Le Redmi Note 7 veut faire mal. Pour ne rien changer de la politique de Xiaomi dans sa conquête à l’international, on nous propose un smartphone bien équipé à un prix dérisoire. Pour 200 euros environ, l’appareil et son notch en goutte d’eau embarque une dalle de 6,3 pouces en full HD+, un Snapdragon 660 couplé à 4 Go de RAM, 64 Go de mémoire interne, Android Pie, MIUI 10, un double module photo dont un capteur de 48 Mégapixels… Sur le papier il a de quoi séduire.

Fiche technique

Nom Xiaomi Redmi Note 7
Taille de l’écran – Dalle IPS LCD de 6,3 pouces au format 19,5:9
Définition de l’écran – Full HD+ (2340 × 1080 pixels)
– Résolution 409 ppp
SoC – Processeur octa-core Qualcomm Snapdragon 636 (14 nm et jusqu’à 1,8 GHz)
GPU Adreno 509
Logiciel – Android 9 Pie
– Interface MIUI 10
Mémoire vive 3/4 Go
Mémoire interne – 32 ou 64 Go
Port Micro-SD – Oui
Batterie – Batterie de 4000 mAh
Appareil photo dorsal – Double capteur photo 48 MP ( f/1.8) + 5 MP (objectif portrait, f/2.4)
Appareil photo frontal Camera 13 MP (f/2,2)
Dimensions 159.2 x 75.2 x 8.1 mm
Poids 186 grammes
Carte SIM – 2 ports nano-SIM ou 1 nao-SIM + microSD
Capteur d’empreintes digitales Oui (au dos)
Connectique – Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, dual-band, Wi-Fi Direct, hotspot
– Bluetooth 5.0, A2DP, LE
– A-GPS+GLONASS, BDS
– NFC
– Port micro USB
Prise jack Oui
Coloris Noir, Bleu, Rouge
Prix 199,90 euros (3/32 Go) ou 229,90 euros (4/64 Go)

En 2018, le Redmi Note 5 avait cartonné que ce soit du côté des consommateurs ou de celui de la presse. Le Redmi Note 6 Pro se positionnait comme une bonne petite mise à jour avant tout esthétique quelques mois plus tard. Alors, Xiaomi réussit-il avec ce Redmi Note 7 a nous fournir un digne héritier pouvant une fois encore mettre à genou la concurrence ? Réponse dans notre test !

Design

À l’instar de son grand frère le Mi 9, et de certains de ses concurrents comme le Honor 10 Lite et le Huawei P Smart (2019), le Redmi Note 7 s’accompagne d’une encoche en forme de gouttelette surmontée d’une fine grille de haut-parleur. Cette solution abrite la caméra avant et permet d’étendre la surface de l’écran. Ses bordures restent relativement fines, mais la première grosse différence avec le plus haut de gamme de Xiaomi, c’est son menton ici plus imposant.

Une fois retourné, il tranche non sans mal avec la concurrence grâce à ce joli dégradé bleu et violet. Si la couleur me rappelle un peu l’audace d’un Oppo RX17 Pro, le design général de cette face arrière a des airs de Huawei P20 Lite : imitation réussie de verre, élégance des lignes, capteur d’empreintes, double module photo vertical et protubérant au-dessus du flash et d’écritures argentées… On s’éloigne fortement des précédents Redmi Note un peu grossiers en aluminium et plastique apparent. À ce propos, la marque Redmi est davantage mise en avant avec le texte “Redmi by Xiaomi” en bas du dos. Quand vous l’allumez aussi, c’est bien la marque Redmi qui s’affiche.

Les quatre côtés de couleur bleue participent également à cette évolution qui n’est pas pour nous déplaire. La tranche supérieure accueille les différents capteurs et la prise jack tandis que celle inférieure héberge un port USB Type-C, flanqué de deux grilles haut-parleurs. Un tiroir pour cartes (2 nano Sim ou 1 nano Sim + micro SD) se trouve sur le flanc gauche et à l’opposé, nous retrouvons les habituels boutons physiques pour le réglage du volume audio et le verrouillage/déverrouillage de l’appareil.

Écran

Xiaomi a fait le choix d’une dalle IPS LCD de 6,3 pouces d’un format 19,5:9 et affichant une définition Full HD+ (2340 x 1080 pixels). Cet écran a peu de choses à se reprocher : lumineux, bien contrasté, couleurs vives… Selon vos préférences vous pouvez aussi modifier la température des couleurs et choisir le contraste automatique pour améliorer encore plus la lisibilité sous le soleil. Bref, il est très agréable !

Let a comment