Stars de la présentation d’hier soir, à New York, les Pixel 3 et Pixel 3 XL sont la dernière incarnation de la stratégie de Google qui consiste à mettre beaucoup d’intelligence artificielle, une bonne dose de logiciel dans juste ce qu’il faut de matériel. Autrement dit, c’est l’approche d’un géant du soft de la question épineuse de la conception de smartphone.

Call Screen, Google vous évite les appels non désirés

Vous êtes au travail, entre amis ou tout simplement en train de profiter de la vie en terrasse et votre téléphone sonne, le numéro de téléphone est inconnu. Appuyez sur un bouton à l’écran et l’intelligence artificielle de Google se charge de gérer cet appel potentiellement indésirable. Vous pouvez suivre en temps réel sur l’écran ce qu’elle dit, ce qu’on lui répond et éventuellement prendre l’appel.

C’était clairement une des fonctions les plus intéressantes de la présentation d’hier. Néanmoins elle ne sera pas disponible en France, pas tout de suite en tout cas. Elle repose sur la technologie Duplex présentée lors de la dernière Google I/O et ne sera accessible qu’aux Etats-Unis et dans quelques villes seulement, au départ.

Photo : Google continue d’enfoncer le clou

Le Pixel 2 a été salué comme l’un des meilleurs – si ce n’est le meilleur – smartphones en photographie. Pour cette nouvelle génération, Google fait évoluer le matériel, mais met surtout en avant une belle série de nouvelles fonctions. On en listera de tête trois ou quatre. Top Shot, qui prend des clichés avant le déclenchement. Non seulement cela évite de rater le bon moment -on déclenche parfois trop tard- mais la fonction identifie automatiquement la meilleure prise. A vous ensuite de faire votre choix.

Night Sight essaie de combler une grosse lacune des smartphones, souvent à la peine quand la luminosité ambiante est plus faible. Avec cette technologie, Google promet des photos mieux exposées et pas trop bruitées quand le soleil se fait discret…

Enfin, si le selfie en solo à parfois mauvaise presse et des relents égocentriques, le selfie de groupe est ludique et amical. Problème, il est parfois difficile de faire tenir tout le monde dans le cadre de la caméra avant. Le Pixel 3 embarque deux modules en face avant, le premier est « classique », le second offre jusqu’à 184% d’espace de cadrage en plus… De quoi mettre plein d’amis ou un peu plus de ce paysage incroyable.

Google Lens est désormais intégré dans l’appli photo

Lancé l’année dernière, l’outil de Google qui identifie pour vous les objets, traduit les textes ou scanne les documents est désormais intégré directement dans l’application photo des Pixel 3. Plus besoin de télécharger un lecteur de QR Code ou de saisir une adresse mail ou Web à la main. Pointez votre Pixel 3, et c’est parti.

Lens propose également de vous aider à faire des achats : un ami porte un pull que vous trouvez joli, pointez le smartphone, cadrez le séduisant cachemire, désignez-le et des options d’achat de produits similaires s’affichent… Pratique, ou flippant.

Stand, un autre usage de votre smartphone

Le Pixel 3 peut se recharger par induction grâce au standard Qi. Google propose d’ailleurs un chargeur compatible qui ouvre en plus la porte à une nouvelle manière d’utiliser son smartphone.

Pendant qu’il recharge, positionné à la verticale, le Pixel 3 se transforme en un hub qui donne accès à des fonctions domotiques (pour savoir qui est à la porte si vous avez une caméra, pour régler la température dans la chambre ou baisser la musique dans le salon, etc.). Il pourra également vous servir de réveil, en allumant peu à peu son écran avant de faire résonner sa sonnerie. Il peut aussi se transformer en cadre photo numérique… Bref, il devient une sorte de version mobile du Google Home Hub que Google présentait hier.

Titan Security, dans les pas d’Apple

Si les fonctions précédentes pourraient être une bonne source d’inspiration pour Apple, cette dernière nouveauté donne plutôt l’impression que c’est Google qui s’inspire de son concurrent de Cupertino.
Pour la première fois, la société de Mountain View a embarqué une puce chargée de la sécurité. Google n’a donné que peu de détails sur cette puce. Mais, customisée à la demande de ses ingénieurs, la Titan M est en tout cas chargée du chiffrement du disque, de la sécurité des données des applications et même de l’intégrité du système d’exploitation.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.