Galaxy S3

Ce constat s’explique par la tendance générale d’utiliser activement son appareil durant la journée (accès à Internet, fonction GPS, lecture de musique et de vidéo, visioconférence…). Il en découle que très souvent le rechargement à lieu la nuit lorsque nous dormons. Ce choix n’est cependant pas une bonne idée.

Un cout unitaire modique mais des millions d’euros de pertes à l’échelle d’un pays.

Selon les travaux du Professeur David MacKay de Cambridge l’impact budgétaire de laisser son smartphone branché toutes les nuits n’est pas énorme (merci les normes Européennes sur les consommations en veille des appareils High Tech).  Le cout énergétique est équivalent à celui nécessaire pour se faire couler un bain chaud. Cette information est également mise en avant par une étude de 2012 signée Lawrence Berkeley National Laboratory, qui a montré qu’un chargeur consomme une moyenne 0,26 watt contre 3,68 watts lorsque le smartphone est branché et 2,24 Watt lorsqu’il a atteint sa charge maximale.

A l’année cela représente un coût moyen de 4,5 € environ ce qui n’est pas énorme. A l’échelle du pays, c’est tout de même autre chose. En prenant 60 millions de smartphones, le compteur s’affole avec un cout annuel global de 270 millions d’euros et autant de ressource pour produire cette énergie gaspillée.

Un impact sur le durée de vie de la batterie.

S’il y a déjà ici matière à réflexion un autre paramètre se doit d’être pris en considération. Laisser son smartphone branché tout une nuit n’est pas bon pour sa batterie lithium ion car une fois qu’elle a atteint sa charge complète, sa durée de vie peut-être impactée par de longues heures en rechargement  (voir source)

The post Recharger son Smartphone la nuit, une mauvaise idée appeared first on GinjFo.