Violent incendie à Anglet : le feu est d’origine humaine – Sud Ouest

Spread the love

Ce samedi matin, les enquêteurs de la police judiciaire de Bayonne étaient autour du stade Orok Bat d’Anglet, avec les équipes de la police scientifique de Toulouse et de Marseille, de l’office national des forêts et du Sdis, afin de connaître l’origine du départ de feu de la forêt du Pignada.

“Une action humaine”

Les premiers éléments de l’enquête permettent d’écarter toute possibilité d’un départ de feu d’origine naturelle. Caroline Parizel, vice-procureur de Bayonne, précise : “Il n’y a pas eu de foudre ou fil électrique qui auraient provoqué une étincelle. C’est donc une action humaine, ce qui veut dire qu’il y a eu une intervention de l’homme, mais ça peut être un mégot de cigarette ou un tesson de bouteille qui aurait fait effet loupe.”

Reste désormais à déterminer si l’origine de l’incendie est criminelle ou accidentelle.

“Il y a eu des prélèvements faits pour voir si on peut en déterminer la cause. C’est là le plus difficile selon les experts, car pour déterminer l’origine volontaire donc criminelle, il faut “retrouver l’élément déclencheur”, ajoute la magistrate du parquet de Bayonne.

Les conclusions des experts seront connues dans les prochains jours.

Leave a Reply