Windows 10 21H2, derniers tests avant le lancement

Spread the love

Windows 10 21H2 franchit une nouvelle étape. Microsoft propose son système d’exploitation aux administrateurs informatiques. Cette dernière étape avant le coup d’envoi permet de télécharger et d’exécuter cette mise à jour afin de s’assurer que tout fonctionne bien.

Le lancement de Windows 10 21H2 devrait avoir lieu dans quelques semaines. Selon les habitudes de Microsoft le rendez-vous est fixé en octobre. Il va s’agir de la deuxième mise à jour de fonctionnalités Windows 10 de l’année. Au travers de son programme de test commercial, Microsoft pousse cette mise à jour via tous les canaux dont Windows Update (si l’organisation est inscrite au programme Insider), Windows Server Update Services (WSUS) et Azure Marketplace. En parallèle nous avons eu la publication de nouvelles images ISO.

Cette démarche a pour objectif de donner la possibilité aux responsables informatiques de tester la nouvelle version de Windows 10 sur leur matériel existant afin de configurer de nouvelles politiques de gestion avant le déploiement automatique.

Windows 10 21H2 sera proposé comme une « mise à jour facultative » via Windows Update. Si la configuration répond aux minimum requis pour Windows 11, une notification le dira. En effet un message spécial dans Windows Update est prévu pour les ordinateurs éligibles. Il informera l’utilisateur qu’une mise à niveau gratuite vers Windows 11 est possible. Le message en question indiquera

« Bonne nouvelle – votre PC répond à la configuration minimale requise pour Windows 11. […] Certaines fonctionnalités de Windows 10 ne sont pas disponibles dans Windows 11. Certaines applications et fonctionnalités peuvent avoir des exigences supplémentaires.”

Microsoft a confirmé que Windows 11 sera disponible à partir de l’automne. Une date officielle est désormais avancée. Le rendez-vous est fixé au 5 octobre prochain.

Windows 10 21H2, quoi de neuf ?

Concernant Windows 10 21H2 il va s’agir d’une mise à jour mineure sans grande nouveauté à la clé. Nous avons tout de même des améliorations dites de “qualité” et quelques “plus” pour les entreprises.

Microsoft propose la prise en charge de la norme WPA3 H2E. Windows 10 renforce ainsi sa sécurité Wi-Fi. De son côté Windows Hello Entreprise permet d’activer le “sans mot de passe” grâce à l’approbation cloud. Nous avons également la prise en charge du calcul GPU dans le sous-système Windows pour Linux (WSL). En théorie, cette avancée améliore les performances dans des nombreux contextes comme les travaux d’intelligence artificielle (IA) et d’apprentissage automatique (ML). Le WSL va également profiter de mises à jour via Windows Update et d’autres fonctionnalités sont attendues dans les prochains mois.

A tout ceci va s’ajouter quelques corrections de bugs. Cela va concerner des problèmes

  • de luminosité de contenu de plage dynamique standard au travers d’un moniteur avec une plage dynamique élevée (HDR),
  • De moniteur externe affichant un écran noir après la mise en veille prolongée en raison d’une station d’accueil,
  • et des soucis de fuites de mémoire à l’origine d’une baisse de performance.

Leave a Reply