VIDÉO – Revoyez en intégralité les vœux d’Emmanuel Macron pour le Nouvel An | LCI – LCI

Spread the love








VIDÉO – Revoyez en intégralité les vœux d’Emmanuel Macron pour le Nouvel An | LCI

































Politique

Toute L’info sur

Les grèves de décembre 2019 contre la réforme des retraites

POLITIQUE – Lors de ses vœux diffusés mardi soir à 20H, le président de la République a notamment abordé le projet de système de retraite universel. Sur ce point, il a indiqué qu’il attendait “du gouvernement qu’il trouve la voie d’un compromis rapide”.

REACTIONS

Cette main tendue aux syndicats suffira-t-elle à apaiser les tensions ? Rien n’est moins sûr au vu des premières réactions. “Je n’ai pas l’impression qu’il y ait beaucoup d’espace à la négociation”, a réagi immédiatement le numéro 1 de Force ouvrière, Yves Veyrier, à l’initiative du mouvement de grève avec la CGT, Solidaires et la FSU depuis le 5 décembre. “Ces formules d’apparence très généreuse sont celles qu’on nous rabâche depuis deux ans et demi”, a-t-il poursuivi, estimant qu'”elles n’ont pas réussi à convaincre ni à remporter l’adhésion”. “Ce ne sont pas des voeux mais une déclaration de guerre aux millions de Français qui refusent sa réforme. Tout le reste de son discours sonne faux et creux”, a twitté Jean-Luc Mélenchon (LFI).

Ce qu’Emmanuel Macron a dit de la réforme des retraites lors de ses vœux

L’oeil de LCI

LE DEBRIEF 📺

Réactions, analyses… Suivez sur LCI le débrief des voeux du président de la République adressés ce mardi soir aux Français

ELYSEE

Emmanuel Macron vient d’achever son allocution, qui a duré environ 17 minutes.

ELYSEE

Emmanuel Macron : “Chacun d’entre vous a un rôle a joué. Chacun est essentiel pour y parvenir. Je forme ce soir des vœux de paix et de bonheur pour vous tous. Quant à moi, sachez combien je mesure l’honneur qui m’est fait de vous servir, de protéger notre République et protéger notre Nation.”

SUR LE BREXIT

Emmanuel Macron : “La sortie du Royaume-Uni de l’UE est une épreuve. J’œuvrerai pour maintenir entre nos deux pays une relation solide.”

LE SOUVENIR DE NOTRE-DAME

Emmanuel Macron : “Je me souviens de ces jours de printemps qui ont vu la flèche de Notre Dame s’effondrer. A la vague d’émotion a rapidement succédé une vague de solidarité.

(…) Nous sommes un peuple de bâtisseurs, (…) un peuple de temps long, qui sait d’où il vient.”

ELYSEE

Emmanuel Macron : “Je vois trop d’inégalités dans notre pays. (…) Je prendrai dans les prochaines semaines des décisions contre “les forces qui minent l’unité nationale”.

L’ENVIRONNEMENT

Emmanuel Macron : “2020 sera aussi l’année où un nouveau modèle pour l’environnement. (…) J’attend beaucoup des propositions que doivent nous rendre 150 citoyens. 

Nous devons préserver la planète en créant de nouveaux emplois. Nous devons créer de nouvelles habitudes pour permettre de se déplacer en émettant moins, en polluant moins. 

Vous n’avez pas attendu le gouvernement pour vous engager. (…) Notre jeunesse nous a montré l’exemple avec une mobilisation inédite. Nous devons accélérer à toutes les échelles.”

SON MESSAGE AUX ENSEIGNANTS ET AUX SOIGNANTS

Emmanuel Macron : “Si nous voulons lutter efficacement contre les injustices, (…) nous devons continuer à investir dans l’éducation. Nous entamerons la revalorisation des carrières des enseignants, des professeurs, des soignants.”

ELYSEE

Emmanuel Macron : “Je veux vous assurer que je ne céderai rien au pessimisme.

Je tiens comme vous à ce qui nous lie, à ce que nous sommes. Nous avons à rester fidèles à ce que nous sommes, en bâtissant une société sereine.

