Katy Huberty, de Morgan Stanley, qui jusque là conservait un bel optimisme pour Apple, vient de réviser ses estimations qui restent dans la moyenne haute passant de 253 dollars à 236 dollars. Elle met particulièrement en avant le marché chinois, avec des résultats décevants de l’iPhone : « bien que ce ne soit pas la faute d’Apple, il semble que le marché des smartphones se soit effondré avec une croissance réduite. Nos récentes réunions en Asie ont mis en évidence une perte de vitesse, en particulier au niveau des hauts de gamme, où les fournisseurs ont constaté une réduction des commandes ».Les utilisateurs tendraient à conserver plus longtemps leurs appareils, souhaitant économiser en n’achetant pas pour un nouvel appareil tous les deux ans. D’autres critiques se font entendre indiquant que Cupertino semble incapable d’attiser le désir -avec de vraies innovations- pour maintenir un rythme de renouvellement d’appareil plus régulier.

Cette dévaluation fait suite à de nombreuses rumeurs faisant état d’une demande faible pour l’iPhone XR, ou de nombreux retours négatifs de fournisseurs. Si Apple n’est jamais nommée, l’identité de ce mystérieux client n’a jamais fait beaucoup de mystère. Cependant toutes les entreprises de la chaîne logistique d’Apple ne sont pas affectées de la même manière, dernièrement TSMC a obtenu des commandes de sources alternatives désireuses de tirer parti de son processus de fabrication de puces de 7nm.

Source