Voici la dernière invention (pathétique) des anti voitures électriques

Spread the love

Comme toujours, dès lors qu’un concept novateur prend de l’importance, les détracteurs sont au rendez-vous. L’automobile électrique existe déjà depuis des années, et si les anti-électriques étaient jusqu’à présent discrets, bien qu’actifs sur les réseaux sociaux, ils choisissent à ce jour de se faire entendre d’une nouvelle manière. Ce week-end, une image a fait le tour des réseaux sociaux, celle de connecteurs d’une station de recharge électrique remplis de viande hachée.

Une haine grandissante

Une situation encore jamais observée auparavant, photographiée à Munich ce week-end. La viande hachée a endommagé les connecteurs, il a fallu les changer pour rendre la station de nouveau fonctionnelle. Si l’attaque à la viande hachée est un concept tout nouveau, le vandalisme de stations de recharge est en forte augmentation en Bavière, et notamment autour de Munich. La haine envers les propriétaires de véhicules électriques et principalement envers les conducteurs de Tesla existe depuis toujours.

L’une des façons les plus connues de manifester son engagement anti-électrique est le ICE-ing. Cette pratique consiste tout simplement à occuper les places réservées au rechargement des véhicules électriques avec un véhicule thermique. La plupart du temps il s’agit de grosses voitures diesel ou essence, comme des pick-ups. La viande hachée est une première.

Quoi qu’il en soit, l’automobile électrique est l’avenir de cette industrie, et ce n’est pas une poignée de réfractaires armés de barquettes de viande hachée qui parviendront à freiner cette évolution. À ce jour, tous les principaux constructeurs conçoivent ou réfléchissent à la conception de véhicules électriques.

Leave a Reply