Windows 11 : votre PC est-il prêt pour l’ère de l’IA ? Voici comment vérifier

L’intelligence artificielle devenant rapidement une caractéristique courante de l’industrie technologique, les fabricants de PC tels que Dell clarifient ce qui constitue une machine “compatible avec l’IA” et expliquent comment savoir si votre ordinateur Windows 11 répond à ces critères.

Bugs Windows 11
Crédits : 123RF

Dans une nouvelle page d’assistance, Dell décrit les principaux composants matériels et logiciels qui font qu’un PC est véritablement prêt pour l’IA. Selon les indications de l’entreprise, le facteur déterminant est l’inclusion d’unités de traitement neuronal (NPU) dédiées. Comme l’explique Dell, « les NPU sont optimisées pour gérer les calculs complexes requis par les algorithmes d’apprentissage profond. Cette optimisation rend les NPU incroyablement efficaces dans le traitement des tâches d’IA, telles que le traitement du langage naturel, l’analyse d’images, etc ».

Les accélérateurs NPU au niveau du silicium sont distincts des CPU et GPU traditionnels. Bien que ces processeurs à usage général puissent certainement traiter des charges de travail d’IA et d’apprentissage automatique, ils ne sont pas conçus sur mesure pour cette tâche. Les NPU, en revanche, se concentrent sur l’exécution rapide de calculs d’IA intenses tout en maximisant l’efficacité énergétique.

Lire également – Windows 11 : l’IA Copilot fonctionnera bientôt sans Internet sur votre PC à cette condition

Votre PC dispose-t-il d’un NPU ?

Alors, comment savoir si votre ordinateur Dell ou tout autre appareil Windows 11 est compatible avec l’IA ? Selon le guide d’assistance, c’est assez simple. Tout d’abord, lancez l’application Gestionnaire des tâches et accédez à l’onglet Performances. Recherchez une entrée intitulée « NPU 0 » à côté des composants CPU, RAM, stockage, réseau et GPU. Si cette ligne NPU est présente, votre système est équipé d’un accélérateur d’IA dédié.

Vous pouvez également ouvrir l’utilitaire Gestionnaire de périphériques et rechercher des entrées de pilotes spécifiques auprès de fabricants de composants tels qu’Intel (“Intel AI Boost”) et AMD (“AMD IPU Device”). Dell précise que certains systèmes peuvent nécessiter le téléchargement des derniers pilotes directement auprès du fabricant pour activer la prise en charge du NPU.

L’entreprise cite également une poignée de puces modernes qui intègrent des NPU par défaut, notamment les tout nouveaux processeurs Core Ultra d’Intel, les séries Ryzen 7000 et 8000 d’AMD et les puces Snapdragon 8cx Gen 2/X Elite de Qualcomm. Pour les propriétaires de Mac, les fonctionnalités liées à l’intelligence artificielle seront surtout réservées aux ordinateurs propulsés par les dernières puces M d’Apple.

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading