Withings Body Scan : une station de santé pour détecter les neuropathies périphériques et les troubles cardiaques

Ne parlez surtout pas de « balance ». Présentée en grande pompe au CES 2022, la Body Scan est une « station de santé » composée d’un plateau bourré de capteurs et d’une barre dotée d’électrodes, capable de réaliser un ECG à six dérivations et de mesurer votre composition corporelle complète le temps de votre pesée. Après onze mois de « validation clinique et règlementaire », la Body Scan est enfin disponible.

Image Withings.

Lorsque l’on sait que la Body+ reste le best-seller de la gamme de Withings, sans autres fonctions qu’une estimation de la composition corporelle mais avec un prix relativement raisonnable de 99,95 €, on se dit que l’entreprise française va avoir fort à faire pour justifier le prix de 399,95 € demandé pour la Body Scan. La Body Comp, qui reprend les indicateurs de santé cardiaque de la Body Cardio et ajoute des éléments de compréhension de la santé nerveuse, vaut « seulement » 209,95 € !

« Avec la possibilité de prendre des mesures fiables et significatives, Withings crée l’expérience ultime de santé à domicile, qui aide à prévenir et à gérer certaines des maladies chroniques les plus courantes », explique son directeur général Mathieu Letombe. La Body Scan mesure votre poids à cinquante grammes près, le rythme cardiaque et la vitesse d’onde de pouls pour estimer l’âge de vos artères, et la réponse de la peau lors de la stimulation des glandes sudoripares de vos pieds.

Cette évaluation de l’activité électrodermale était résumée par un vague score sur la Body Comp. Maintenant qu’elle a montré patte blanche aux autorités règlementaires, Withings peut ouvertement mentionner les neuropathies périphériques, qui peuvent être trahies par une baisse de l’activité nerveuse des pieds. Ces affections touchent particulièrement les personnes diabétiques, et perturbent la sensibilité à la douleur, entrainant des conséquences en cascade.

De la même manière, la Body Comp inaugure une estimation de la graisse viscérale, mais la Body Scan mesure la composition corporelle « par segmentation ». Comme les impédancemètres que l’on retrouve chez certains praticiens, elle possède une poignée munie d’électrodes, qui permet de mesurer beaucoup plus précisément la masse grasse dans les membres supérieurs et le torse. Les balances de Withings se contentaient jusqu’ici d’une estimation dérivée d’une mesure dans les membres inférieurs.

Quitte à faire, ces électrodes permettent la prise d’un ECG à six dérivations au cours de la pesée. Ou plutôt, elles le permettraient si Withings avait reçu les autorisations nécessaires. L’entreprise française ne pouvait pas rater les fêtes de fin d’année, alors la Body Scan est disponible dès aujourd’hui, et la fonction ECG sera activée par une mise à jour « sous réserve d’une approbation des autorités règlementaires européennes espérée pour la fin 2022 ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *