Washington : un policier mort et un autre blessé près du Capitole après avoir été heurtés par une voiture – LCI

Spread the love

ÉTATS-UNIS – Un important dispositif de sécurité a été mis en place autour du Capitole, à Washington, après qu’une voiture a heurté deux policiers devant le bâtiment. L’un des deux agents est mort et l’autre est blessé, tandis que le suspect a été abattu. Joe Biden se dit “dévasté”.

Un policier est mort après avoir été heurté par une voiture près du Capitole à Washington, selon la police du Capitole (USPC). Un deuxième, également touché, est quant à lui blessé. Les faits se sont produits vers 13h30 heure locale, près d’un point de contrôle du côté du Sénat, là où entrent les parlementaires lorsque la chambre haute est en séance. Le bâtiment, siège du Congrès américain, a été bouclé. “Un suspect a été arrêté”, a indiqué la police du Capitole sur Twitter. “Tous les trois ont été amenés à l’hôpital.” 

Selon  la cheffe de la police du Capitole à Washington, Yogananda Pittman, la voiture aurait foncé sur les officiers avant de s’écraser sur une barrière de sécurité. “A ce moment-là, le suspect est sorti du véhicule avec un couteau à la main” et “a commencé à s’avancer vers les agents de la police du Capitole”, après quoi les agents lui ont “tiré” dessus, a-t-elle précisé lors d’une conférence de presse. Selon plusieurs médias américains, il serait décédé. Cette attaque ne paraît pas liée au “terrorisme”, ont précisé les services de police.

Une correspondante pour la chaîne de télévision Fox News, elle, poste sur Twitter une vidéo sur laquelle un important dispositif policier, ainsi que des brancards évacués vers des ambulances stationnées devant le Capitole. La voiture accidentée, de type berline, y est visible. D’après les observations de la chaîne CBS, l’airbag, que l’on voit déployé dans le véhicule, “indique que la voiture roulait vite quand elle a percuté la barrière”.

Un hélicoptère a atterri sur le front est du Capitole peu de temps après l’incident pour de prendre à son bord des civières. 

Joe Biden “dévasté”

“En raison d’une menace pour la sécurité extérieure, aucune entrée ou sortie n’est autorisée pour le moment dans aucun bâtiment du complexe du Capitole”, a retenti une annonce vocale dans tout le complexe, rapporte Fox News. “Vous pouvez vous déplacer dans le bâtiment mais vous devez rester éloigné des portes et des fenêtres donnant sur l’extérieur”, ont également entendu les personnes se trouvant dans le bâtiment.

Les élus du Congrès sont en vacances parlementaires cette semaine mais certains membres de leurs équipes, des employés du Congrès et des journalistes étaient présents.

Lire aussi

L’enceinte du Capitole avait été placée sous très haute protection après l’assaut meurtrier du 6 janvier, mené par des manifestants pro-Trump. Certaines des barrières de protection avaient cependant été retirées récemment, et le périmètre de sécurité resserré autour du siège du Parlement américain.

Le président américain Joe Biden a exprimé son émotion après cette attaque : “Jill et moi sommes dévastés en apprenant la violente attaque à un poste de contrôle de sécurité au Capitole des Etats-Unis”, a-t-il dit dans un communiqué, ordonnant la mise en berne des drapeaux de la Maison Blanche. La présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a ordonné de mettre les drapeaux en berne en hommage au policier décédé.

La politique américaine vous intéresse ? Alors découvrez notre podcast “Far West”

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d’écoute préférée : 

– Sur APPLE PODCAST

– Sur SPOTIFY

– Sur DEEZER

Après une campagne électrique et la défaite de Trump, plongez dans l’ère Biden avec Magali Barthès, spécialiste des questions internationales sur LCI et ses invités.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : trois nouveaux cas de thromboses, dont deux décès

“Jetée comme une malpropre” : la colère d’une caissière licenciée pour 4 euros de courses pendant sa pause

EN DIRECT – Covid-19 : les examens à l’université ne pourront se tenir en présentiel du 5 avril au 2 mai

Candice éliminée de “Koh-Lanta” : “La stratégie, ce n’est pas mentir droit dans les yeux”

Du sang dans les baskets : Nike fait interdire la livraison des “Satan Shoes” de Lil Nas X

Leave a Reply