Posted on
Spread the love

Les publicités dans Windows 10 est un sujet « brulant ». Microsoft tente régulièrement une approche. Ce dossier évolue mais il n’est pas question pour le moment de l’abandonner. Bien au contraire l’objectif est d’expérimenter de nouvelles façons de mettre en évidence d’autres produits.

L’une des dernières tentatives a concerné le menu Démarrer de Windows 10. Si l’opération a été perçue comme la mise en place de publicité, Redmond a jouer sur les mots en parlant de « suggestions ». Au fil du temps, ces “suggestions” ont cependant trouver leur chemin vers la barre des tâches, le menu démarrer et dans l’explorateur de fichiers.

Une autre stratégie est actuellement à l’étude et même en test. Elle repose sur de petites bannières qui s’affichent dans des applications spécifiques préchargées. Elles sollicitent le téléchargement d’autre produits comme Microsoft News et Microsoft Outlook pour les appareils mobiles. Cette  approche a rapidement fait polémique. Pourquoi ? Beaucoup pensent que Microsoft ne devrait pas proposer de la publicité au travers d’un produit acheté par l’utilisateur.

Il convient de préciser que ce produit est naturellement Windows 10. Il s’agit d’un système d’exploitation mais considéré comme un service. Du coup, il évolue constamment à l’aide du service Windows Update. De plus la Licence Windows repose sur un droit d’exploitation et non de possession.

Windows 10 et la publicité

Pour revenir à ces petites bannières publicitaire, elles ont fait leur apparition dans une application très populaire de l’OS, Courrier.  La bannière  fait son apparition sur le coté gauche du client.

Windows 10 et Courrier, Microsoft déploie de la publicité

Elle recommande de télécharger Outlook pour Android. L’annonce est là, et il n’y a aucun moyen de la supprimer.

Redmond a également visé une autre application fortement utilisé « Météo ».  Une petite bannière dans la barre latérale invite à essayer Microsoft News. Un clic dirige l’utilisateur vers une page où des instructions sont proposées pour télécharger l’application sur son mobile Encore une fois, il n’y a aucune méthode pour empêcher la bannière d’apparaître.

Les avis sur tout ceci sont partagés. Certains pensent que ces « suggestions » ne sont intrusives car ces petites bannières seraient à peine visibles. Pour d’autres c’est différent.  Windows 10 serait un système d’exploitation et non une plateforme de communication à grande échelle pour mettre en avant des applications mobiles dont le succès serait discutable. Il y a également des intervention dans le Feedback Hub, la plate-forme de rétroaction qui demandent la suppression de ces annonces.

De son côté Microsoft reste très discret. Il faut dire que l’entreprise a toutes les cartes entre les mains. Son système d’exploitation domine le marché, sa télémétrie fournit de précieuses information sur les applications natives les plus populaires tandis que l’ajout et la suppression de cette publicité est facile grâce au service Windows Update.

Dans l’attente d’une déclaration officielle nous ne savons pas si Microsoft fait seulement des tests ou s’il s’agit d’une véritable stratégie économique sur le long terme.

Advertisements

Leave a Reply