Google a présenté ses smartphones Pixel 3 et Pixel 3 XL le 9 octobre. Nous avons pu les prendre en main après la conférence et avons été assez séduits par ce premier contact. Leurs capacités en matière de photo ont particulièrement retenu notre attention.

 

Google Pixel 3

  • Le choix de la rédaction

    Honor View 10

    Meilleur prix : 364,99 €

    Voir le test
  • Le meilleur rapport qualité/prix

    Honor Play

    Meilleur prix : 298,78 €

    Voir le test
  • Le smartphone pas cher

    Xiaomi Redmi Note 5

    Meilleur prix : 144,53 €

    Voir le test

Voir plus de produits

Google Pixel 3 XL

Fonctionnement du tableau de prix
Les offres de prix sont listées en ordre croissant de prix. Les prix affichés sont TTC (toutes taxes comprises). Le prix de frais de port affiché correspond au moins cher proposé par le marchand. Les Numériques référence dans ses tableaux de prix les marchands qui souhaitent y être présent à condition d’afficher des prix avec TVA (TTC – toutes taxes comprises) et de présenter un excellent niveau de qualité de service et de satisfaction client. Ce référencement est payant. Nos tableaux de prix ne sont donc pas exhaustifs sur l’ensemble des offres et des marchands présents sur le marché. Les offres présentes dans les tableaux de prix sont actualisées quotidiennement et plusieurs fois par jours pour certaines boutiques.
  • Fnac.com

    959,00 €
    Livraison +3,99 €

    Voir l’offre
  • Fnac.com

    959,00 €
    Livraison +3,99 €

    Voir l’offre
  • Darty.com

    959,00 €

    Voir l’offre
  • Darty.com

    959,00 €

    Voir l’offre
  • Boulanger.com

    959,00 €

    Voir l’offre
  • Boulanger.com

    959,00 €

    Voir l’offre

 
L’an dernier, on pouvait reprocher au Pixel 2 de Google de ne pas avoir pris de risque en matière de design. Le Pixel 3 ne chamboule pas complètement l’esthétique de la famille Pixel, mais vient recoller à des standards plus actuels. Il arbore désormais un écran au ratio 18:9 de 5,5 pouces (13,97 cm) de diagonale, toujours avec une dalle Oled. Cela permet au petit format de la fratrie de conserver quasi les mêmes dimensions que son prédécesseur, tout en offrant plus de surface à l’écran. Ce dernier occupe presque 80 % de la face avant contre un peu moins de 69 % pour l’écran du Pixel 2.

google-pixel-3-xl-couleurs.jpg
Les 3 couleurs proposées du Pixel 3.

Finalement, le Pixel 3 rappelle beaucoup le format du Samsung Galaxy S9. Il se montre particulièrement agréable en main, grâce notamment à la finition mate du verre à l’arrière. Un matériau qui a en plus l’avantage de ne pas se transformer en champ de bataille de traces de doigts. Certains regretteront la présence de bordures relativement épaisses au-dessus et en dessous de l’écran, mais cela permet à Google d’y caser des haut-parleurs frontaux et les modules photo.

google-pixel-3-face.jpg
L’écran du Pixel 3.

Le Pixel 3 XL saute le pas de l’encoche. Sa dalle de 6,3 pouces (16 cm) de diagonale vient pour sa part occuper un peu plus de 82 % de la face avant du smartphone. Par rapport à son petit frère, le Pixel 3 XL nécessitera systématiquement les deux mains pour être manipulé. Un trait commun à la plupart des smartphones du marché désormais. Pour le coup, la présence d’une bordure si épaisse en bas semble moins pardonnable que sur le Pixel 3. Nous aurions aimé voir le Pixel 3 XL se rapprocher de son meilleur ennemi, l’iPhone XS Max, sur ce point.

google-pixel-3-dos.jpgLe dos du Pixel 3 très agréable en main. 

 

Vers des prouesses en photo

Plus que le matériel, c’est la partie logicielle qui semble la plus intéressante chez les Pixel 3, et plus particulièrement en photo. Là où la majorité des fabricants a cédé à la tendance des modules photo multiples, Google est resté sage. Un seul module photo au dos, doté d’un capteur 12 Mpx et surmonté d’une optique stabilisée ouvrant à f/1,8. Des caractéristiques plutôt banales de nos jours, qui nous rappellent que sur les smartphones le traitement d’images est roi.

google-pixel-3-xl-module.jpg
Un seul module photo et un traitement d’images de compétition sur le Pixel 3.

Il n’y a finalement pas beaucoup de fonctionnalités proposées par les smartphones à 2 ou 3 modules que les Pixel 3 ne proposent pas. On retrouve évidemment le mode portrait et son flou d’arrière-plan. Ce mode n’a pas grand-chose à envier à la concurrence qui s’appuie sur plusieurs capteurs en termes de précision du découpage des sujets.

google-pixel-3-xl-face.jpg
Le Pixel 3 XL et son encoche.

Les Pixel 2 étaient déjà d’excellents photophones et les Pixel 3 semblent clairement marcher dans les pas de leurs aînés. Les 12 Mpx du capteur dorsal offrent des images bien détaillées quand la luminosité est bonne. La vitesse de capture est d’un excellent niveau et la mise au point est particulièrement véloce. Une fonction de suivi de mise au point a été installée et sa capacité à suivre un sujet choisi est assez bluffante.
 

Des photos bluffantes en basse luminosité

C’est surtout le mode Night Sight qui nous a agréablement surpris. Sans parler des exemples mis en avant par la communication de Google, forcément à l’avantage du Pixel 3, ce sont des situations réelles qui nous ont été présentées. Dans des conditions de luminosité très difficile, le smartphone de Google parvient à récupérer une exposition étonnante. Le traitement d’images, qui combine plusieurs clichés, parvient à récupérer une grande quantité d’informations, sans trop jouer sur le lissage et en conservant un bruit électronique convenable. Une solution plus rapide que celle de Huawei sur le P20 Pro, qui prend quelques secondes pour fonctionner. 

google-pixel-3-photo.jpg
Les performances en photo sont prometteuses.

Top Shot est une autre fonctionnalité intéressante des Pixel 3 s’appuyant sur l’IA. Au moment de la capture d’une photo, le smartphone enregistre des images avant et après le déclenchement. Le logiciel est ensuite capable de détecter le meilleur cliché, à savoir celui où il détecte un sourire ou des yeux ouverts, par exemple. Pour avoir pu essayer cette fonctionnalité, le terminal se trompe rarement. Un système disponible aussi bien avec le module photo dorsal que les modules frontaux.

google-pixel-3-xl-pixel-3.jpg
La famille Pixel 3.

Car, cette année, ce sont bien deux modules qui trônent à l’avant des Pixel 3. Le premier s’appuie sur un capteur 8 Mpx, comme le second, mais ce dernier profite en plus d’une optique très grand-angle (équivalent 19 mm). De quoi réaliser des selfies de groupe, mais ce n’est pas une nouveauté sur le marché.

google-pixel-3-xl-chargeur.jpg
Le Pixel 3 XL sur son chargeur à induction.

Dans l’ensemble, le premier contact avec les Pixel 3 et Pixel 3 XL est très prometteur. Nous sommes impatients de pouvoir passer les nouveaux bébés de Google dans nos différents laboratoires. Le labo photo frémit particulièrement à l’idée de mettre à l’épreuve le traitement d’images proposé par les Pixel cru 2018.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.