Windows 10 2004 : la mise à jour automatique étendue à un plus grand nombre d’appareils

Spread the love
 Windows 10 2004 : la mise à jour automatique étendue à un plus grand nombre d'appareils

Microsoft s’apprete à faire passer un plus grand nombre d’utilisateurs de PC des anciennes versions de Windows 10 à la mise à jour Windows 10 Mai 2020, alias version 2004.

L’extension du déploiement de la version 2004 de Windows 10 signifie que Microsoft commencera à proposer automatiquement la mise à jour des fonctionnalités à un plus grand nombre de machines. Celle ci utilisent actuellement des versions plus anciennes de Windows 10 proches de la fin de leur support et ne recevront donc plus de mises à jour de sécurité.

publicité

Microsoft ne précise pas quelles versions seront visées par une mise à jour, mais Windows 10 version 1809 est la prochaine à ne plus recevoir de mises à jour de sécurité. Cela devrait se produire le 10 novembre 2020 : Microsoft a reporté la date limite du 12 mai en raison de la pandémie de coronavirus.

Microsoft a commencé à former ses modèles de machine learning à la mi-juin pour “sélectionner intelligemment” les PC qui pourraient convenir à la mise à jour 2004 de Windows 10.

“En utilisant le machine learning, nous augmentons le nombre d’appareils sélectionnés pour se mettre automatiquement à jour vers Windows 10, version 2004,”, déclare Microsoft dans une nouvelle mise à jour du tableau de bord de la santé de la version Windows.

“Nous continuerons à former nos outils de machine learning à travers toutes les phases pour déployer intelligemment les nouvelles versions de Windows 10 et offrir une expérience de mise à jour en douceur”, a ajouté Microsoft.

Les personnes possédant Windows 10, versions 1903 et 1909 peuvent toujours rechercher manuellement une mise à jour des fonctionnalités en cliquant sur “Rechercher les mises à jour” dans Windows Update.

C’est un petit changement de rythme pour le déploiement de Windows 10 2004. Cela fait suite aux problemes rencontrés par Microsoft au cours des derniers mois : Microsoft a dû résoudre ses problèmes d’affichage des adresses, résoudre des bugs d’imprimante, ses partitions corrompues et des fichiers endommagés dans les espaces de stockage, et une série de problèmes d’incompatibilité des pilotes immédiatement après sa mise à disposition du grand public.

Microsoft a commencé à utiliser le machine learning en juin dernier pour mettre à jour les anciennes versions de Windows 10 lors de la mise à jour de Windows 10 mai 2019 – alias version 1903. À l’époque, son objectif était la mise à jour Windows 10 avril 2018, autrement connue sous le nom de version 1803, qui devait atteindre sa fin de service le 12 novembre 2019 pour les éditions Home et Pro.

L’effort sur le machine learning faisait partie de la réponse de Microsoft au déploiement bâclé de Windows 10, version 1809 après que des utilisateurs ont signalé que la mise à jour supprimait des fichiers d’utilisateurs.

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply