Voici le Supertruck 2, un camion aérodynamique qui divise par deux sa consommation de carburant !

Avec ses lignes futuristes et une motorisation particulière de type hybride, ce poids lourd permet de réduire considérablement l’empreinte énergétique des transports de marchandises, sans pour autant renoncer au Diesel.

Un poids lourd d’une vingtaine de tonnes consomme près de 30 litres/100 kilomètres, et près de 35 litres/100 kilomètres lorsqu’il fait le double du poids. Pour réduire l’empreinte écologiqueempreinte écologique et économique, plutôt que d’électrifier les camions, la société Kenworth a cherché à augmenter l’efficacité de la motorisation Diesel. Le résultat : un SuperTruck 2 au look futuriste, dévoilé à Las VegasVegas lors d’un salon sur le « verdissement » des moyens de transport. Le SuperTruck 2 est le fruit d’un développement de six ans, initié par le Département américain de l’énergieénergie (ou DOE pour Department of Energy’s)). Le principe consistait à améliorer l’efficacité du transport de marchandises, sans pour autant abandonner le Diesel. Au final, la consommation du SuperTruck 2 est réduite à 18,4 litres/100 kilomètres. Pour y parvenir, la firme est partie d’un ancien concept, le T660 2009 qui était à l’époque le camion le plus économe en carburant.

Avec le nouveau modèle, le poids a été réduit de 3 175 kilos pour une massemasse totale de 11 839 kilos. Comme on peut le constater sur les photos, les efforts ont également été portés sur l’aérodynamisme du véhicule. Les matériaux ont été choisis pour réduire le poids et les pneus bénéficient d’une faible résistancerésistance au roulement. L’engin ressemble plus au tracteur d’un train rapide qu’à un camion avec ses jupes basses, sa pente de carrosserie et ses roues masquées. Les rétroviseurs ont disparu au profit de caméras placées au bout d’ailettes et qui bénéficient de la vision nocturnenocturne.

Démonstration du poids lourd SuperTruck 2 à haut rendement. © Kenworth

55,7 % de rendement pour le moteur

La hauteur du camion peut être adaptée au type de voie empruntée. Sur une autoroute, il est ainsi possible de l’abaisser au plus près de la route pour réduire la traînée. Celle-ci serait abaissée de 48 % selon le concepteur. Pour ce qui est de la motorisation, le Diesel est un PACCAR MX-11 doté d’une transmission automatique TX-12. La motorisation est associée à un générateurgénérateur électrique de 48 voltsvolts pour créer un ensemble hybridehybride. Le freinage permet également de récupérer de l’énergie pour recharger les batteries. Le côté hybride retient l’attention, car plutôt que de ponctionner la puissance du moteur pour faire fonctionner la direction, le système de refroidissement ou encore le chauffage et la climatisationclimatisation, l’énergie est tirée des batteries lithiumlithium.

Au final, avec ce procédé rien que la climatisation permet de conserver 80 ch pour rouler. Selon Kenworth, le rendement du moteur culmine à 55,7 %. Cela n’a l’airair de rien, mais actuellement les moteurs les plus performants plafonnent autour de 47 % de rendement.

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading