Posted on
Spread the love

Xerox se porte candidate au rachat de HP

Les yeux plus gros que le ventre, Xerox ? La société américaine a quoiqu’il en soit de l’ambition, comme l’a fait savoir le Wall Street Journal, qui a révélé ce vendredi que l’entreprise de services d’impression, valorisée à 8 milliards de dollars, envisage de prendre le contrôle du géant HP. L’état-major de HP a confirmé mercredi cet intérêt.

“Comme nous l’avons souligné lors de la dernière réunion des analystes en valeurs mobilières de HP, nous sommes très confiants dans notre stratégie pluriannuelle et dans notre capacité à positionner l’entreprise pour qu’elle continue à réussir dans un secteur en pleine évolution, en particulier en raison des multiples leviers disponibles pour stimuler la création de valeur. Dans ce contexte, nous avons eu de temps à autre des conversations avec Xerox Holdings Corporation au sujet d’un éventuel regroupement d’entreprises. Nous avons examiné, entre autres, ce qui serait nécessaire pour justifier une opération. Plus récemment, nous avons reçu une proposition transmise hier. Nous avons l’habitude de prendre des mesures s’il y a une meilleure voie à suivre et nous continuerons d’agir avec délibération, discipline et dans le meilleur intérêt de tous nos actionnaires”, a-t-elle indiqué, laissant planer le doute sur ses intentions.

HP valorisée à 27 milliards de dollars

Valorisée à 27 milliards de dollars, HP fait environ trois fois la taille de Xerox, également spécialisée dans les imprimantes et photocopieuses, ce qui rendrait l’hypothèse d’une fusion pour le moins audacieuse si celle-ci devait avoir lieu. S’appuyant sur des sources internes, le Wall Street Journal a déclaré que le conseil d’administration de Xerox s’est réuni mardi pour examiner une offre en espèces et en actions à un prix supérieur à la valeur marchande de HP. En fusionnant, les entreprises pourraient économiser 2 milliards de dollars en coûts annuels. A noter que le quotidien américain a également fait savoir que Xerox a reçu un engagement de financement informel d’une grande banque, sans que l’identité de cette dernière ne filtre.

Pour rappel, Xerox a annoncé ce jeudi sa volonté de se débarrasser de sa participation de 25 % dans la joint-venture Fuji-Xerox, qui vend des produits et services liés à l’impression dans la région Asie-Pacifique. Le produit de 2,3 milliards de dollars que pourrait générer cette vente lui permettrait de faciliter le financement de son opération de rachat de HP. Contactée par ZDNet, la direction de Xerox n’avait pas répondu à nos sollicitations à l’heure où ces lignes sont écrites.

Rappelons que HP, basée à Palo Alto, a été confrontée à un marché difficile ces dernières années, ainsi qu’à des changements soudains de leadership.  En août dernier, son PDG, Dion Weisler, a annoncé qu’il quittait l’entreprise pour des raisons personnelles et a été remplacé par le directeur de l’imprimerie Enrique Lores. Les résultats financiers de HP au T3 2019 a montré une baisse de 5% d’une année sur l’autre de ses revenus d’impression. Et le mois dernier, elle a annoncé qu’elle réduirait ses effectifs de 9 000 personnes dans le monde à partir de 2020, dans le cadre d’une restructuration d’entreprise.

Article “HP confirms Xerox bid” traduit et adapté par ZDNet.fr

Advertisements

Leave a Reply