Windows XP est encore numéro 1 dans un pays d’Asie : devinez lequel !

Windows XP a fêté ses 20 ans il y a quelques jours… et il est plus populaire que jamais dans certains pays. Si l’on en croit StatCounter, il s’agit du système d’exploitation le plus utilisé en Arménie. Bon, il est certainement plus utilisé que par chez nous, mais peut-être pas autant que ces statistiques le font penser ! Explications.

comment-installer-windows-xp-cd

C’est exactement le 25 octobre 2001 qu’est sorti Windows XP. Véritable révolution à l’époque, le système est aujourd’hui complètement obsolète et n’est absolument plus du tout sécurisé puisqu’il n’est plus mis à jour depuis avril 2014 par Microsoft. Fort heureusement, il est aujourd’hui peu utilisé dans le monde puisque sa part de marché serait inférieure à 1%. 

Si l’on part du principe que Windows 10 est installé sur 1.3 milliards de PC, on peut donc en déduire que Windows XP est encore installé sur plus de 10 millions de machines. Pour un système vieux de 20 ans, ce n’est finalement pas si peu… surtout dans certains pays.

Des chiffres douteux… 

Comme l’a remarqué le site allemand WinFuture, Windows XP serait encore le système d’exploitation le plus utilisé en Arménie. En effet, en se basant sur les informations de StatCounter, Windows XP est utilisé sur plus de 53% des PC dans ce pays d’Asie qui compte un peu moins de 3 millions d’habitants.

statcounter

Bon, il faut tout de même se montrer prudent avec ces chiffres puisqu’on peut constater des variations assez importantes au fil des mois et ce, sans raison apparente. En septembre 2020 par exemple, Windows XP et Windows 10 étaient côte à côte avec une part de marché autour de 42%… et un an plus tard, Windows 10 n’occupe plus que 30% de part de marché alors que Windows XP a bondi à 55%. 

Je suis certain que la part de PC sous Windows XP est bien plus importante en Arménie que chez nous, mais de là à ce qu’il soit majoritaire, cela me parait assez peu probable. Je plaide donc pour le manque de sources de données qui faussent ces chiffres. Dommage que StatCounter n’affiche pas pays par pays le nombre de sources sur lequel il s’appuie pour publier ses statistiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *