Le navigateur Internet le plus utilisé au monde, Google Chrome, vient d’enregistrer une perte de vitesse. L’application a perdu des parts de marché en novembre.

C’est du moins ce qui ressort des dernières statistiques de NetMarketShare. Après une présence record à 66.43%, Google Chrome a légèrement reculé en novembre. Le navigateur reste loin devant la concurrence.

Dans le détail, Chrome a reculé à 65,57% en novembre. Ce chiffre reste tout de même imposant. L’application est quasiment utilisée par 7 ordinateurs de bureau sur 10 au niveau mondial.

NetMarkshare - Parts de marché des différents navigateurs Internet en novembre 2018

Mozilla Firefox est également en baisse. Sa part de marché est passée de 9,25% à 8.96% en 30 jours. La même tendance est enregistrée pour Microsoft Edge, le navigateur par défaut de Windows 10. Sa présence est passée de 4,28% à 4,22%.  Enfin Internet Explorer se positionne à 7,42%.

Chrome domine, Edge se cherche

Navigateur Microsoft Edge

Navigateur Microsoft Edge

Un recul de Chrome et Firefox est en soit une bonne nouvelle pour Microsoft Edge mais le navigateur de Microsoft ne profite pas de la situation. Comme le montre les chiffres, c’est même le contraire.

Pour certains, ceci n’a rien de surprenant. Microsoft serait simplement la victime de sa politique agressive pour imposer son navigateur.  Elle utilise parfois des tactiques « controversées » qui ne sont au final pas bien accueillies pas les utilisateurs de Windows 10. Microsoft Edge aurait pu en novembre profiter du lancement de Windows 10 v1809 pour renforcer sa présence mais ce n’est pas le cas. Windows 10 October 2018 Update est un véritable fiasco et les évolutions de Microsoft Edge ne semblent pas impressionner grand monde…