Plus que jamais, il faudra mettre le travail et le mérite au cœur de notre engagement.”

SUR LES RETRAITES

“Ne vous y trompez pas : j’entends sur ce sujet les peurs, les angoisses. J’entends aussi beaucoup de mensonges et de manipulations. L’apaisement doit primer sur l’affrontement. Ma seule boussole est et sera l’intérêt de notre pays, notre capacité à assurer à nos ainés la meilleure retraite possible.

(…) C’est pourquoi, pour vous, avec les organisations syndicales qui le souhaitent, j’attends du gouvernement qu’il trouve la voie d’un compromis rapide.”

ELYSEE

Emmanuel Macron : “Je prend ce soir devant l’engagement de transformer notre pays pour le prendre plus fort, plus juste, plus humain. J’ai conscience que les changements bousculent les habitudes. 

Je mesure combien les décisions prises peuvent susciter des craintes. (…) Faut il pour autant renoncer à transformer notre pays, notre quotidien ? Non.  (…) Nos enfants auraient à payer le fruit de nos renoncements. 

Sur les retraites : “C’est un projet de justice et de progrès social. (…) Il se traduit par plus d’équité : nos prendrons en compte les taches difficiles pour que ceux qui les exercent puissent partir plus tôt.”

SUR L’EMPLOI

“Plus de 500.000 emplois ont été créés, (…) des usines qui ré ouvrent. La France n’avait pas connu un tel élan depuis des années.

Tout cela, nous l’avons fait ensemble. (…) C’est le fruit de votre travail. (…) Ces chiffres constituent aussi un encouragement à poursuivre les efforts.”

ELYSEE

Emmanuel Macron : “En ce moment de fêtes de fin d’année (…) je veux avoir une pensée chaleureuse pour celles et ceux qui sont malades et seuls. Je tiens à remercier nos compatriotes qui sont ce soir à la tâche : nos policiers, fonctionnaires, militaires (…) qui veillent pour que nous passions ces quelques heures dans la tranquillité.

“Nous avons vécu des épreuves, comme l’assassinat de policiers à l’hôtel de ville, les catastrophes (…).”

ALLOCUTION

Emmanuel Macron doit s’exprimer dans quelques minutes, à 20h00. Une intervention à suivre dans ce direct.

Le chef de l’Etat devrait tenir bon sur sa réforme des retraites lors de ses vœux mardi soir, malgré un conflit qui entre dans son 27e jour, renvoyant aux discussions qu’Edouard Philippe doit reprendre la semaine prochaine.

Une allocution pour tenter de désamorcer une longue crise. Emmanuel Macrons’est exprimé ce mardi soir à 20H pour les traditionnels vœux du 31 décembre. Sans surprise, le chef de l’Etat a défendu son projet de système de retraite universel, alors que les questions se multiplient sur une réforme contestée et toujours mal comprise. Celle-ci sera “menée à son terme”, a-t-il martelé, tout en appelant à “l’apaisement, qui doit primer sur l’affrontement”: il a dit attendre du gouvernement d’Edouard Philippe “qu’il trouve la voie d’un compromis rapide” avec “les organisations syndicales et patronales qui le voudront bien”.

Emmanuel Macron, qui avait prévenu début octobre qu’il “n’ador(ait) pas le mot pénibilité”, a assuré que cette réforme prendra “en compte les tâches difficiles” pour “permettre a ceux qui les exercent de partir plus tôt sans que cela soit lié à un statut ou à une entreprise”.

Voir aussi

Le chef de l’Etat a par ailleurs affirmé qu’il prendrait “dans les prochaines semaines” de “nouvelles décisions” contre “les forces qui minent l’unité nationale”, dans une allusion au communautarisme : “Je vois trop de divisions au nom des origines, des religions, des intérêts”, a-t-il déploré. Il a également notamment abordé le sujet du Brexit, promettant de maintenir une “relation solide” avec le Royaume-Uni après sa sortie de l’Union européenne. 

Sur le même sujet

Et aussi

Leave a Reply