Windows 11, 3 méthodes pour vérifier que son PC Windows 10 prend en charge le TPM 2.0

Spread the love

Windows 11 sera disponible le 5 octobre prochain. Sa configuration minimale demande la présence du TPM 2.0. Ce module de sécurité est dit “primordial” bien que l’OS peut s’installe sur des appareils dotés du TPM 1.2.

Le TPM 2.0 a fait beaucoup parler de lui. Microsoft affirme que la plupart des PC vendus au cours des 5 dernières années sont équipées de cette technologie. Elle est nécessaire au bon fonctionnement de certains fonctionnalités de Windows 11. Cela inclus par exemple Bitlocker et Windows Hello. Il faut cependant faire attention. Sa présence n’est pas suffisante. Il faut aussi qu’elle soit activée. Sans cela l’installation de Windows 11 peut ne pas fonctionner même si toutes les autres exigences système sont remplies.

Il est assez simple de vérifier si votre PC Windows 10 prend en charge cette technologie. Cette question mérite une réponse car elle permet de savoir si votre PC est éligible à la mise en niveau gratuite vers Windows 11.

Windows 11 – Microsoft

Voici la configuration système minimale requise pour installer Windows 11 sur un PC. Si votre appareil ne répond pas à cette configuration, vous pourriez ne pas pouvoir installer Windows 11 et devriez peut-être envisager d’acheter un nouveau PC. Si vous ne savez pas si votre PC répond à ces configurations, vous pouvez vérifier auprès de votre fabricant OEM ou, si votre appareil exécute déjà Windows 10, vous pouvez utiliser l’application Contrôle d’intégrité du PC pour évaluer la compatibilité.

Votre appareil doit être sous Windows 10, version 2004 ou ultérieure, pour se mettre à niveau. Des mises à jour gratuites sont disponibles via Windows Update dans Paramètres>Mise à jour et sécurité.

Processeur 1 gigahertz (GHz) ou plus, avec au moins 2 cœurs sur un processeur 64 bits compatible ou un système sur puce (SoC).
Mémoire vive 4 gigaoctets (Go).
Stockage Périphérique de stockage de 64 Go ou plus Remarque : Lire « Plus d’informations sur l’espace de stockage pour maintenir Windows 11 à jour » ci-dessous pour plus de détails.
Microprogramme du système Démarrage sécurisé compatible UEFI. Cliquez ici pour obtenir des Informations sur la façon dont votre PC peut répondre à cette exigence.
TPM Module de plateforme sécurisée (TPM) version 2.0. Cliquez ici pour obtenir des informations sur la façon dont votre PC peut répondre à cette exigence.
Carte graphique Compatible avec DirectX 12 ou version ultérieure avec pilote WDDM 2.0.
Affichage Écran haute définition (720p) d’une diagonale supérieure à 9 pouces, 8 bits par canal de couleur.
Connexion Internet et compte Microsoft L’édition Windows 11 Famille nécessite une connexion internet et un compte Microsoft.
Une connexion Internet est également requise pour sortir Windows 11 Famille du mode S. En savoir plus le mode S ici.
Pour toutes les éditions de Windows 11, un accès internet est requis pour effectuer les mises à jour et pour télécharger et profiter de certaines fonctionnalités. Un compte Microsoft est requis pour certaines fonctionnalités.

PC Windows 10, comment vérifier la prise en charge du TPM 2.0

Windows 10 et la fonction TPM

Il y a plusieurs façons de procéder.

Sous Windows 10 il pouvez vous rendre à cette adresse

Paramètre > Mise à jour et sécurité > Sécurité Windows > Sécurité de l’appareil.

Si « Processeur de sécurité » apparait, votre ordinateur dispose d’un module de plateforme sécurisée.

Windows 10 et la fonction TPM

Dans cette hypothèse « Détails du processeur de sécurité » permet de vérifier la version prise en charge (TPM 2.0 ou TPM 1.2).

Une deuxième méthode est encore plus rapide.

Windows 10 et la fonction TPM

Elle consiste à lancer « tpm.msc » dans Exécuter (WIN+R). La fenêtre qui s’ouvre répond à la question tout en précisant la version prise en charge.

Windows 10 et la fonction TPM

Ce module de plateforme sécurisée peut être activé ou désactivé via le BIOS. Il faut donc au préalable s’assurer de son activation. L’affaire se complique un peu car selon le constructeur du carte mère cette option dans le BIOS UEFI prendre différents noms et se trouver à différents endroits. En général elle prend le nom d’AMD fTPM, d’AMD PSP fTPM ou d’Intel PTT ou Technologie Intel Platform Trust….

Processeur AMD Ryzen – Activation de la fonctionnalité TPM

Processeur AMD Ryzen – Activation de la fonctionnalité TPM

Une troisième approche passe par l’utilisation de l’application Microsoft PC Health Check. Disponible depuis ce logiciel est disponible pour tout les PC exécutant Windows 10. Elle permet de savoir si votre configuration est éligible ou non à la mise à jour gratuite vers Windows 11 ou non.

Windows 11 et PC Health Check

Windows 11 et PC Health Check

Cette nouvelle version de « intégrité du PC » propose différents outils dont l’un détermine si l’ordinateur répond aux critères de la configuration système minimale requise pour installer Windows 11. Nous avons une liste de plusieurs points vérifiés ou non permettant d’agir selon le verdict.

Dans notre cas le PC est apte à Windows 11. Sa mécanique répond à tous les critères présentés sous la forme d’une liste.

Il est probable qu’une solution soit proposer afin de contourner les restrictions imposées par Microsoft. Malheureusement il n’est pas certain qu’il s’agira d’une bonne approche. Microsoft a déjà annoncé qu’aucune maintenance ne sera proposée aux PC non pris en charge. A cela s’ajoute des risques d’instabilité et de performance c’est du moins ce qu’affirme Redmond suite à la lecture des données collectées dans le cadre du programme Windows Insider. Les ordinateurs non pris en charge auraient une probabilité plus élevée de plantage de type BSOD.

Leave a Reply