watchOS 7 : le partage de cadrans a ses limites

Spread the love

watchOS 7 a apporté avec lui une fonction de partage d’un cadran avec un autre propriétaire d’Apple Watch. On sélectionne l’un des cadrans activés sur sa montre et, dans son mode édition, on a l’icône de partage par mail ou par Messages en direction d’une autre personne qui pourra l’installer d’un tap sur sa montre (lire watchOS 7 : à la découverte des nouveaux cadrans et du partage de cadrans).

C’est assez simple et ça peut éviter de perdre du temps à essayer de reproduire manuellement — avec force complications et coloris — un cadran que l’on aura trouvé sympa. Il y a toutefois deux ou trois choses à savoir car cette fonction a des limites.

Pas de Nike et d’Hermès pour tous

Première chose, n’espérez pas récupérer par ce biais l’un des cadrans proposés exclusivement sur les modèles Nike et Hermès. On s’en serait douté mais ça va mieux en le disant : vous pouvez les partager mais si votre destinataire n’a pas l’Apple Watch de la marque correspondante, il ne pourra rien en faire. Sa montre affichera « Ce cadran n’est pas disponible sur votre Apple Watch ». Logique.

Un cadran Nike envoyé à l’utilisateur d’une Apple Watch classique

Autre petite spécificité de ces modèle spéciaux, sur les Nike la palette des couleurs pour les cadrans et complications propose le coloris “Volt” qui appartient à l’identité de la marque. Si vous partagez un cadran qui utilise ce ton, l’Apple Watch non Nike de votre destinataire le remplacera par la couleur « Jaune flashy », assez proche.

watchOS 7 apporte un nouveau cadran « Circulaire » aux montres Hermès, avec pour la première fois la possibilité d’utiliser des complications autres que la date et les initiales. Un exemple supplémentaire de cadran qui ne peut être échangé qu’entre propriétaires d’Apple Watch Hermès.

Merci Nicolas pour les captures.

L’iPhone à la rescousse

Que se passe-t-il si vous partagez un cadran qui contient une ou plusieurs complications fournies par des apps tierces et que le destinataire n’a pas ces apps installées ?

S’il ouvre le message de partage sur son Apple Watch, ce sera une impasse. Un message lui explique que le cadran utilise une app de l’App Store et qu’il faut installer celle-ci depuis l’iPhone.

Il doit alors ouvrir le message de partage depuis son iPhone, puis il sera transporté dans l’app « Watch ». Celle-ci va présenter autant d’écrans qu’il y a d’apps différentes à installer pour obtenir leurs complications. Il peut valider le téléchargement de ces apps à chaque fois ou sauter et passer à l’app suivante.

Les apps des complications du cadran sont passées en revue une par une

À la fin, le cadran partagé rejoindra sa collection et sera prêt à l’emploi sur sa montre. Si toutes les étapes d’installation d’apps sont ignorées, le cadran sera tout de même ajouté mais avec des emplacements de complications vierges.

À noter qu’il existe depuis l’an dernier des applications watchOS autonomes qui peuvent s’installer directement depuis l’App Store de la montre, sans avoir besoin de la présence de la version iOS. Mais même pour elles il est impossible de se passer d’une installation sur l’iPhone si on reçoit un cadran contenant une de leurs complications.

Leave a Reply