Voici Mona, le logiciel de reconnaissance faciale de l’aéroport de Lyon-St Exupéry

Spread the love

L’année dernière, l’aéroport de Lyon-St Exupéry présentait son voiturier-robot Stan, capable de prendre en charge la voiture d’un voyageur, pour la stationner lui-même sur un nouveau parking sécurisé. Aujourd’hui, ce même aéroport inaugure « Mona », un tout nouveau compagnon de voyage qui promet de « révolutionner l’expérience des voyageurs ».

Un outil de reconnaissance faciale à l’aéroport de Lyon-St Exupéry

Avec Mona, l’aéroport de Lyon-St Exupéry devient le premier au monde à permettre à ses passagers d’expérimenter un parcours biométrique complet, soit du domicile jusqu’à l’avion. Via son smartphone, le voyageur doit au préalable créer un compte client, qui lui permettra de bénéficier de toutes les fonctionnalités du nouveau service Mona.

Grâce à la reconnaissance faciale et à un parcours dédié au sein même de l’aéroport, l’utilisateur du service Mona franchit sans contact physique et sur simple présentation de son visage les différents points de contrôle aéroportuaire (hors contrôle aux frontières), depuis le dépôt des bagages jusqu’à l’embarquement.

Côté confidentialité, Vinci-Airports explique : « Soumis à l’examen de la CNIL, ce nouveau service a bénéficié des dernières recommandations formulées par l’autorité à ce jour, destinées à garantir aux passagers la protection de leurs données et de leurs droits. » A noter que Mona se charge également d’offrir des informations liées aux vols et au parcours du passager en temps réel, mais aussi des services et expériences personnalisés, développés en partenariat avec les compagnies aériennes et les commerces de l’aéroport.

Lancé dès à présent, pour une période d’expérimentation d’un an, le service Mona est proposé à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry. Il est toutefois réservé (pour le moment) uniquement aux passagers des compagnies Transavia (sur les vols vers Porto) et TAP Air Portugal (sur les vols vers Lisbonne).

Leave a Reply