Windows 10 et victime d’un bug “proxy”, explications

Spread the love

Windows 10 est victime d’une défaillance pouvant affecter le bon fonctionnement de la connexion Internet. Microsoft explique qu’un statut limité ou pas de connexion Internet dans la zone de notification sont possibles avec les appareils ayant un proxy manuel ou auto configuré.

Ce problème que Microsoft vient de confirmer est lié à une mise à jour cumulative du 27 février dernier, KB4535996. Il concerne Windows 10 et plus particulièrement les versions 1709 et plus récentes.  La Windows 10 v1909 la mise à jour de fonctionnalité la plus récente est aussi impacté.

Les équipes de développement travaillent sur un correctif. Ce patch sera déployé en avril. Microsoft explique

« Les appareils utilisant un proxy manuel ou autoconfiguré, en particulier avec un réseau privé virtuel (VPN), peuvent afficher un statut limité ou inexistant de connexion Internet dans l’indicateur d’état de connectivité réseau (NCSI) dans la zone de notification. Cela peut se produire lorsqu’il est connecté ou déconnecté à un VPN ou après avoir changé d’état entre les deux. Les appareils avec ce problème, pourrait également avoir des soucis d’accès à Internet en utilisant des applications qui utilisent WinHTTP ou WinInet. Des exemples d’applications qui pourraient être affectées sont Microsoft Teams, Microsoft Office, Office365, Outlook, Internet Explorer 11, et une version de Microsoft Edge. »

Windows 10 et connexion Internet, le patch arrive en avril

De la patience est donc nécessaire mais le patch sera publié en dehors de la grande maintenance mensuelle (Patch Tuesday). Il est attendu début avril sur Microsoft Catalog.

En attendant, Redmond conseille de redémarrer votre appareil si vous êtes victime de ce problème. Dans certains cas la manœuvre attenu le bug. Ce n’est qu’une solution temporaire, mais a défaut d’un correctif disponible, il ne faut pas hésiter à l’essayer. N’oubliez pas de sauvegarder votre travail avant de redémarrer votre PC.

Leave a Reply