Windows 11 : certains Insiders devront repasser à Windows 10, indique Microsoft

Spread the love

Microsoft a commencé à afficher un avertissement sur le PC de certains Insiders qui ont installé Windows 11. Le message est clair : ils devront repasser à Windows 10 pour continuer à rester à jour !

Pas toujours facile de s’y retrouver en ce qui concerne la compatibilité, ou plutôt l’incompatibilité de certains PC avec Windows 11. Comme vous le savez peut-être, l’un des moyens pour installer dès aujourd’hui le nouveau système d’exploitation sur son PC est de basculer vers le programme Insider. Une fois le canal Dev ou le canal Beta choisi dans les paramètres du programme, le téléchargement de Windows 11 débute et l’installation est effectuée en seulement quelques dizaines de minutes… Sur une configuration compatible, aucun problème. En revanche, si vous avez effectué l’installation sur une machine non supportée, vous risquez bien de vivre une petite mésaventure.

Certains Insiders sont mis sur la touche !

Windows-11-Insider

Comme le rapporte Windows Latest, certains utilisateurs ont commencé à recevoir un message dans les Paramètres du programme Insider de Windows 11 leur indiquant que leur PC ne dispose pas des spécifications matérielles minimales. En conséquence, ils ne sont plus éligibles à rester sur le programme Insider de Windows 11 et devront donc réinstaller Windows 10 s’ils veulent continuer à recevoir des mises à jour par la suite. Si vous êtes dans le cas, vous avez deux, ou plutôt trois options :

  1. Vous rendre dans les Paramètres de votre PC / Windows Update / Récupération / Retour en arrière si l’option est toujours possible chez vous puisque le délai pour repasser à Windows 10 est limité dans le temps.
  2. Si ce n’est plus possible, vous serez contraint de réinstaller Windows 10 grâce à un fichier ISO, ce qui impliquera la suppression de tous vos applications et de certaines de vos données. Je vous renvoie vers ce tutoriel si vous ne savez pas comment faire cette manipulation.
  3. La troisième option qui n’en est pas une est de ne rien faire, et rester bloqué sur la build 22000 de Windows 11, sans possibilité de recevoir les futures versions par la suite. Microsoft n’a pas été clair quant à la disponibilité des mises à jour de sécurité mensuelles sur cette version, mais d’après moi, il sera possible au mieux de les recevoir durant 18 mois à compter de la disponibilité générale de Windows 11. Passé ce délai, vous ne serez plus protégé à moins de mettre à jour votre matériel. N’oubliez pas de télécharger l’outil de diagnostic pour connaître les raisons ce cette incompatibilité.

Une nouvelle qui n’en est pas une !

On peut sans doute blâmer Microsoft sur la mauvaise communication ou plutôt le manque de clarté concernant la mise à niveau vers Windows 11. Pourtant, la firme avait déjà prévenu en juin dernier que certains Insiders seraient mis sur le carreau, en témoigne cet avertissement :

« Les PC seront autorisés à prévisualiser les mises à jour de Windows 11 uniquement via des builds jusqu’à la disponibilité générale. Les PC devront alors prendre des mesures pour revenir à Windows 10 et ne seront pas éligibles pour les futures versions de Windows 11 Preview »

Bref, il n’est jamais gai pour ceux qui sont déjà sur Windows 11 de devoir réinstaller l’ancien système d’exploitation. J’espère que vous n’êtes pas concerné. De mon côté, je pense pouvoir rester sur Windows 11 puisque seul mon processeur Intel de sixième génération ne répond pas aux critères. J’ai installé depuis lors une puce TPM 2.0 qui est un prérequis matériel comme l’a expliqué Microsoft. Dans les paramètres du programme Insider, l’avertissement chez moi s’affiche en « orange », ce qui indique que mon PC pourrait être touché par des bugs mais qu’en principe, je pourrai continuer à recevoir des mises à jour par la suite… du moins je l’espère !

windows-11-insider-notice

Leave a Reply