Withings se renforce avec une levée de fonds de 53 millions d’euros

Spread the love

Après un coup de fatigue sous la tutelle de Nokia, Withings retrouve sa vitalité depuis sa reprise en main en 2018 par son fondateur, Éric Carreel. L’entreprise française spécialisée dans la santé connectée annonce aujourd’hui une levée de fonds de 53 millions d’euros auprès des investisseurs Gilde Healthcare, Idinvest Partners et Bpifrance.

Cette levée de fonds doit permettre de créer « une nouvelle génération d’objets connectés qui permettra non seulement de suivre des biomarqueurs inédits mais aussi de coupler les promesses de l’intelligence artificielle à la variété des données collectées pour prévoir et anticiper le déclenchement de maladies avant qu’elles adviennent. »

La gamme actuelle de produits Withings est la même depuis plusieurs années — même si les produits eux-mêmes ont évolué — : balances, montres, tensiomètre, thermomètre et capteur de sommeil.

Cette spécialisation n’allait pas de soi au début. « Quand nous avons créé Withings en 2008, nous ne pensions pas à la santé. Nous avions aussi dans nos cartons un appareil pour mesurer la consommation d’énergie », raconte Éric Carreel au journal Le Monde.

La levée de fonds va également permettre d’étoffer significativement l’effectif : les 230 employés actuels, répartis entre Issy-les-Moulineaux, Boston et Hong-kong, vont accueillir jusqu’à 100 nouveaux collègues d’ici la fin de l’année (à l’exception du bureau de Hong-kong).

Withings va aussi créer un comité composé d’experts de différents établissements hospitaliers pour l’aider à répondre au mieux aux besoins des professionnels. La marque a un plan aux États-Unis : vendre à des professionnels de santé les données collectées auprès des millions d’utilisateurs de ses produits, ce qui n’est pas possible en France, faute d’acteurs prêts à payer au sein d’un système de santé monolithique, selon Éric Carreel. « Secouons-nous, sinon ce sont les GAFA qui vont collecter nos données de santé », avertit l’entrepreneur.

Leave a Reply