VMware veut aller vers plus de SaaS, mais ses clients sont-ils prêts ?

Spread the love
VMware veut aller vers plus de SaaS, mais ses clients sont-ils prêts ?

Quatre-vingt-dix jours après son entrée en fonction en tant que PDG de VMware, Raghu Raghuram s’est entretenu avec près de 200 clients pour s’assurer que l’entreprise spécialisée dans la virtualisation et le multi-cloud est sur la bonne voie. “Dans mon rôle précédent, évidemment, j’ai parlé avec beaucoup de clients, mais c’était (ici) l’occasion d’aborder mon nouveau rôle”, a-t-il déclaré à ZDNet. “Et la bonne nouvelle, c’est que cela renforce une grande partie de ce que nous prévoyons de faire”.

Cela se résume à l’objectif de VMware de devenir le fournisseur de choix de plateformes multi-clouds. Et pour y parvenir, “nous devons accélérer notre transformation vers un modèle commercial d’abonnement et de SaaS”, a déclaré Raghuram. “Ce sont donc les deux choses sur lesquelles je concentre l’entreprise”.

L’entreprise a publié jeudi de solides résultats pour le deuxième trimestre, avec un chiffre d’affaires en hausse de 9 % par rapport à l’année précédente. Les revenus des abonnements et des produits en mode SaaS ont augmenté de 23 % en glissement annuel, tandis que les revenus annuels récurrents des abonnements (RAR) et des produits en mode SaaS ont augmenté de 26 %.

publicité

Le modèle de licence classique reste très prisé par les clients de VMWare

Il s’agit d’un résultat solide, bien que les revenus d’abonnement et SaaS ne représentent toujours que 24,7 % du revenu total, comme c’était le cas au trimestre précédent. Pour l’ensemble de l’année fiscale, le directeur financier Zane Rowe a déclaré que VMware s’attend à ce que les revenus d’abonnement et SaaS représentent plus de 25 %.

“Si l’on prend du recul et que l’on considère l’année prochaine, nous sommes très optimistes quant au portefeuille global d’abonnements et de SaaS “, a déclaré M. Raghuram lors de la conférence téléphonique de jeudi dernier. Toutefois, dans l’immédiat, a-t-il ajouté, “il s’avère que dans certaines zones géographiques et dans certains secteurs verticaux, si l’on donne le choix aux clients, ils préfèrent un modèle commercial de logiciel sous licence à un modèle commercial d’abonnement et de SaaS”.

Cela s’est avéré particulièrement vrai au deuxième trimestre en ce qui concerne Horizon, l’infrastructure de postes de travail virtuels (VDI) et la plateforme Desktop-as-aService (DaaS) de VMware.

“Nous l’avons également constaté un peu avec Cloud Universal”, a déclaré M. Raghuram, la nouvelle option d’abonnement de VMware, “qui a connu un bon départ.” De nombreux clients utilisant cette option, a-t-il dit, “commencent leur voyage dans le cloud dans leurs propres datacenter”. Cela signifie que VMware doit garder ces clients à l’esprit dans sa stratégie.

“Nous nous engageons à offrir aux clients le choix et la flexibilité “, a déclaré M. Raghuram à ZDNet, ” ce qui signifie que nous devons être excellents dans la fourniture et le service aux clients par le biais d’un modèle commercial perpétuel “, tout en développant également l’activité SaaS.

vmw2.png

VMware

Développement des partenariats avec les hyperscalers

Pour s’assurer que l’activité d’abonnement et de SaaS continue de croître, l’entreprise va mettre en place davantage de programmes comme Cloud Universal. En outre, M. Raghuram a déclaré que tous les nouveaux produits et innovations de VMware seront mis sur le marché avec un modèle commercial d’abonnement et de SaaS. La société prend également tous ses produits logiciels à licence perpétuelle existants et les rend disponibles dans un modèle commercial d’abonnement, y compris des produits comme vSphere.

Outre la création de nouveaux produits, VMware développe ses partenariats avec les hyperscalers. VMware Cloud on AWS a connu un fort deuxième trimestre, avec une augmentation des revenus de près de 80 % par rapport à l’année précédente.

“Ces deux, trois, quatre dernières années, nous avons établi des partenariats assez étroits avec tous les fournisseurs de cloud hyperscale”, a déclaré Raghuram à ZDNet. “Et donc nous continuons à développer les partenariats, nous continuons à aller sur le marché avec eux, nous continuons à co-innover avec eux.”

En attendant, la scission de VMware de Dell devrait faciliter la poursuite d’autres partenariats,

“Nous avons une excellente relation avec Dell, évidemment”, a-t-il déclaré, soulignant les nombreux partenariats établis par VMware alors qu’il était sous le contrôle de Dell. “Cependant, le fait que nous allons maintenant être une société autonome et indépendante permet à certaines autres entreprises qui ont été historiquement réticentes à s’associer profondément avec nous… de s’associer maintenant de manière plus stratégique. Et donc nous nous sommes engagés dans ce genre de conversations, et vous en verrez beaucoup plus.”

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply