Vous pensiez qu’Amazon comptait laisser filer la voiture autonome ? Détrompez-vous

Spread the love

De plus en plus, les géants de la tech s’invitent dans l’industrie automobile. De ce fait, les constructeurs historiques se doivent de prendre ce virage pour rester dans la course. Alors qu’Apple serait en discussion avec Nissan, Volkswagen a de son côté fait appel à Microsoft pour accélérer le développement de la conduite autonome. Comme à son habitude, Amazon n’a pas l’habitude de laisser ses confrères profiter d’un nouveau marché sans tenter sa chance.

Torc Robotics pourra compter sur AWS

Torc Robotics, filiale de Daimler Trucks, est une société américaine de véhicules autonomes. Cette dernière a fait appel à Amazon Web Services (AWS) pour faciliter le transfert, le stockage et l’analyse de très nombreuses données collectées pour développer sa technologie de conduite autonome. Exactement comme Volkswagen compte utiliser Microsoft Azure. Torc Robotics travaille actuellement sur une plateforme de conduite autonome de niveau 4. Aucun constructeur ne propose actuellement un tel niveau d’autonomie. Au niveau 4, le conducteur peut vaquer à d’autres occupations et il n’est pas nécessaire qu’il se tienne prêt à reprendre les commandes en cas de besoin.

Pour atteindre un tel niveau d’autonomie, le véhicule doit stocker et analyser une multitude de données afin d’anticiper n’importe quelle situation. De ce fait, il est primordial pour le constructeur de mettre en place ce type de partenariat avec une société comme Amazon et sa division AWS. Michael Fleming, CEO de Torc Robotics, déclare dans un communiqué : “Notre capacité à gérer les données doit être en mesure de suivre le rythme, que ce soit pour le transfert, le stockage ou l’augmentation de nos capacités de simulation. Avec AWS, nous avons une solution de confiance qui la capacité de calcul nécessaire, la vitesse de transfert et la sécurité lorsque nous en avons besoin”.

Apple, Microsoft, Amazon, il ne manque plus que Google. Justement, c’est le constructeur américain Ford qui aurait choisi de se rapprocher de la firme de Mountain View pour les mêmes raisons que ses concurrents.

4.5 / 5

2,6 M avis

Leave a Reply