Walker : on regarde où on zappe le reboot sans Chuck Norris

Spread the love

La surprenante nouvelle était tombée il y a un peu plus d’un an. La série Walker Texas Ranger allait s’offrir un reboot. Plus qu’aucun autre programme, le show était incarné par un acteur : Chuck Norris. L’acteur américain, dont le comportement parfois outrancier et les gestes totalement ubuesques ont donné naissance aux “Chuck Norris Facts” devait donc tourner la page, laissant place dans le rôle central à Jared Padalecki, notamment connu pour son rôle dans la saga au long cours Supernatural. On a regardé le premier épisode de Walkers, diffusé par la CW. Voici un premier avis,

Walker, la preuve que l’on ne peut pas remplacer Chuck Norris

Dans cette série, Cordell Walker est un Texas Ranger qui revient après avoir été infiltré pendant 10 mois. Veuf et père de deux enfants, il va tenter de reprendre en main sa vie et sa famille, tout en enquêtant sur la mort étrange de son épouse. Au casting, Jared Padalecki est accompagné par Lindsey Morgan, Keegan Allen, Mitch Pileggi, Molly Hagan ou encore Coby Bell. Sur le papier, c’est donc un groupe d’acteurs avec un certain potentiel et des visages connus, même si c’est bien sur l’ancien de Gilmore Girls et Supernatural que repose le gros du boulot, à savoir faire oublier Chuck Norris.

Soyons clairs d’entrée de jeu. Cette série n’a absolument rien à voir avec l’originale. Hormis le nom du personnage principal, les deux séries ne semblent pour l’instant rien avoir en commun. La famille de Cordell Walker, absente de l’originale, va ici jouer un rôle omniprésent. Mais, là où l’action (et le côté un peu beauf reconnaissons-le) jouait un rôle central, ici on est plutôt déçus. Pas de high-kick impressionnant pour le nouveau Cordell Walker. C’est sa partenaire qui s’y colle ! L’enquête est très rapidement résolue et on peine donc très fortement à être séduits pour l’instant.

Si la série en elle-même pourrait avoir un léger potentiel pour les fans du genre, elle peine à se distinguer de la masse pour l’instant. Pire encore, puisqu’elle est officiellement présentée comme un reboot, la série Walker va, au fil des épisodes, être comparée de façon permanente avec l’original. Et dans ce registre, on risque d’être toujours plus déçus semaine après semaine. Si Padalecki (malgré le respect qu’on peut lui porter après Supernatural), n’est pas au niveau de Chuck Norris, on peut aussi regretter la non-reprise de certains rôles emblématiques comme Trivette, CD ou encore White Eagle.

“Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Chuck Norris”, résume un Chuck Norris Fact. Pour cette série, les producteurs auraient sans doute dû lui demander son avis… Pour notre part, on tentera quand même l’aventure du second épisode, mais sans grande conviction.

Leave a Reply