Découvertes en 2008, les attaques “cold boot” (démarrage à froid en français) permettent de récupérer les données stockées temporairement dans la RAM d’une machine redémarrée brusquement, c’est-à-dire sans passer par le processus d’arrêt classique. Pour contrer ce type d’attaque, les ordinateurs récents possèdent désormais des garde-fous permettant…